SFR RED 60 Go = 12

Samsung attend une forte baisse des bénéfices sur le premier trimestre 2019

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
samsung

Samsung a publié ce matin un communiqué de presse concernant les prévisions de chiffre d’affaires et de résultat d’exploitation pour le premier trimestre 2019. Et les chiffres montrent une baisse significative de la profitabilité.

Il y a quelques mois, Richard Yu annonçait, devant un parterre de journalistes et d’analystes financiers, que Huawei deviendrait le premier acteur mondial de la téléphonie en 2019 ou en 2020, dépassant donc Samsung. Est-ce possible que la firme chinoise passe en tête dès cette année ? La réponse est oui. Cependant, les chiffres de part de marché dévoilés à la même époque par IDC, Counterpoint ou Canalys laissent entendre que deux conditions doivent être réunies.

Un catalogue très ambitieux...

D’abord, Huawei doit réaliser en 2019 une croissance au moins identique à celle de 2018. Et ce ne sera pas si facile. Car le marché a reculé en 2018 et pourrait encore reculer en 2019 en attendant de repartir à la hausse grâce à l’arrivée de la 5G. Deuxième condition : Samsung doit subir en 2019 le même recul qu’en 2018. Un objectif que nous pensions difficile à atteindre, car la firme coréenne s’est montrée très agressive.

Samsung Galaxy S10+
Samsung Galaxy S10+

Au premier trimestre, Samsung en effet présentés de nombreux produits avec de belles technologies. Les prix restent très hauts pour certaines plates-formes (Galaxy Fold, Galaxy S10+ et Galaxy S10 5G), mais deviennent aussi très compétitifs sur les segments low cost (Galaxy M). En outre, la firme n’hésite plus à intégrer des technologies inédites dans ses terminaux milieu de gamme (le premier quadruple capteur est arrivé dans le Galaxy A9, pas dans un Note ou un S), ce qui n’était pas le cas auparavant.

... mais des chiffres qui ne le montrent pas encore

Le premier trimestre a donc été fort en annonce. En revanche, les ventes ne suivent pas (encore). La firme a confirmé cette tendance dans une note d’information publiée ce matin et dans laquelle elle dévoile ses résultats prévisionnels pour les trois premiers mois de l’année 2019. Le chiffre d’affaires devrait s’établir entre 51 000 et 53 000 milliards de wons (soit entre 40 milliards et 41,5 milliards d’euros). Un chiffre à comparer avec les revenus de la société au premier trimestre 2018 : 60 560 milliards de wons (47,5 milliards d’euros). Ce qui correspond à une baisse minimum de 12,48 %.

Côté profitabilité, la baisse est pire encore. Le résultat d’exploitation prévisionnel devrait s’établir entre 6100 milliards et 6300 milliards de wons, soit entre 4,8 milliards et 4,9 milliards d’euros. Comparé aux 15 640 milliards de wons (12,3 milliards d’euros) du premier trimestre 2018, ce chiffre représente une baisse minimum attendue est de 59,7 %. Soit plus de la moitié.

La faute aux smartphones ?

Bien sûr, Samsung ne vend pas que des smartphones. Mais près de la moitié des revenus proviennent de cette activité, tandis que l’autre moitié émane de la division composant dont la firme est le premier client. Il paraît donc évident que l’activité téléphonique est mise en cause. Nous en saurons davantage quand les résultats définitifs seront publiés. Ils sont attendus dans le courant du mois d’avril.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer