promo red by sfr

Samsung présente un nouvel Exynos : le 8895

Par Samir Azzemou

samsung

Voici donc certainement le chipset Exynos qui équipera une partie des Galaxy S8 et des Galaxy S8 Plus : l’Exynos 9 Octa 8895. Cet octo-core signé Samsung est le premier modèle de la série « 9 » et il est équipé de la seconde génération de coeurs Mongoose.

Comme en 2016 avec l’Exynos 8 Octa 8890, Samsung présente un chipset qui devrait animé son Galaxy Sx annuel : l’Exynos 8895. Comme l’année dernière, ce nouvel Exynos introduit une nouvelle génération de chipset dans le catalogue de la branche de Samsung. Et comme l’année dernière (encore), il s’agit d’un chipset gravé encore plus finement que le précédent et dont certains coeurs sont customisés. Voilà donc un beau programme que nous allons évidemment détailler dans cet article.

Exynos 9

Commençons donc par son nom : Exynos 9 Octa 8895, un numéro qui rappelle une fuite datant de septembre 2016. Dans ce nom, plusieurs pistes de réflexion. D’abord, il s’agit d’un octo-core. Pas de surprise. Ensuite, il s’agit d’une évolution du 8890 du Galaxy S7, du Galaxy S7 Edge, du Galaxy Note 7 et du Meizu Pro 6 Plus. Enfin, ce chipset représente une évolution importante, puisqu’il introduit une nouvelle série numérotée 9 (notez que la série 8 ne compte qu’un seul membre ; peut-on donc parler de série ?). Étonnamment, le premier chiffre du numéro de série de ce chipset ne reflète pas ce changement. Ce n’est pas la première fois que cela arrive puisque l’Exynos 5433 est le premier de la série 7.

Mongoose de seconde génération

Entrons maintenant dans les spécifications techniques. Le 8895 est un chipset gravé en 10 nm FinFET. Selon Samsung, cela offrirait un gain de performance de 27 % et une baisse de la consommation d’énergie de 40 %, comparé à une gravure 14 nm. Le chipset est composé de huit coeurs : quatre sont des coeurs Mongoose de seconde génération et quatre sont des Cortex-A53 traditionnels. Les premiers sont cadencés à 2,5 GHz et les seconds sont cadencés à 1,7 GHz. Rappelons que le 8890 du Galaxy S7 était cadencé de 2,3 à 2,6 GHz pour les coeurs les plus performants (Mongoose 1ere génération) et à 1,6 GHz pour les coeurs les plus économes.

Comme attendu depuis la signature d’un contrat entre Samsung et ARM, le GPU du 8895 est encore un Mali. Il s’agit de la dernière génération de GPU du groupe britannique, le Mali-G71. Selon la version du chipset 8895, ce GPU compte entre 18 et 20 coeurs (contre 12 coeurs Mali-T880 dans l’Exynos 8890). La fréquence n’a pas été dévoilée. Le nouveau chipset compte également un modem LTE intégré. Celui-ci est compatible catégorie 16 en download et catégorie 13 en upload. Il est le premier composant de Samsung à être capable d’agréger 5 voies descendantes simultanément. Soit 1 Gb/s théorique.

Réalité virtuelle en 4K

Le composant est évidemment compatible avec la dernière architecture de mémoire vive, LPDDR4X. Il intègre tous les éléments de sécurité pour le paiement sur mobile et la reconnaissance biométrique (iris et empreinte). Il est capable d’afficher des images en 4K à 120 images par seconde. Ce qui positionne le chipset comme un excellent candidat pour équiper les produits dédiés à la réalité virtuelle en très haute résolution. Dans le communiqué de presse officiel, Samsung ne détaille pas les produits qui accueilleront le 8895, indiquant cependant qu’il pourrait arriver dans des smartphones, des casques de réalité virtuelle et des systèmes embarqués dans les automobiles. Mais le Galaxy S8 est évidemment en ligne de mire.

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.