promo red by sfr

Samsung Galaxy S8 : la version « Active » est en cours de développement

Par Samir Azzemou

samsung

Comme les années précédentes, Samsung pourrait dévoiler une déclinaison « Active » de son flagship annuel. Son nom de code et son numéro de série ont été dévoilés sur Internet aujourd’hui même. Reste à savoir ce que Samsung conservera du Galaxy S8 originel.

Entre 2014 et 2016, Samsung a considérablement baissé le nombre de « déclinaisons » de son flagship. Ceci est parfaitement logique : puisque le catalogue de la marque est désormais composé de gammes au positionnement strict, créer un Galaxy S6 mini ou un Galaxy S7 mini aurait été curieux (alors qu’il y a la gamme A pour répondre à ce besoin). Plus de « mini » donc, mais plus de « LTE-A », de « Sport » ou encore de « Neo » non plus, autant de déclinaisons qui ont été utilisées pour le Galaxy S5. Les temps ont donc changé.

S7 Active
Galaxy S7 Active

Ô mon bateau !

Cependant, il y a une déclinaison classique qui a la vie dure : la version « Active ». Celle-ci existe depuis 2013. Elle a accompagné les Galaxy S4, S5, S6 et S7. Soit les flagships qui se sont succédé durant les quatre dernières années. Et cela devrait continuer cette année. À en croire nos confrères de SamMobile, le Galaxy S8 Active serait en cours de développement. Son numéro de série serait SM-G892A. Et son nom de code interne serait « Cruiser ». Tout un programme, car « Cruiser » veut dire en anglais « Croiseur ». Et un croiseur est un bateau de guerre, plutôt rapide, lourdement armé et évidemment très robuste.

Le Galaxy S8 Active devrait donc reprendre cette définition avec un châssis durci et tout ce qu’il faut à l’intérieur comme puissance de calcul pour faire tourner des jeux ou des applications métier. Reste évidemment à savoir si Samsung conservera toutes les spécificités ergonomiques des déclinaisons Active précédentes. Si la certification IP68 est une évidence (puisqu’elle caractérise la version classique), il pourrait également reprendre la certification militaire MIL-STD-810G. Il pourrait également troquer une partie de son écran tactile pour des boutons mécaniques (comme sur le S7 Active) et se voir renforcer sur les tranches. Bref, un vrai tank (comme nous pourrions l’espérer) !

Un S8 durci ou un modèle très différent ?

Nous nous posons également la question sur les spécificités ergonomiques du Galaxy S8 : quelles sont celles qui pourraient être supprimées. Nous pensons notamment à l’écran Edge. Il n’existe plus de flagship plat chez Samsung. Or, un écran incurvé est-il compatible avec les certifications militaires, ou tout simplement avec des gants de chantier ? Ce n’est pas certain. Même chose pour l’écran Infinity Display : n’est-il pas trop fragile ? Le S8 Active pourrait alors être le seul avec un écran plat aux proportions classiques. Voilà qui n’est pas banal. Enfin, y aura-t-il la même plate-forme dans la version Active que dans la version classique ? L’année dernière, c’était le cas. Or, compte tenu des problèmes d’approvisionnement de Snapdragon 835 (dont Samsung est fautif), le S8 Active pourrait-il en bénéficier aussi (pour un lancement en juin, comme ses prédécesseurs) ? Là encore, rien n’est moins sûr. La version Active de 2017 risque donc fort d’être très intéressante.

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close