SFR RED 30 Go = 10

Apple débauche l’ex-patron de l’intelligence artificielle de Google

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Apple est en retard dans le domaine de l’intelligence artificielle. Pour remettre Siri sur les rails, la firme vient de débaucher John Giannandrea. Il était encore très récemment en charge de l’intelligence artificielle chez Google.

Il y a un mois, un article du magazine en ligne américain The Information dépeignait un portrait assez dur de Siri, mais aussi de la capacité de l’équipe dirigeante actuelle d’Apple à avoir une vision d’avenir à propos de son assistant virtuel. D’anciens employés expliquaient qu’Apple n’avait pas su capitaliser sur sa position de précurseur et que l’évolution de Siri patine depuis la disparition de Steve Jobs.

Un assistant à remettre sur pied...

La plupart des études comparatives placent Siri derrière la concurrence, que ce soit Alexa d’Amazon, Cortana de Microsoft et surtout Assistant de Google, dans tous les domaines : aide à la navigation, recherche d’information, commandes vocales, etc. Une situation bien triste qui ne semble pas s’améliorer. Car Apple réagit aux initiatives de la concurrence. C’est ce que racontent d’ailleurs les ex-employés de la firme quant ils évoquent Homepod, dont l’intégration de Siri ne tiendrait qu’au fait qu’Alexa est présent dans Amazon Echo…

Siri iOS 9
Siri dans iOS 9

Nous ne demandions donc, mi-mars, s’il n’était pas temps pour Apple de remettre à plat toute sa stratégie autour de l’intelligence artificielle, de la même manière que ce que la firme a accompli avec macOS et ce qu’elle semble avoir entrepris avec iOS. Et il semble que ce soit le cas. Car une nouvelle tête est arrivée chez Apple cette semaine pour diriger toute l’activité liée à l’intelligence artificielle (et pas uniquement Siri).

... et une personne parfaite pour cela !

Cette personne, c’est John Giannandrea, une information rapportée par le New York Times. Et c’est un sacré coup de la part de Tim Cook, car John Giannandrea était en charge de l’intelligence artificielle et du moteur de recherche chez Google il y a encore quelques semaines. Et quand vous savez que Google Assistant est positionné en tête des assistants virtuels, vous avez une bonne idée de l’impact que pourrait avoir sa présence chez Apple. D’ailleurs, il entre dans le cercle très fermé des vice-présidents placés sous la tutelle directe de Tim Cook.

Si vous avez suivi la récente actualité de la firme de Mountain View, vous savez peut-être que Sandar Pichai a pris la décision de renforcer la partie liée à l’intelligence artificielle en créant une division dédiée. John Giannandrea n’a pas été nommé à la tête de cette structure. Dans un message envoyé aux médias américains, Google explique que John Giannandrea a décidé d’ouvrir un nouveau chapitre de sa carrière (nous savons maintenant lequel). C’est Jeff Dean, ancien patron de Google Brain (le laboratoire dédié à l’intelligence artificielle chez Google) qui prend en charge la division liée à l’intelligence artificielle et Ben Gomes qui devient patron du moteur de recherche.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer