SFR RED 40 Go = 10

Foxconn implantera une usine de smartphones aux États-Unis

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Économiquement, cela semblait hautement improbable. Politiquement, cela semblait très difficile à imposer. Et pourtant, malgré toutes les difficultés, Foxconn, certainement aidé par Apple, construira une usine de fabrication de mobile au coeur des États-Unis.

Foxconn fabriquera-t-il des iPhone aux États-Unis ? Le sous-traitant taïwanais, qui emploie plus d’un million de personnes en Chine, dont la majorité sur les iPhone d’Apple, fait à nouveau un pas en direction de cet objectif. En effet, le groupe de Terry Gou aurait entamé des discussions avec plusieurs états américains dans le but de choisir un emplacement pour une usine, à en croire le Wisconsin State Journal. Le Wisconsin semble être celui avec qui les négociations semblent les plus avancées, mais le Michigan, qui a vécu il y a quelques années une crise considérable avec le recul du marché de l’automobile, est également présent dans la compétition.

Foxconn
Terry Gou, le patron de Foxconn, installera une usine aux Etat-Unis

Calendrier inconnu

Il n’y a évidemment pas de date, ni de calendrier précis au sujet de la fabrication ou du lancement de l’usine. Il faudra d’abord choisir l’emplacement, en fonction des offres de chaque adversaire (le gouverneur de chaque état pourrait par exemple proposer le terrain à bas prix, ou réaliser quelques exonérations de charges en échange des emplois créer dans la région). Il faudra ensuite concevoir les plans, les faire valider, trouver un financement, construire, embaucher de la main-d’oeuvre et remplir le carnet de commandes. Et pas forcément dans cet ordre. Le travail est encore long.

Cette usine fabriquera des produits électroniques, compte tenu des spécificités du groupe Foxconn. Il pourrait même y avoir des lignes de production d’iPhone, une symbolique forte autant pour l’équipe de Donald Trump, dont le rapatriement d’une partie de la production d’iPhone (mais pas que) a été l’un de ses arguments de campagne en 2016. Toutefois, il est plus probable que cette usine travaille pour plusieurs marques en même temps. Rappelons que Foxconn est un sous-traitant d’Apple, de Nokia, de Sony ou encore Sharp (dont il possède la marque).

Négocation politique

Cette information est évidemment la suite de la consultation entamée en novembre dernier par Apple auprès de ses partenaires sous-traitants pour envisager de fabriquer des mobiles sur le territoire américain. Une consultation aussi bien géographique (avec toutes les questions logistiques), économique (prix de la main d’oeuvre, frais de fonctionnement de l’usine, taxes diverses) que politique (justification des vases communicants sur l’emploi entre la Chine et les États-Unis).

Et à l’époque, ce projet s’avérait coûteux, dans tous les sens du terme. Qu’est-ce qui a changé entre temps ? Rien. Ce qui nous laisse penser que l’implantation de cette usine, projet dans lequel Apple devrait être partie prenante, est avant tout symbolique. Car, dans le même temps, Apple et Wistron ont signé un accord pour ouvrir une usine en Inde qui couvrira les besoins de toute la zone géographique. Et pas question naturellement d’abandonner l’immense technopole de Foxconn à Shenzhen, lequel continuera de produire des terminaux pour la majeure partie du monde...

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer