Meizu M3E : une nouvelle phablette pour la série Blue Charm

Par Mathieu Freitas

meizu

Le 10 août est arrivé et c'était la date choisie par Meizu pour présenter le M3E. Chose promise, chose dûe. Le smartphone est désormais officiel. Il s'agit d'une phablette un peu mieux équipée que le m3 note.

Si Xiaomi s'est beaucoup inspiré d'Apple, il est amusant de constater qu'il est à son tour devenu une source d'inspiration pour d'autres constructeurs et notamment pour Meizu. Les Blue Charm sont venus compléter le catalogue de ce dernier, auparavant limité au haut de gamme, pour rivaliser avec les Redmi. La proximité des deux gammes se vérifie d'ailleurs une nouvelle fois avec le M3E qui vient, comme prévu, d'être dévoilé aujourd'hui et dont le positionnement rappelle étrangement celui du Redmi Pro.

Meizu M3E

La meilleure phablette de la série Blue Charm

Il s'agit là aussi d'une montée en gamme, même si l'écart avec les précédents modèle est moins important que chez Xiaomi. A vrai dire, le M3E ressemble beaucoup au m3 note lancé en avril dernier. Le châssis, métallique bien sûr, est pratiquement identique si ce n'est pour les arêtes moins arrondies et les dimensions légèrement inférieures, notamment pour l'épaisseur. En conséquence, la capacité de la batterie est moins élevée : 3100 mAh, contre 4100. Dommage... D'autant qu'il n'y a pas grand chose de plus pour compenser.

Même écran, même plateforme mais léger mieux en photo

Les deux dernières phablettes de Meizu sont en effet aussi proches sur le plan technique qu'esthétique, avec notamment un écran Full HD de 5,5 pouces souligné d'un lecteur d'empreinte dans les deux cas. Le chipset est également le même. Il s'agit de l'Helio P10 que nous retrouvons avec une fréquence de 2 GHz et accompagné de 3 Go de RAM. Soulignons tout de même qu'une version 2 Go est proposée dans le cas du m3 note alors que ce n'est pas le cas avec le M3E. Même chose pour le stockage. Une seule capacité est proposée : 32 Go.

La proximité se vérifie également avec l'équipement photo mais il y a tout de même un détail important à relever. Si le capteur principal du M3E offre également une résolution de 13 mégapixels, il est fourni par Sony et non par OmniVision comme celui de la phablette lancée au mois d'avril. Il s'agit plus précisément d'un IMX258. Il devrait donc offrir de meilleurs résultats, grâce aussi au support de la mise au point par détection de phase. S'ajoute à cela un capteur frontal de 5 mégapixels.

Lancement à 175 euros en Chine

Au final, le M3E se présente comme une version légèrement améliorée du m3 note. Le prix est donc plus élevé mais pas trop : 1199 yuans, soit environ 175 euros. C'est 200 yuans (ou 25 euros) de plus que pour le mieux loti des m3 note en Chine et à peine moins que pour le mieux équipé Redmi Pro chez Xiaomi (1499 yuans, 200 euros). Pas sûr que ce sera suffisant pour lui faire de l'ombre, donc.

Aucune date n'a encore été communiqué pour le lancement chinois, et encore moins européen s'il y a, mais nous savons que cinq coloris seront proposés : bleu, gris, argent, or et rose.

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close