image de couverture lesmobiles

Le téléphone, facteur d'intégration sociale

Par La Rédac LesMobiles - 29 novembre 2001 à 8:30
Une étude de l'INSEE portant sur les relations téléphoniques complète la connaissance de la sociabilité des Français dont l'analyse se limitait jusqu'ici à celle des relations en face à face.
La fréquence de contact téléphonique est un indicateur de la qualité d'un lien social moins partiel que la fréquence de rencontre : tout d'abord, le lien téléphonique renforce celui en face à face (plus on voit les gens, plus on les appelle). Ensuite, il peut également s'y substituer : notamment dans le cas des proches parents que l'on appelle souvent et longtemps lorsqu'on ne peut les voir à cause de l'éloignement géographique.

Le lien téléphonique contribue à l'intégration sociale dans des contextes de solitude ou d'isolement en face à face. Le téléphone joue en effet un rôle de compensation : les groupes sociaux qui passent le plus de temps au téléphone sont ceux qui sont exposés à une plus grande fragilité de leurs relations en face à face (personnes vivant seules ou dépourvues de travail).

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image Honor 70
image Google Pixel 6a