Bouygues Telecom + Grandes Reprises Samsung

TCL présente l’Alcatel 5V, une version « plus » de l’Alcatel 5

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • Google Plus
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
alcatel

Le constructeur chinois TCL a dévoilé un nouveau smartphone pour la marque Alcatel, après le grand chamboulement de son catalogue opéré en début d’année. Le nouveau venu s’appelle Alcatel 5V et il se positionne très légèrement au-dessus de l’Alcatel 5.

L’Alcatel 5 ne sera pas le seul « flagship » de la marque de TCL pour l’année 2018. Le smartphone sera accompagné par un grand frère, l’Alcatel 5V, lequel est toujours positionné sur le segment milieu de gamme low cost, tout en apportant quelques modifications intéressantes, mais qui ne seront pas forcément du goût de tout le monde. Le smartphone a été officialisé aujourd’hui par voie de communiqué de presse. Il sera en vente avant la fin du mois de juillet dans certains pays, dont les États-Unis (aucune liste n’est citée, mais la France pourrait en faire partie). Son prix sera de 200 dollars outre-Atlantique.

Ecran à encoche

Premier choix ergonomique : l’Alcatel 5V intègre un écran panoramique avec encoche. La taille est de 6,2 pouces, soit 0,5 pouce de plus que l’Alcatel 5. La différence tient essentiellement sur une hauteur plus importante. La bordure supérieure assez large de l’Alcatel 5 est donc supprimée et les angles droits de la coque sont arrondis. Le résultat est plus ergonomique (peut-être même plus moderne), mais moins distinctif aussi. Un verre Dragontrail d’Asahi Glass protège cette dalle. La définition est toujours HD+. La résolution baisse légèrement à 268 pixels par pouce.

Alcatel 5V

Second changement : la plate-forme. Le vieillissant MT6750 de MediaTek est remplacé ici par un MT6762 (également appelé Helio P22), toujours en provenance de MediaTek. Ce tout récent octo-core est cadencé à 2 GHz et équipé d’un GPU PowerVR GE8320 d’Imagination Technologies. Il est accompagné de 3 Go de RAM et de 32 Go de stockage (extensible par microSDXC jusqu’à 128 Go supplémentaires), soit la même configuration que l’Alcatel 5. La connectivité est également similaire : WiFi n, Bluetooth 4.0, GPS, microUSB, radio FM (avec jack 3,5 mm). En revanche, et c’est là son principal défaut : il ne semble pas être compatible 4G.

Des changements pas toujours dans le bon sens

En photo, l’Alcatel 5V profite d’un double capteur 12+2 mégapixels avec objectifs ouvrants à f/2.2 et f/2.4 respectivement, flash dual LED et autofocus à détection de phase et stabilisateur numérique. À l’avant, l’Alcatel 5V ne conserve pas la double webcam de l’Alcatel 5 et opte pour un capteur simple 8 mégapixels avec objectif ouvrant à f/2.8. Le flash LED est de retour en façade. Un lecteur d’empreinte digitale à l’arrière et Android 8.1 Oreo aux commandes complètent l’ensemble. La coque du mobile est en polycarbonate et imite le rendu du verre minéral.

En proposant un second « flagship » pour ce second semestre 2018, TCL voudrait montrer qu’Alcatel est une marque comme les autres et qu’elle est capable de se mesurer à des Huawei, Honor, Xiaomi, Nokia ou Samsung. Elle adopte donc les us et coutumes de ces marques, à l’image de Samsung qui va présenter le Note 9 ou Huawei avec le futur Mate 20. Parallèlement, TCL souhaite conserver le nouveau positionnement low cost de la marque afin de ne pas tracasser les ventes de la marque BlackBerry opérée aussi, en partie, par la firme chinoise. Une double ambition pas toujours très simple à assumer.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer