Android représente plus de 87 % du marché des smartphones

Par Samir Azzemou

marche smartphones

Une nouvelle étude montre que la part de marché d’Android a encore progressé au troisième trimestre 2016. Elle dépasse désormais les 85 % des smartphones vendus dans le monde. Android et iOS monopolisent ensemble 99,7 % du marché.

Le grand succès de Google avec Android est d’en avoir fait un système d’exploitation capable de séduire les clients des segments low-cost comme ceux des segments premium. Face à iOS et ses trois iPhone commercialisés entre 2016 (iPhone SE, iPhone 7 et iPhone 7 Plus), il existe une nuée de smartphones sous Android. Nous citons régulièrement les vingt premières dans nos colonnes, à commencer par Samsung, toujours leader mondial, mais le nombre de marques se compte certainement en centaines.

Android au-dessus des 85 %

De fait, même si Apple a vendu 45,5 millions de smartphones sur le troisième trimestre 2016, cela ne représente que 12,1 % du marché mondial. En Face, les constructeurs associés à Android en ont vendu 328,6 millions. Soit 7 fois plus. Difficile dans ces conditions de lutter. D’autant qu’Android continue de charmer de plus en plus de clients, même parmi ceux qui ont un iPhone.

Selon une étude de Strategy Analytics, la part de marché d’Android est passée de 84,1 % à 87,5 % entre le troisième trimestre 2015 et le troisième trimestre 2016. Ces trois points ont été gagnés sur les systèmes d’exploitation alternatifs, qui perdent 2 points, mais aussi sur iOS, qui cède 2,5 points pour passer à 12,1 %. Et même si le marché mondial a encore progressé au troisième trimestre 2016 (6 % de croissance pour atteindre les 375,4 millions d’unités vendues), le nombre de téléphones commercialisés par Apple a baissé, comme nous avons pu le constater dans le dernier rapport financier de la firme. La baisse est de 5,2% selon l’institut d’étude.

Seul iOS résiste à Android

Android règne donc sans partage, avec une part de marché supérieure à 85 %. Et, détail très étonnant, outre iOS, la concurrence a pratiquement disparu. Elle représente 0,3 % du marché. Dedans, nous y retrouvons Windows 10 Mobile (dont les sorties en 2016 se comptent sur les doigts d’une main), Tizen, sur lequel Samsung n’a pas été très actif (avec la sortie du Z2 en Inde cet été), Sailfish, supporté par trois constructeurs tiers (Oyster, Turing Robotics et Intex) et BlackBerry OS, officiellement encore supporté par la firme canadienne, mais qui n’animera certainement plus de téléphone après le Passport. Des initiatives pleines de bonne volonté, mais qui n’ont pas (ou plus) la faveur des consommateurs.

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close