SFR RED 40 Go = 10

Vivo présente l’Apex 2019, un smartphone sans bouton

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
vivo

Des teasers avaient annoncé la présentation d’un second prototype Apex chez Vivo. Le voici entièrement dévoilé et, comme le Meizu Zero, n’intègre aucun bouton, ni aucun port pour le brancher à un chargeur ou un PC.

Avant que Meizu ne débarque en début de semaine avec son Meizu Zero, Vivo s’employait déjà, quelques jours plus tôt, à promouvoir un prototype similaire sur les réseaux sociaux, mais aussi dans les rues de métropoles chinoises. Le smartphone y était caché dans une boîte opaque. Les passants pouvaient toucher le smartphone, mais pas le regarder. Ils ne savaient pas non plus s’il s’agissait d’un mobile ou d’autre chose. Leurs réactions ont été recueillies et montées dans une vidéo diffusée sur Weibo la semaine dernière.

Un concept sans bouton ni ouverture

À la fin de la vidéo, Vivo donnait rendez-vous à ses fans (et aux technophiles) le 24 janvier pour découvrir le sujet de cette mystérieuse campagne. Il s’agit de l’Apex 2019, un prototype qui, comme le projet « Ocean » chez HTC, donnera naissance à un ou deux smartphones à paraître prochainement. L’Apex 2019 est le second modèle nommé Apex, le premier ayant été dévoilé en 2018. Et comme son prédécesseur, l’Apex veut ouvrir de nouvelles voies en termes de design.

Vivo Apex 2019

L’Apex 2019 reprend de nombreux aspects de l’Apex de 2018. Cette nouvelle édition est épurée, sans encoche ni bordure. L’écran suit scrupuleusement les bordures du téléphone, lesquelles sont plus minces encore qu’avant. Et le premier détail qui surprend est l’absence de boutons physiques autour de l’appareil. Vivo va un peu plus loin puisque le smartphone n’intègre pas non plus de port, notamment USB pour la charge ou le transfert de données. L’absence de bouton est pâlie avec des capteurs de pression et des surfaces tactiles intégrés aux tranches.

Un chargeur magnétique qui transfert les données

Comme le modèle de Meizu, l’Apex 2019 contourne certains problèmes en multipliant les technologies embarquées. Le mobile s’accompagne d’un chargeur magnétique appelé MagPort, lequel sert aussi à transférer les données vers un PC. Côté écouteur téléphonique, l’Apex 2019 utilise, comme le Meizu Zero, la technologie piézoélectrique qui utilise des charges électriques pour faire vibrer l’écran qui diffuse ensuite le son. Cette dalle mesure 6,39 pouces. Elle est AMOLED. Et toute sa surface est capable de lire une empreinte digitale (et non juste une petite partie).

En revanche, pas de trace de la webcam. Elle pourrait être cachée dans un tiroir, comme pour l’Apex 2018, afin de contourner le problème des impopulaires encoches. L’Apex 2019 est un concept haut de gamme : Snapdragon 855, 12 Go de mémoire vive, de 256 Go à 512 Go de stockage, double capteur photo 12+13 mégapixels, et un modem 5G sont intégrés. Autant dire que le smartphone commercial qui se basera sur lui sera relativement cher.

Sur le stand de Vivo à Barcelone

L’Apex 2019 est le second prototype de la gamme Apex. Le précédent avait été présenté l’année dernière au Mobile World Congress et qui avait donné naissance à la gamme NEX. Et comme son prédécesseur l’Apex 2019 sera présent sur le stand de Vivo au MWC 2019 où nous irons lui tirer le portrait (en espérant qu’il sera possible de le prendre en main).

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer