Bouygues OPPO Reno + Forfait Bouygues Sensation 100 Go

Sharp Aquos Zero : il connaitra une carrière internationale

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
sharp

L’Aquos Zero de Sharp était jusqu’à présent confiné dans l’archipel nippon. Mais il n’y restera pas bien longtemps. La marque a annoncé cette semaine l’arrivée du smartphone à Taïwan, le pays de sa maison mère Foxconn. Et bientôt ailleurs ?

En octobre dernier, nous avons relayé dans nos colonnes l’officialisation de l’Aquos Zero de Sharp. Un smartphone qui marque un tournant dans la vie de la firme japonaise puisqu’il embarque le premier écran OLED fabriqué par ce grand spécialiste des dalles LCD (les fameux écrans IGZO). Pour démarrer, Sharp avait décidé de vendre ce téléphone sur l’archipel nippon, en association avec un opérateur (comme il est d’usage au Japon).

Un prix très attractif

Il est évidemment très difficile de savoir si le succès a été au rendez-vous. Cependant, Foxconn, la maison-mère de Sharp, a pris la décision d’investir pour vendre le produit à l’international. Peu de prise de risque cependant puisque le premier pays visé sera Taïwan, le pays d’origine de Foxconn. Le téléphone est apparu dans les pages du site Web local de la marque.

Sharp Aquos Zero

Et nous y apprenons qu’il est d’ores et déjà en vente. Son prix est fixé à 19 990 nouveaux dollars taïwanais, soit un peu moins de 570 euros. Notez que Sharp offrira des écouteurs Bluetooth jusqu’à la fin du mois de février aux 1000 premiers acheteurs du téléphone.  600 euros semble être un prix relativement intéressant pour l’Aquos Zero, car ce smartphone est l’actuel flagship de la marque et il lui permet de se positionner bien en dessous des propositions de Samsung et de Huawei.

Un vrai flagship

Et techniquement, il en est une belle réponse : écran incurvé (à la manière des Galaxy S) de 6,2 pouces, large encoche pour la webcam, l’écouteur téléphonique et les capteurs environnementaux, chipset haut de gamme Snapdragon 845 de Qualcomm, 6 Go de mémoire vive, 128 Go de stockage, batterie de 3130 mAh compatible charge rapide, capteur photo 22,9 mégapixels, webcam 8 mégapixels, Android 9.0 Pie préembarqué. Le tout est rangé dans un châssis étanche (IP68) en magnésium sur les tranches et en fibre de carbone dans le dos.

Reste à savoir si le smartphone débarquera en occident. Lors de l’IFA 2018, Sharp a annoncé son retour en Europe avec trois modèles plutôt positionnés low cost (B10, C10 et D10). Un positionnement loin d’être celui de l’Aquos Zero. Ce qui nous amène à douter d’une arrivée future sur le vieux continent. Car si Huawei, Honor ou même Xiaomi parviennent aujourd’hui à vendre des téléphones à un prix supérieur à 500 euros, c’est grâce à une notoriété grandissante. Mais Sharp, plutôt connue pour ses téléviseurs, n’est pas celle à laquelle les consommateurs pensent quand ils cherchent un téléphone haut de gamme. Mais une bonne surprise n’est pas impossible.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer