promo red by sfr

Coolpad, de retour d’entre les morts, présente le Cool 2

Par Samir Azzemou

coolpad

Après un divorce avec LeEco, Coolpad, ancien fleuron de la téléphonie chinoise, entame une nouvelle vie. La firme présente le Cool 2, successeur du Cool 1 de 2016. Basé sur une plate-forme classique, il a la particularité d’être étanche.

Le rapprochement de Coolpad / Yulong avec LeEco n’a pas été heureux. Car LeEco, malgré un succès fulgurant, n’a pas réussi à pérenniser son activité grandissante. Et elle a entrainé Coolpad dans sa chute. En janvier dernier, le dirigeant de LeEco, qui était devenu l’actionnaire principal de Coolpad, a vendu ses parts dans cette dernière. Et en mars, c’est un groupe d’investissement chinois, appelé Power Sun Ventures, qui a participé à un tour de table en plaçant 300 millions de dollars.

Ambition renouvelée

Selon un dirigeant de Coolpad interrogé par India Times en mars, cet argent servira à la marque pour remplir plusieurs objectifs. Le premier est de réinvestir dans son développement international en Inde et aux États-Unis (ce dernier étant un choix curieux dans la mesure où les marques chinoises n’y sont actuellement pas bien traitées). Le second sera d’intégrer des outils d’intelligence artificielle. Coolpad a dans ce domaine signé un accord avec Amazon pour utiliser Alexa dans ses smartphones.

Coolpad Cool 2

Le troisième sera le développement d’une ligne d’accessoires, dont des montres connectées. Coolpad a signé récemment un accord avec Qualcomm pour intégrer Snapdragon Wear. Enfin, Coolpad redéveloppera sa gamme de smartphones, une gamme qui n’a connu aucun lancement depuis l’été 2017. Le premier modèle de cette nouvelle offre s’appelle le Cool 2. Successeur du Cool 1 sorti il y a un an et demi, il a été dévoilé sur Weibo il y a quelques jours.

Smartphone très classique, mais étanche

Il s’agit d’un smartphone milieu de gamme assez classique doté d’une plate-forme MediaTek, le vieillissant MT6750. Hormis ce chipset, le Cool 2 dispose d’un écran panoramique HD+ de 5,7 pouces, de 4 Go de mémoire vive, 64 Go de stockage, Android 7.0 Nougat caché derrière la ROM customisée de la marque, un double capteur photo 13+0,3 mégapixels à l’arrière, une webcam de 8 mégapixels à l’avant, une batterie de 3200 mAh, un lecteur d’empreinte digitale et une coque en métal avec des séparations pour les antennes apparentes.

Particularité la plus importante de ce mobile, il est protégé contre l’eau. Le degré de protection n’est pas spécifié, mais les images semblent indiquer qu’il est capable de supporter un léger bain. Le prix du téléphone n’a pas encore été dévoilé, ni même sa date de sortie. Son lancement est prévu en Chine, mais, pour l’heure, un lancement en Inde n’a pas été évoqué. Mais l’arrivée d’un nouveau mobile est encourageante pour cette marque qui vendait 34 millions de mobiles par an avant l’intervention de LeEco dans son existence…

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.