Apple Pay accepté sur les boutiques en ligne dès 2016 ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
apple

Apple Pay pourrait ne plus être qu’une alternative à la carte bancaire physique. Comme Android Pay, la solution de paiement pourrait également faire son entrée au sein des applications marchandes. Et cela pourrait être actif dès cette année.

En début d’après-midi, nous vous informions qu’Android Pay arrivera prochainement au Royaume-Uni. Le service de paiement s’est associé pour l’occasion à un panel d’établissements financiers, à deux réseaux de cartes bancaires (Visa et Mastercard) et à plusieurs enseignes physiques. Mais ce n’est pas tout : Google en a également profité pour annoncer la prise en charge d’Android Pay dans plusieurs applications marchandes, positionnant Android Pay comme un moyen de paiement pas uniquement physique, mais aussi en ligne. Un positionnement similaire à celui d’Apple, puisque la firme de Cupertino devrait aussi être compatible avec certaines boutiques intégrées à des applications.

Apple Pay

Apple Pay bientôt sur les sites Web marchands ?

Cependant, Apple aurait déjà prévu le coup suivant : être intégré aux sites Web accessibles via un simple navigateur Web. Un projet qui devrait voir le jour dans le courant de l’année, à en croire une indiscrétion publiée par nos confrères de Re/code qui précise même que le système sera actif avant les fêtes de fin d’année. Le site high-tech américain, citant plusieurs sources concordantes, affirme qu’Apple pourrait proposer son moyen de paiement mobile à des propriétaires de site Web marchand.

La solution serait évidemment compatible avec Touch ID, le système de reconnaissance biométrique intégré aux iPhone 5S/6/6S/SE et leurs éventuelles déclinaisons « Plus ». Ce développement pourrait être officialisé lors de la WWDC de juin prochain (ce qui semble le plus légitime). Il y aurait cependant une condition technique pour l’intégration : le paiement via Apple Pay ne serait disponible qu’au travers de Safari. Ce qui indique qu’Apple Pay fonctionnerait alors grâce à une API spéciale intégrée au navigateur Web d’Apple. Dommage pour tous ceux qui ont optimisé leur site pour Chrome (en espérant que cela aurait une incidence sur leur référencement...).

Apple espère certainement, en créant cette limitation, amener les consommateurs à utiliser davantage le navigateur natif d’iOS (et non plus Chrome). Toutefois, les boutiques en ligne feront-elles le choix d’optimiser leur site sur Safari simplement pour accueillir les consommateurs ayant virtualisé leur carte sur Apple Pay ? Pas sûr que cela soit assez persuasif.

Apple Pay : une menace pour Paypal ?

Toutefois, ce n’est pas tant ce point qui est important. C’est l’étape d’encore après. Selon les sources citées par Re/code, Apple réfléchirait à l’expansion de ce développement aux ordinateurs. Car les études le montrent : aujourd’hui, les consommateurs butinent sur le Web avec leurs mobiles, mais n’y finalisent pas leurs achats. En revanche, c’est sur PC que la majorité des validations de commande sur les sites marchands s’effectuent encore aujourd’hui (nous excluons dans cette affirmation les applications natives).

L’idée serait donc d’accompagner cette tendance de fond en offrant Apple Pay aux boutiques virtuelles. La limitation aux consultations via Safari serait toujours d’actualité. L’article ne précise pas si ce projet concerne Mac OS X seulement, ou si Windows est inclus. Si cela se confirme, Apple Pay viendrait se frotter au leader mondial du paiement en ligne, PayPal. Une confrontation qui va être électrique.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.