L’ARCEP permet de signaler les dysfonctionnements avec les opérateurs mobiles, fixes et Internet

Par La rédaction

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
arcep

Le régulateur a récemment mis en ligne sa plateforme de signalements des dysfonctionnements avec les opérateurs télécoms et postaux. Ainsi, les consommateurs peuvent signaler tout problème avec leur opérateur. Des recommandations sont ensuite formulées pour poursuivre.

L’ARCEP a décidé de mettre en place une plateforme de signalements des problèmes avec les opérateurs mobile, fixe et postaux, « J’alerte ARCEP ». Ainsi, les particuliers, les professionnels, les entreprises et les administrations peuvent, depuis le 17 octobre, signaler toute une série de problèmes suivant la thématique de l'opérateur (mobile, fixe ou postal).

Signalement des problèmes de téléphonie mobile

Pour les opérateurs mobiles, ils peuvent signaler les problèmes de réseau avec leur opérateur, les problèmes de réseau en roaming, les problèmes de changement d'opérateur, les problèmes avec le RIO, les problèmes de facture, les problèmes de communications indésirables (spams, SMS spam, ping-call,...), les problèmes de neutralité du net, les problèmes avec le handicap ou les problèmes avec les contrats.

J’alerte l’Arcep

Le signalement propose la liste complète des opérateurs télécoms ouverts au public inscrits à l’ARCEP pour choisir son signalement. Si l’ARCEP a fourni les marques des gros opérateurs, par exemple “EI Telecom (Auchan Telecom, CIC, Credit Mutuel, NRJ Mobile)” ou “Afone (Afone Mobile, Leclerc Mobile)” (ndlr : sous marque Reglo Mobile pour le second), il n’a pas effectué le travail sur les autres opérateurs, par exemple “Société Réunionnaise de Radiotéléphone”, sous la marque SRR ou SFR Réunion, ou “Telco OI”, sous les marques Free Réunion et Only Réunion.

A la fin du signalement du problème, l’ARCEP fournit des recommandations : des fiches pratiques de son site Telecom-Infoconso mais également des conseils pour saisir les administrations et les services correspondants aux problèmes (DGCCRF, Médiateur des Télécoms, association de consommateurs,...)

L’objectif de l’Alerte ARCEP

Cette plateforme de signalement doit permettre à l’ARCEP de collecter les doléances des utilisateurs des marchés télécoms et postaux. Les problèmes collectés par ce biais doivent aider le gendarme des télécoms à réguler le secteur. Les signalements peuvent également aider le régulateur à s’auto-saisir sur les pratiques de certains opérateurs.

Cependant, l’usage de la plateforme « J’alerte ARCEP » ne signifie pas que l’autorité est saisi d’un problème en particulier. Elle permet uniquement le signalement et la collecte des problèmes au niveau national (métropole et DROM/COM). Elle ne fournit pas un suivi de la résolution des problèmes signalés. Ainsi, la plateforme ne remplace pas les discussions avec le service clients des opérateurs, avec l’aide ou non d’une association de consommateurs, la médiation du Médiateur des Télécoms et la saisie de la DGCCRF.

Partagez cet article

  • LinkedIn
Sponso

Série Limitée

illimité 100 Go

Appels illimités

SMS/MMS illimités

Internet 100 Go

RED By SFR

20,00 €

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer