promo red by sfr

Lenovo pourrait ne plus faire que des Moto en téléphonie

Par Samir Azzemou

lenovo

Lenovo a peut-être abandonné la marque Motorola, mais a conservé Moto. Celle-ci pourrait même devenir à l’avenir sa seule gamme de smartphones, abandonnant ainsi les Vibe. Et les ZUK ? Mystère.

Quand Lenovo a racheté Motorola à Google en 2014, nous nous posions la question de l’avenir de la marque Motorola. Une telle acquisition amène toujours une rationalisation des marques et des messages afin de ne pas éparpiller l’attention des consommateurs. Et cela s’est vérifié : à l’image de la suppression de la marque IBM, mais la conservation de la gamme Thinkpad, Lenovo a gommé la marque Motorola, mais gardé la marque Moto. C’est ainsi qu’une nouvelle génération de Moto est apparue cette année, dont le dernier, le Moto M, a été dévoilé pas plus tard qu’hier.

lenovo moto m

Les Moto survivront aux Vibe

La marque « Moto » pourrait même devenir la seule du catalogue de Lenovo, ce qui expliquerait pourquoi le Moto M a été présenté en Chine. À en croire un article du site Campaign Asia, le géant chinois aurait l’intention de concentrer tous ces efforts en téléphonie mobile sur cette seule famille de produit. Ce qui sous-entend évidemment que les Vibe disparaitraient. Notez que, depuis plusieurs mois, le nom « Vibe » ne caractérise plus aucun lancement de produit du constructeur, le dernier étant le Vibe A sorti en juillet dernier.

Cette information semble être l’une des conséquences du changement de direction de la branche mobile de Lenovo. En effet, Xudong Cheng, l’ancien vice-président pour la Chine de Lenovo Mobile Business Group a cédé sa place à Gina Qiao. Il semble que cette nomination soit la conséquence des résultats décevants de Motorola depuis son rachat.

Rationnaliser et repartir à la hausse

Cette semaine, Lenovo a en effet annoncé ses résultats sur le troisième trimestre 2016. Mobile Business Group a réalisé un chiffre d’affaires de 1,8 milliard d’euros, en décroissance de 12 % en un an. Cependant les volumes semblent repartir à la hausse, avec 14 millions d’unités entre juillet et septembre, en croissance de 25 % en volume (et 20 % en valeur) par rapport aux trois précédents. Cependant, la division perd encore de l’argent. D’où une rationalisation des coûts, des produits et des budgets marketing.

Plus de Vibe donc. Plus que des Moto. Nous nous posons donc une question : qu’en sera-t-il des ZUK ? Sont-ils voués après deux ans de bons et loyaux services à disparaitre en même temps que les Vibe ? Le positionnement de ZUK, développé pour contrer Honor, Meizu, OnePlus et Xiaomi, est radicalement différent de celui des Moto. Mais cette différence permettra-t-elle à la gamme de survivre ? Un nouveau modèle semble être dans les tuyaux. Il y a donc bon espoir.

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.