SFR RED 60 Go = 12

La fermeture d’iTunes est inéluctable selon le patron d’Apple Music

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple music

Réagissant aux rumeurs de fermeture d’iTunes, Jimmy Iovine, devenu patron d’Appple Music au rachat de Beats Audio, a expliqué que le service resterait en ligne tant qu’il y aura des clients pour acheter des morceaux en MP3. Et après ?

Le portail Web de la chaîne britannique BBC a publié la semaine dernière un excellent article sur Jimmy Iovine. À l’occasion d’une tournée promotionnelle sur un documentaire (en streaming sur Netflix) à propos de son parcours dans la musique, le patron d’Apple Music a accordé une interview à nos confrères anglais pour évoquer ses expériences, son travail chez Apple, le marché de distribution musicale et la situation de l’industrie phonographique.

Fermeture inéluctable

Parmi toutes les anecdotes que Jimmy Iovine a pu livrer, deux informations nous ont particulièrement intéressés. La première concerne iTunes. La première boutique mondiale de musique dématérialisée connaît une baisse de fréquentation évidente, notamment due à la démocratisation du streaming. Même si Apple ne communique aucun chiffre, les représentants des collecteurs de fonds américains pour les ayants droit affirment que les deux tiers de leurs revenus provenaient en 2017 du streaming, tandis que les CD et les vinyles contribuent davantage que le téléchargement payant.

Apple et Beats
Jimmy Iovine, à gauche, avec Tim Cook, Dr. Dre et Eddy Cue, au rachat de Beats par Apple

D’où les multiples rumeurs à propos de la fermeture d’iTunes, ce qui aurait une conséquence pour tous les usagers d’iOS. Selon Jimmy Iovine, cela finira par arriver un jour, mais il ne s’engage pas sur le calendrier. Pour lui, cela arrivera quand les consommateurs arrêteront d’acheter de la musique sur la plate-forme. Reste à savoir si Apple compte maintenir iTunes même si l’équilibre économique n’est pas satisfaisant. Et quand la décision sera prise, il faudra aussi savoir comment gérer « l’après-iTunes » pour tous ceux qui ont acheté de la musique avec DRM. Ça ne sera pas forcément très simple.

De diffuseur à maison de disque ?

La seconde information intéressante concerne Apple Music. Selon Jimmy Iovine, tous les services de streaming se ressemblent. Outre quelques accords régionaux et du catalogue de niche dans certains pays, l’offre de Spotify, Apple Music, Deezer et consorts est presque identique. Et selon lui, l’avenir d’Apple Music réside dans la différenciation. Deux pistes semblent être évoquées par le dirigeant : les contenus originaux et les interactions entre les articles et les auditeurs. Et les deux pistes pourraient même concourir au même point.

Jimmy Iovine fait le parallèle avec le streaming vidéo : Netflix investit 6 milliards de dollars en contenus originaux chaque année. Apple a bien sûr réalisé quelques opérations intéressantes avec Drake et Frank Ocean, mais la firme de Cupertino a envisagé sa stratégie sur ses exclusivités avec des contenus filmés uniquement, comme Carpool Karaoke. Parallèlement, Spotify a présenté il y a quelques jours sa première chanson exclusive, devenant en même temps un label musical. Et c’est peut-être ça, la prochaine étape d’Apple : faire de Jimmy Iovine un producteur et un patron de label. Un retour aux sources en quelque sorte.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer