Meizu présente le Zero, son smartphone sans port ni bouton

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
meizu

Meizu a présenté aujourd’hui un nouveau smartphone. Son nom : Meizu Zero. Pourquoi « Zero » ? Parce que le téléphone n’a aucune ouverture dans son châssis, que ce soit pour les boutons, les ports ou un haut-parleur. Explications.

Meizu a organisé aujourd’hui une conférence de presse en Chine. L’objet de cette conférence était évidemment la présentation d’un nouveau smartphone. Mais pas n’importe quel smartphone. Car le mobile s’appuie sur un design très particulier : sa coque n’a aucune ouverture. Pas de bouton physique. Pas de lecteur d’empreinte digitale. Ni port USB. Ni port jack 3,5 mm. Ni même une grille de haut-parleur ou d’écouteur téléphonique. Pas même un tiroir pour une carte SIM ou une carte mémoire. Seules exceptions à la règle : les capteurs photo et le flash. D’où son nom : Meizu Zero.

Un design avant-gardiste

Pourquoi faire de tels efforts ? Parce que la coque du Meizu Zero est en céramique à l’arrière et en verre incurvé à l’avant, sauf sur une très fine couche de métal sur les tranches. Ainsi protégé, le téléphone se veut relativement plus résistant que la concurrence. Et il est étanche (IP68), naturellement. Et certainement aussi parce que le Zero préfigure peut-être de la prochaine évolution en matière de design en téléphonie. Bien évidemment, pour assumer ce positionnement avant-gardiste, le smartphone doit s’adapter et intégrer quelques innovations.

Meizu Zero

Premier exemple : pas de tiroir SIM veut dire que le smartphone intègre une carte eSIM, comme les derniers iPhone. Cela sous-entend que le téléphone ne sera pas adaptable à tous les opérateurs dans un premier temps. Deuxième exemple : pas de boutons matériels. À la place, le smartphone s’appuie sur des tranches sensibles à la pression (technologie similaire à Edge Sense). L’emplacement des zones sensibles est relativement similaire à celui qu’auraient adopté les boutons physiques.

Chargeur sans fil multi-usage

Troisième exemple : pas de grille pour l’écouteur. Le Meizu Zero intègre la technologie piézoélectrique qui utilise la contrainte mécanique exercée par impulsion électrique (ici la céramique de la coque) pour transmettre le son. Quatrième exemple : pas de port USB. À la place, tous les usages inhérents sont « wireless » : transfert de données, connexion à un casque audio et bien sûr recharge de la batterie. Le chargeur de série offre non seulement une charge rapide, mais permet aussi de sauvegarder les données sur un ordinateur.

Quant au lecteur d’empreinte digitale, il se trouve évidemment dans l’écran. Un écran sans encoche (mais avec de belles bordures) qui mesure 5,99 pouces et qui repose sur la technologie AMOLED. Derrière cet écran se cache un chipset haut de gamme (mais bientôt dépassé) : le Snapdragon 845. Parmi les autres détails dévoilés par la marque, nous retrouvons un double capteur photo 12+20 mégapixels, une webcam de 20 mégapixels et une connectivité complète qui intègre le Bluetooth 5.0.

Trop pressé de le montrer (avant Vivo)

Pour le reste, il faudra attendre encore un peu. Pourquoi ? Parce que Meizu n’a pas tout dévoilé. La marque s’est empressée de sortir ce mobile sans bouton avant que Vivo ne le fasse (nous reviendrons sur cette information). Une pratique concurrentielle qui rappelle celle de Huawei / Honor qui a tenu à dévoiler le Honor View 20 (à défaut de pouvoir le faire avec le Nova 4) et son écran à trou avant que Samsung ne le fasse avec le Galaxy A8s.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer