ZUK travaillerait sur un petit smartphone pour 2016

Par Mathieu Freitas

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
zuk logo

Compte tenu de l'accueil réservé au Z1, ZUK devrait logiquement lui apporter un successeur cette année. C'est même certain puisque la marque l'a déjà confirmée, mais elle pourrait aussi nous réserver une petite surprise...

ZUK a fait un bon départ avec le Z1, et ce n'était pas gagné. En tant que Lenovo Company, la marque ne partait peut-être pas de rien mais elle a choisi de se positionner sur le même segment que l'impétueux OnePlus. Un choix risqué mais qui lui a finalement bien réussi et lui permettra de poursuivre sereinement son activité cette année, avec plusieurs nouveautés au programme il semblerait.

Un smartphone avec écran de 4,7 pouces pour épauler le Z2

L'existence du Z2 a déjà été confirmée en novembre dernier mais un second smartphone pourrait venir compléter le catalogue de ZUK à en croire ce que rapporte GizChina. Il s'agirait d'un modèle plus compact pour satisfaire les réfractaires aux phablettes de plus en plus délaissés. Il prendrait le nom de ZUK Mini et serait ainsi équipé d'un écran HD de 4,7 pouces, mais nos confrères ne se sont pas arrêtés là.

L'Helio P10 de MediaTek est également évoqué, en plus d'un lecteur d'empreinte et de deux options pour la mémoire : l'une avec 2 Go de RAM et 16 Go de stockage et l'autre avec 3 Go de RAM et 32 Go de stockage. Une configuration somme toute classique si l'on oublie le format compact qui devrait donc être la meilleure arme de ce ZUK Mini qui rappelle finalement un peu le positionnement du OnePlus X.

Cyanogen OS écarté ?

Espérons au moins qu'il bénéficiera, comme ce dernier, de finitions au poil pour contrebalancer et se démarquer des autres milieu de gamme. Pour l'heure, le design n'a fait l'objet d'aucun commentaire. Il faudra donc encore patienter, et il en va de même pour découvrir le reste de la fiche technique. Quant à l'OS, une version multi-lingue de ZUI, la ROM de ZUK, est évoquée. Doit-on comprendre que la collaboration avec Cyanogen a été écourtée ?

Cela reste à confirmer mais ce n'est certainement pas à exclure, d'autant que ce ne serait pas la première fois que l'équipe de développeurs se retrouve sur le carreau. Beaucoup de questions restent donc encore sans réponses mais nous comptons évidemment sur les prochaines fuites pour nous éclairer.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.