Un troisième Xiaomi Black Shark sortirait au printemps

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
xiaomi

Outre Pocophone et Redmi, Xiaomi opère également la marque Black Shark, spécialisée sur le segment des gamers. Alors que le second modèle, Helo, a été officialisé en octobre dernier, un troisième mobile pourrait voir le jour en avril.

Le renouvellement semestriel d’une plate-forme est-il pertinent ? Si cette périodicité a d’abord touché les segments low cost où les technologies se démocratisent à grande vitesse. Oppo, Vivo, Xiaomi ou encore Huawei présente très régulièrement de nouveaux terminaux à bas prix pour offrir un catalogue en renouvellement permanent, incluant les dernières tendances. Mais le cycle semestriel concerne aussi, en de plus rares occasions les segments premium.

Les meilleurs équipements à l'instant T

Nous en voulons pour preuve OnePlus qui dévoilent depuis 2017 deux flagship killers par an. Un au printemps. Et un autre, la version « »T » du précédent, durant l’automne. Sony constitue également un bon exemple : chaque semestre, la marque japonaise renouvelle son modèle haut de gamme. Xperia XZ2 en février 2018. Xperia XZ3 en septembre 2018. Et certainement Xperia XZ4 dans quelques semaines à Barcelone.

Black Shark et Gamepad 2.0
Black Shark et Gamepad 2.0

La raison évoquée est relativement simple : les deux marques souhaitent que les acheteurs de leurs porte-étendard accèdent aux toutes dernières technologies au moment de l’achat. La téléphonie étant très dynamique, le renouvellement semestriel leur semble donc approprié. Et, outre le segment haut de gamme où l’exigence est élevée, quel autre segment serait approprié pour cette stratégie produit ? Le segment, encore en construction, des smartphones pour gamers.

Renouvellement semestriel

Xiaomi, qui couvre ce segment avec sa marque Black Shark, semble l’avoir compris. Depuis son premier modèle, dévoilé en avril 2018, la firme a déjà renouvelé son offre avec le Black Shark Helo. Les deux terminaux disposent de la même plate-forme technique (basée sur le Snapdragon 845). Mais le Helo profite de quelques améliorations techniques (écran AMOLED, plus de RAM et de stockage), ergonomiques (nouveau système de dissipation de chaleur, nouvelle manette matérielle) et esthétiques (LED incorporés quelques éléments de la coque).

Bien sûr avec l’arrivée du Snapdragon 855, le Black Shark Helo n’est plus une arme adéquate pour les gamers. Il faut donc renouveler l’offre. Une hypothèse confirmée ce week-end sur Weibo par le directeur en charge du développement de Black Shark chez Xiaomi. Ce dernier explique avoir pris en main le prochain Black Shark et en être très satisfait du résultat. Qu’il ne le soit pas (et qu’il l’avoue sur les réseaux sociaux) aurait été étonnant. Reste à savoir quand il arrivera (il serait logique qu’il soit dévoilé un an après le premier modèle) et ce qu’il embarquera.

Configuration de porte-étendard

Selon les rumeurs, ce nouveau Black Shark s’appelle en interne « Skywalker ». Croisé sur Geekbench, ce smartphone tournerait sur Snapdragon 855 et Android 9.0 Pie. La version testée est équipée de 8 Go de RAM. Il pourrait s’agir d’un minimum, mais ce n’est pas une certitude : le Helo était équipé de 6 à 10 Go de RAM. Xiaomi pourrait prendre la décision de conserver ses paliers pour que le prix de départ ne soit pas trop élevé. Rappelons que le Helo a été lancé à partir de 405 euros en Chine.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.