Les premiers produits officialisés avec Snapdragon 835 ne sont pas des smartphones

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
qualcomm

Quelques heures à peine après l’officialisation de sa fiche technique, le Snapdragon 835 de Qualcomm est déjà au coeur d’une première présentation de produit. L’octo-core animerait en effet deux plates-formes de réalité virtuelle et de réalité augmentée.

Il y a quelques heures, nous avons publié dans nos colonnes un article sur le Snapdragon 835. En effet, Qualcomm a profité du CES de Las Vegas pour présenter officiellement son chipset, détaillant toute sa fiche technique. Nous avons donc appris (ou avons eu la confirmation) que le composant est doté de huit coeurs Kryo 280, de nouveaux processeurs pour le traitement des signaux digitaux, GPU, processeur d’image et modem. Bref, tout ce qu’il faudra pour les futurs flagships des marques de téléphonie. Mais seront-elles les seules intéressées par un tel composant ? Théoriquement, il s’agit d’un processeur bâti en premier lieu pour les téléphones. Mais rien ne dit qu’il n’est pas adaptable à d’autres types de plate-forme.

Du Snapdragon pour la réalité augmentée

Et c’est ce que nous prouve aujourd’hui Osterhout Design Group, aussi appelé ODG. Cette entreprise est spécialisée dans le développement et la production de lunettes de réalité augmentée et de réalité virtuelle. À son actif, un seul modèle : le R-7, un produit autonome qui s’appuie sur le Snapdragon 805 de Qualcomm, accompagné de 3 Go de RAM, de 64 Go de stockage, d’une batterie 1300 mAh, de deux lunettes sur lesquelles s’affichent des images en 720p et d’une ROM basée sur Android KitKat appelée ReticleOS. Un SDK est évidemment disponible pour développer des applications.

ODG R-9
ODG R-9

À Las Vegas, ODG, qui a levé 58 millions de dollars auprès de la 20th Century Fox et qui a signé un accord avec China Mobile, a présenté deux nouvelles paires de lunettes. Elles s’appellent R-8 et R-9, succédant ainsi à R-7. Et elles sont toutes les deux animées par un Snapdragon 835. Ce qui prouve que Qualcomm entend bien proposer ses solutions aux concepteurs de produits de réalité virtuelle et réalité augmentée (et ce pas uniquement par le spectre de la téléphonie mobile).

Capture en Ultra HD ou en 3D

R-8 et R-9 sont deux produits très proches l’un de l’autre. R-9 est le modèle haut de gamme, tandis que R-8 est un peu plus accessible. Ils reposent tous les deux sur le même principe que R-7 (deux lunettes sur lesquels s’affichent en surexposition de la réalité des éléments virtuels) avec des angles de vue plus larges, des espaces de stockage plus volumineux et des composants plus pointus. R-9 affiche des images en 1080p sur ses lentilles et dispose d’un capteur photo de 13 mégapixels compatible 4K en vidéo et de 128 Go de stockage, ainsi que deux haut-parleurs.

ODG R-8
ODG R-8

R-8 propose une qualité plus faible sur les images (720p et non 1080p), un espace de stockage divisé par deux (64 Go) et offre un angle de vision un peu plus étriqué. Les deux haut-parleurs sont toujours présents. En revanche, côté photo, le R-8 intègre un double capteur compatible 1080p en vidéo, certainement pour filmer en 3D. Voilà une idée intéressante. Côté prix et disponibilité, R-9 sera commercialisé à partir du second trimestre 2017 au prix de 1799 dollars. R-8 sera disponible dans le courant du second semestre 2017. ODG promet un prix inférieur à 1000 dollars. Faut-il comprendre... 999 dollars ? C’est bien possible.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.