Google apporte son application Maps aux feature phones

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
google

Kai OS, le système d’exploitation poids plume basé sur Firefox OS et destiné aux feature phones, s’enrichit chaque semaine. Nouvelle arrivée dans son giron : Google Maps. Une version moins tactile certes, mais qui semble rester pratique.

Il y a deux semaines, nous rapportions dans nos colonnes la signature d’un partenariat très important entre Google et la société qui développe Kai OS. Kai OS, pour rappel, est un système d’exploitation pour les feature phones. Créé à partir des cendres de Firefox OS, ce système d’exploitation est utilisé par l’opérateur indien Jio pour son Jio Phone. Un mobile qui avait déjà fait l’objet d’un premier partenariat avec la firme américaine pour y intégrer Google Assistant.

Google Maps sur Kai OS

Mais le système d’exploitation ne se limite pas au marché indien, puisque HMD Global l’utilise pour certains de ces nouveaux feature phones, comme le Nokia 8110 4G (le fameux « banana phone » revisité). TCL, Micromax, T-Mobile ou encore AT&T font partie des partenaires de Kai OS. Google voit ici un vivier de plusieurs centaines de millions de consommateurs additionnels potentiels pour ses services. Et pas uniquement dans le marché indien, mais partout dans le monde.

Arrivée de Maps sur Kai OS

Après la prise de participation de Google dans Kai OS et l’intégration de Google Assistant, une nouvelle étape vient d’être franchie. Il s’agit de Google Maps. L’application de géolocalisation et de navigation vient d’être adaptée pour Kai OS, information rapportée par le portail indien Gadgets360 à qui nous devons également la photo ci-contre. Vous y voyez le Jio Phone affichant la version Kai OS de Google Maps. Cette interface n’est évidemment pas celle que nous connaissons sur Android ou iOS. Cependant tous les services sont là : positionnement sur la carte, recherche locale, itinéraire (à pied, en voiture ou en transport), etc.

L’arrivée de Google Maps ne se fait pas seule : il faut que le système d’exploitation soit à jour avant que l’application Google Maps apparaisse sur la boutique applicative intégrée à Kai OS. Il suffit ensuite de l’installer, comme si vous le faisiez sur un smartphone classique. La frontière est finalement assez mince entre un feature phone sous Kai OS et un smartphone low-cost sous Android.

Une expérience de plus en plus riche

Google n’est la seule entreprise qui regarde de près le développement de Kai OS. Facebook est également sur les rangs. Le réseau social a adapté WhatsApp sur ce système d’exploitation pour feature phone. L’application a été intégrée à une mise à jour du firmware il y a quelques jours seulement. L’arrivée d’Assistant, Maps et de WhatsApp suit celle de Facebook et YouTube en début d’année. Le panel de services du système d’exploitation s’enrichit donc tous les mois. À croire que Kai OS pourrait devenir une alternative crédible aux smartphones ultra low-cost sous Android (et surtout sous Tizen).

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer