Android N ne serait pas tout de suite compatible avec Force Touch

Par Samir Azzemou

android 6 0 marshmallow

La semaine prochaine, Google organisera sa conférence annuelle dédiée aux développeurs. À cette occasion de nombreuses nouveautés sont attendues, comme Android N. Une version qui ferait temporairement l’impasse sur la prise en charge des écrans avec capteurs de pression.

En 2015, quand ont été publiées les premières rumeurs évoquant un écran à capteur de pression dans les iPhone 6S et 6S Plus, certains fabricants chinois ont profité de leur incroyable adaptabilité pour tenter de devancer la firme de Cupertino et développer des produits avec de tels écrans. Huawei fut l’un d’entre eux : à l’IFA, quelques jours avant la keynote automnale d’Apple, le groupe chinois a présenté le Mate S, une phablette avec un écran qui capte la pression exercée par le doigt. Deux autres industriels comptent aujourd’hui un modèle avec une telle dalle : ZTE, avec l’Axon Mini, et Meizu, avec le Pro 6.

Huawei Mate S
Teaser de Huawei pour le Mate S

Force Touch très attendu par l'écosystème Android

Seulement, cette technologie n’a de sens que si elle apporte au quotidien, un vrai bénéfice utilisateur. Cela passe par le développement d’applications avec prise en charge des écrans avec capteur de pression. En l’absence d’une technologie standardisée, notamment au niveau du système d’exploitation, les créateurs de ces applications doivent aujourd’hui adapter chaque réalisation sur chaque smartphone compatible. Ce qui n’est évidemment pas envisageable à long terme. D’où l’importance du rôle d’Android dans la démocratisation de ce type d’écran.

Le mois dernier, à l’occasion de la publication de la seconde « Developer Preview » d’Android N, certaines lignes de code insérées par Google laissaient entendre que la nouvelle version du système d’exploitation pourrait nativement prendre en charge les écrans à capteur de pression, facilitant donc le développement de nouvelles applications, puisqu’Android agirait donc comme intermédiaire universel entre les logiciels et les écrans (comme c’est déjà le cas pour le multi-touch, par exemple).

Un premier rendez-vous manqué

Cependant, selon une fuite relayée par nos confrères de Re/code, la fonction ne sera pas prête à temps pour la présentation officielle d’Android N la semaine prochaine. S’agit-il d’un retard volontaire ou non ? Rien ne l’indique. Mais les développeurs ne pourront pas travailler dessus durant l’été. Pour rappel, la conférence Google I/O débutera le 18 juin avec la keynote d’ouverture où les principales nouveautés d’Android N seront dévoilées. Parmi elles était attendue la compatibilité avec les écrans type Force Touch. Un rendez-vous qui devrait donc être manqué.

Mais cela ne serait que temporaire. La même fuite insiste sur le fait que cette compatibilité est toujours prévue et qu’elle sera implantée avec une mise à jour intermédiaire (Android 7.1 ou 7.2, par exemple). Ce qui veut dire que, potentiellement, elle pourrait être présente dans les futurs Nexus, attendu cet automne. Contrecoup de ce délai, la généralisation des écrans Force Touch dans l’écosystème Android pourrait prendre du retard, voire même être repoussé en attendant l’arrivée d’une version compatible de l’OS. Ce qui nous amènera certainement en 2017... 

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close