Meizu annoncera le Blue Charm E2 (aka M5E) le 26 avril prochain

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
meizu

Comme en 2016, Meizu continue de dérouler progressivement sa gamme Blue Charm. Après le M5, le M5 Note et le M5S, voici le Blue Charm E2, successeur du Blue Charm E, plus connu chez nous sous le nom de M3E. Son officialisation est prévue dans deux semaines.

Il y a une suite assez logique dans la gamme Blue Charm. Chaque année, la nouvelle génération commence par un modèle classique avec châssis en polycarbonate. Cela continue ensuite avec la version « Note », avec métal et grand écran, et la version « S », avec châssis métallique et écran de même taille. Il devrait ensuite être suivi par la version « E ». La série M5, dont le premier modèle a été testé dans nos colonnes, a déjà été décliné deux fois et devrait l'être rapidement une fois encore. Et justement, Meizu confirme cela. La marque a envoyé une invitation aux journalistes et blogueurs chinois.Une conférence aura lieu à Beijing le 26 avril prochain. Le visuel de l’invitation accompagne cet article. Et vous pouvez y voir la date, l’heure, ainsi que le nom du smartphone : E2.

Même recette, mêmes ingrédients ?

Et plus précisément Blue Charm E2, Il succède donc au Blue Charm E présenté l’année dernière, un smartphone plus connu chez nous sous le nom de M3E (la même mécanique a été observée pour le Blue Charm X, devenu ensuite M3X). Le Blue Charm E2 devrait donc, logiquement, s’appeler M5E à l’international, si la marque décide de le sortir des frontières chinoises. Que pouvons-nous attendre du Blue Charm E2 ? Si nous nous référons au Blue Charm E originel, lequel se positionnait comme un équivalent du M3 Note avec un châssis plus robuste, son successeur pourrait emprunter la même voie.

Meizu Blue Charm E2

Le Blue Charm E2 pourrait donc profiter des rares améliorations apportées au M5 Note, à savoir plus de RAM et plus de stockage. Un smartphone, appelé M612C, a été certifié par Tenaa fin mars semble répondre en partie à cette définition. L’organisme chinois indique en effet que le mobile dispose d’un chipset octo-core cadencé à 1,8 GHz (certainement le MT6755), de 2, 3 ou 4 Go de RAM, de 16, 32 ou 64 Go de stockage, d’un capteur photo de 13 mégapixels, d’une webcam de 5 mégapixels et d’un écran Full HD de 5,5 pouces. En clair, rien de nouveau sous le soleil. Une impression que nous avons déjà eue auparavant avec Meizu et qui s’est confirmée lors de son dernier lancement.

Un petit air de déjà-vu

En effet, Meizu a dévoilé il y a un mois un nouveau smartphone : le M5S. Il s’agit, comme nous l’avons expliqué précédemment, de la troisième plate-forme de la nouvelle gamme Blue Charm, laquelle a été initiée avec le M5 et le M5 Note. Le M5S est la version métallique du M5. Il en reprend le format (écran 720p de 5,2 pouces), la RAM (3 Go), les options de stockage (16 ou 32 Go, extensibles à chaque fois), le lecteur d’empreinte en façade, la connectivité et l’équipement photographique (13 mégapixels à l’arrière et 5 mégapixels à l’avant).

La batterie est un peu plus serrée (3000 mAh au lieu de 3070 mAh). Et le chipset change légèrement : le MT6750 est remplacé par le MT6753, moins rapide et moins performant. Ce n’est pas la meilleure décision prise par Meizu dans ce mobile, d’autant plus que le M3S fonctionnait déjà avec le MT6750. Nous aurions préféré le MT6755 du M5 Note...

Partagez cet article

  • LinkedIn

Comparer les prix du Meizu M5

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer