SFR RED 40 Go = 10

Résultats HTC : l’année 2018 sauvée par Google

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
htc

HTC a publié ses résultats pour l’année 2018. Comme prévu, l’activité de l’entreprise n’a pas permis de dégager un bénéfice. Cependant, l’opération financière réalisée par Google renfloue l’entreprise qui redevient bénéficiaire.

HTC a publié la semaine dernière ses résultats annuels pour l’année 2018. Des résultats qui, comme nous le pensions, montrent que l’entreprise n’arrive pas à être rentable, principalement parce que l’entreprise ne réalise que 2 % de marge brute sur la vente de ses produits. À titre de comparaison, Apple réalise une marge brute comprise entre 37 % et 40 % de son chiffre d’affaires. Sans oublier que la marge brute sert à payer les dépenses marketing, les salaires des employés, la recherche et le développement et les frais de fonctionnement de la société.

L'effet Google

Il y a cependant deux surprises dans ces résultats. La première est le bénéfice net réalisé par l’entreprise sur l’ensemble de l’année. Oui, malgré le fait qu’elle soit déficitaire chaque mois, HTC a dégagé un profit de 12 milliards de dollars taïwanais, soit 344 millions d’euros. Comment ? Si vous êtes un fidèle lecteur de nos colonnes depuis un peu plus d’un an, vous savez la réponse : Google a racheté une partie des actifs de HTC pour internaliser la conception des Pixel. Parmi ces actifs, nous retrouvons des ingénieurs et des développeurs, mais aussi des licences d’exploitation de brevets.

Desire 12s
Le Desire 12s est le dernier téléphone présenté par HTC

Le montant de la transaction est légèrement supérieur à 1 milliard de dollars américains, soit 31 milliards de dollars taïwanais. Nous retrouvons cette somme dans les profits exceptionnels (divisée en deux parties pour les équipes d’une part et les licences des brevets d’autre part). Ce montant a servi, à 40 % environ, à payer les factures de l’année. À cela, il faut également ponctionner les impôts sur le bénéfice. Nous arrivons donc à la somme citée précédemment : 12 milliards de dollars taïwanais. C’est évidemment une très bonne nouvelle à court terme, puisque l’entreprise s’est dotée en 2018 des moyens de financer sa continuation, mais aussi d’engager quelques projets.

Bonne restructuration

La seconde bonne nouvelle, un peu plus long terme cette fois, est la forte réduction des dépenses générées sur 2018 par rapport à 2019. Les dépenses d’exploitation ont baissé de pratiquement 23 %. Ceci est l’effet des différentes restructurations que l’entreprise a réalisées cette année (mais aussi à la réduction des effectifs suite à l’accord Google). Ce qui amène à une situation presque paradoxale : le chiffre d’affaires a peut-être été divisé par pratiquement trois entre 2017 et 2018 (passant de 62,1 à 23,7 milliards de dollars taïwanais), mais les pertes d’exploitation ont été réduites de 20 %.

Cependant, restructurer, c’est bien pour la rentabilité. Mais il faut aussi réaliser du chiffre d’affaires pour faire vivre une société. HTC a donc encore une longue route avant que ses comptes de résultat ne soient plus inscrits en rouge. D’autant qu’en 2019, la firme taïwanaise ne pourra plus compter sur un apport de Google pour rééquilibrer ses comptes.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer