SFR RED 40 Go = 10

Xiaomi crée Mijia, une marque alternative pour les objets connectés

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
xiaomi

Xiaomi a présenté aujourd’hui une nouvelle marque : Mijia. Elle regroupera toutes les initiatives de l’entreprise dans le monde des objets connectés. Son premier produit est un autocuiseur connecté et intelligent.

Vous le savez certainement : Xiaomi ne se contente pas de concevoir les produits que la société vend sous sa propre marque. Elle s’allie avec des partenaires qui lui soumettent des idées. À Xiaomi ensuite de décider si elle porte le projet pour le commercialiser ou non. C’est notamment le cas du fameux Mi Band, le bracelet connecté le plus vendu en Chine et qui a bénéficié d’une mise à jour à l’automne. C’est également le cas du Mi Scooter, un appareil à deux roues pour se balader en ville. Dans les deux cas, Xiaomi a investi de l’argent dans les deux entreprises qui développent ces produits.

Mijia : une marque ombrelle pour les produits connexes

Des produits connectés, Xiaomi en compte plusieurs dizaines dans son catalogue toujours plus riche. Et il fallait bien que Lei Jun apporte un peu de lisibilité à l’ensemble. Car, sous la marque Xiaomi, se cachent des smartphones développés en interne et des purificateurs d’air produits par un partenaire. D’où l’idée de séparer la marque en deux. D’un côté, Xiaomi avec les smartphones, les téléviseurs connectés et les routeurs. De l’autre, tous les produits connexes sous licence qui seront pris en charge par une marque ombrelle : Mijia.

Mijia Rice Cooker

À l’occasion d’une conférence de presse qui a eu lieu hier, Xiaomi a donc présenté Mijia. Et l’entreprise en a même profité pour présenter le premier produit qui viendra alimenter ce nouveau catalogue hétéroclite. Il s’agit d’un autocuiseur connecté. Véritable curiosité, ce produit devrait largement contribuer à ravir des dizaines de milliers d’amateurs de cette céréale tant consommée en Asie. Car cuire du riz est un art de l’autre côté du globe. Et Xiaomi l’a bien compris. D’où l’idée de créer un autocuiseur capable de se connecter à Internet pour être piloté à distance. Et surtout de s’adapter en fonction de la nature du riz et des goûts du consommateur.

Un autocuiseur qui s'adapte à la nature du riz

Cet autocuiseur est vraiment excellent. Il dispose d’un ensemble de technologie pour cuire le riz avec des programmes spécifiques (jusqu’à 69 étapes pour un total de 2450 programmes différents). La cuve est en fonte. Et le produit se contrôle grâce à une application avec laquelle il est possible de régler comment le riz doit être cuit. Et si vous n’en savez rien, c’est là où ce Rice Cooker est fort : scannez le code-barre sur le paquet de riz et l’autocuiseur ajustera automatiquement les réglages (en allant chercher un profil spécifique sur Internet). Impossible de se louper.

Mijia Rice Cooker

Ce produit est évidemment destiné au marché chinois. Il sera en vente le 6 avril prochain pour un prix inférieur à 1000 yuans (140 euros), alors que les cuiseurs de riz intelligents sont généralement 4 fois plus chers en moyenne. Nous retrouvons là le modèle économique et le positionnement si spécifique à l’étoile montante chinoise, laquelle devient, mois après mois, année après année, un véritable géant de l’électronique et de l’électroménager.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer