OPPO Reno2

Vivo présente le Y12 en Inde

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
vivo

À l’image d’Oppo et de Huawei, Vivo présente très régulièrement de nouveaux terminaux. La preuve encore aujourd’hui avec le Y12, tout juste dévoilé en Inde avec une fiche technique équilibrée accompagnée d’un prix réduit.

Vivo est une marque avec un fort potentiel. Imaginez : elle est classée entre cinquième ou sixième selon les trimestres dans le classement mondial des constructeurs de smartphones. Et pourtant, elle vend la très grande majorité de ses mobiles sur deux marchés : la Chine et l’Inde. Bien sûr, elle est présente dans d’autres pays en Asie et au Moyen-Orient principalement (Russie, Thaïlande, Pakistan, Singapour, Hong Kong, etc.). Mais elle est absente de l’Europe centrale ou occidentale, ainsi que des marchés américains (Nord ou Sud). Elle a donc encore un fort potentiel de croissance.

Il ressemble beaucoup au Y15 et au Y17

Même si son catalogue mériterait d’être simplifié, la stratégie de Vivo est relativement commune aux autres grandes marques chinoises (comme Xiaomi, Oppo et Huawei / Honor) : présenter régulièrement de nouveaux produits et ne jamais relâcher la pression. Aujourd’hui encore, cette stratégie s’illustre parfaitement avec un nouveau téléphone, sorti presque de nulle part : le Y12.

Vivo Y12

Positionné sur le segment milieu de gamme low cost, il a été présenté en Inde où il sera vendu dans quelques jours autour des 190 euros. Il accompagnera donc ses deux frères siamois, le Y17 et le Y15. Comme ces deux derniers, le Y12 est un concurrent naturel de la gamme Redmi de Xiaomi. Le smartphone présente un écran panoramique à encoche de grande taille, un lecteur d’empreinte digitale placé dans le dos, un triple capteur photo, une grande batterie et un chipset sans grande prétention.

Grand écran de 6,35 pouces

Entrons dans le détail. Le Y12 est équipé d’un écran IPS de 6,35 pouces avec une encoche en forme de goutte d’eau pour héberger une webcam simple. L’écran affiche des images en HD+ (720 x 1544 pixels) pour une résolution de 268 pixels par pouce. La dalle est animée par un Helio P22 de MediaTek. Ce chipset octo-core est cadencé à 2 GHz et intègre un GPU PowerVR GE8320 d’Imagination Technologies. Il est épaulé par 3 ou 4 Go de mémoire vive et par 32 ou 64 Go de stockage interne. L’espace de stockage est extensible par microSDXC (jusqu’à 256 Go supplémentaires).

Le bloc photo est composé de trois capteurs repris intégralement des Y15 et Y17. Le premier est un capteur 13 mégapixels avec objectif ouvrant à f/2.2 et autofocus à détection de phase. Le second est un capteur 8 mégapixels avec objectif grand-angle ouvrant à f/2.2. Et le troisième est un capteur 2 mégapixels pour calculer les distances. La webcam offre une définition de 8 mégapixels et est accompagnée d’un objectif à focale fixe ouvrant à f/2.2. La batterie du Y12 est l’un de ses points forts, puisqu’elle offre une capacité de 5000 mAh. Elle n’est cependant pas compatible avec une technologie de charge rapide.

Un prix inférieur à 200 euros

La connectivité du Y12 est assez classique et comprend, entre autres, un port jack 3,5 mm pour un tuner FM, un port microUSB pour charger le mobile ou le brancher à un ordinateur et un modem LTE, Bluetooth et WiFi.  L’ensemble est piloté par Funtouch en version 9 (sur une base Android 9.0 Pie). Le prix du mobile en version 4+64 Go est de 14990 roupies (191 euros), mais il y a une promotion en cours qui baisse fortement son prix). Le prix de la version 3+32 Go n’a pas été dévoilé. Mais il devrait être plus agressif encore.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer