Une promotion d’un revendeur de produits Apple malais tourne mal

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

En Malaisie, une boutique a organisé une campagne promotionnelle en vendant des produits Apple à des prix cassés. Le résultat a dépassé les attentes. Et de très loin : 11 000 personnes se sont agglutinées dans le centre commercial.

C’est l’histoire insolite de la semaine : une vente d’iPhone et d’autres produits Apple organisée en Malaisie par Switch, un distributeur de produits électroniques, s’est transformée en invasion complète d’un centre commercial par des consommateurs (ci-contre une photo de la foule). Une histoire qui nous ait rapporté par The Verge. Pourquoi un tel rassemblement ? Parce que lesdits produits étaient bradés à des prix plus qu’alléchants.

11 000 personnes...

Des iPhone 5S vendus pour l’équivalent de 50 dollars américains. Des MacBook Air proposés sous la barre des 130 dollars (une centaine d’euros environ) et des iMac pour 250 dollars. Et des iPad Air 2 cédés à moins de 80 dollars. Comment est-ce possible ? Parce que la boutique cédait l’ensemble de ses unités de démonstration qu’elle utilisait en magasin. Ce ne sont donc pas des produits neufs. Et ils ne sont plus tous de première jeunesse. Mais à ce prix, ça fait rêver.

queue en malaisie
Et ça, ce n'est qu'une petite partie de la queue à l'intérieur...

Tellement rêver que les consommateurs ont répondu présents en masse. 11 000 personnes se sont présentées dans le centre commercial où se situe le point de vente Switch. La queue a commencé de se former près de 19 heures avant la vente, alors que l’enseigne spécifiait qu’il était interdit d’attendre en pleine nuit devant le rideau de fer. La queue a envahi les allées du centre commercial et s’est même prolongée en dehors du magasin. Les photos postées sur Internet par différents usagers sur place montrent une foule incroyable.

... mais 200 produits à vendre seulement

Et le pire est à venir. Voici deux informations qui nous ont largement décidé à la relayer dans nos colonnes. La première est le nombre de produits mis en vente : 200. Et tous n’étaient pas des téléphones ou des tablettes. Imaginez donc : 200 produits pour 11000 consommateurs. Il paraît étonnant que les… 10000 derniers arrivés ne se soient pas retournés dès leur arrivée dans le centre commercial. Ensuite, la vente a été suspendue, pour des raisons de sécurité. Devant un tel afflux de personnes, Switch a préféré ne pas mettre en danger ses employés et les clients. Les premiers consommateurs, qui ont fait le piquet plus de 19 heures, sont donc repartis bredouilles.

Switch a publié sur son compte Facebook des excuses face à cette vente annulée (et catastrophique). L’enseigne avoue avoir été totalement dépassée par l’ampleur de la foule. Elle organisera à nouveau des ventes de ses unités de démonstration (et ce dans toutes ses boutiques). Mais elles se dérouleront certainement sur Internet. Oui, il y aura du monde sur les serveurs, mais il n’y aura pas de bousculade. En attendant, Switch propose une ristourne sur les produits Apple neufs. Une bien maigre consolation pour celui qui voulait acheter un iPhone 5s 90 % moins cher qu'à son lancement.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer