Les développeurs d’applis gagnent-ils plus avec iOS qu’avec Android ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
marche smartphones

Une étude de l’institut Sensor Tower dévoile le chiffre d’affaires généré par le Top 100 des applications et des jeux sur iOS et Android. Et malgré les idées reçues, les différences entre les deux systèmes d’exploitation ne faiblissent que très peu.

Depuis quelques mois, la colère gronde chez les développeurs d’applications. Et notamment ceux qui ont placé leurs applications sur l’App Store. En effet, de nombreuses voix s’élèvent contre la « taxe Apple », cette commission de 30 % prélevée sur chaque paiement réalisé sur l’App Store, ainsi que sur les règles imposées par la firme pour qu’une application soit présente dans sa boutique. Une enquête a d’ailleurs été ouverte par le département américain de la justice qui doit estimer si Apple ne viole pas les règles anti-monopolistiques.

Une source de revenus considérable

Parallèlement, Spotify a porté plainte contre Apple auprès de la Commission européenne pour pratique anticoncurrentielle : la firme suédoise estime que les règles imposées à son service ne le sont pas pour Apple Music. Cependant, force est de constater que l’App Store génère beaucoup d’argent, dont une partie (70 %, donc) est reversée aux développeurs. En 11 ans d’existence, Apple aurait reversé aux développeurs 120 milliards de dollars et a largement contribué à créer l’écosystème des développeurs d’applications.

Sensor Tower

Une étude publiée par l’institut Sensor Tower en fin de semaine dernière va dans ce sens. Elle reconfirme une information déjà connue : l’App Store génère beaucoup plus d’argent que le Play Store. Et même si la différence se réduit dans le domaine du jeu vidéo, elle reste encore très forte dans le domaine des applications non ludiques. L’étude de Sensor Tower se concentre sur les 100 applications les plus importantes des deux boutiques.

65 % de plus sur l'App Store

Au premier trimestre 2019, ces 100 applications (jeu ou non) ont généré 84 millions de dollars sur l’App Store, contre 51 millions de dollars sur le Play Store. Soit une différence de 65 %. Les deux boutiques sont en croissance annuelle : 13 % pour Google et 12 % pour Apple. Ce qui veut dire que la différence entre les deux boutiques faiblit très légèrement entre 2018 et 2019 (ainsi qu’en 2017 et 2018). Mais elle est plus prononcée qu’en 2016 (57 %) et auparavant.

Dans le jeu vidéo, les différences sont moins flagrantes. Les 100 jeux qui rapportent le plus d’argent ont enregistré sur l’App Store un chiffre d’affaires de 70 millions de dollars sur le premier trimestre 2019, contre 48 millions de dollars sur le Play Store. La différence est ici de 48 %, contre 52 % au premier trimestre 2018. En revanche, la différence entre les deux boutiques sur les revenus générés par les applications non ludiques est énorme : 23,3 millions de dollars chez Apple et 7 millions de dollars chez Google. Soit 232 % de différence. Elle était très légèrement plus forte en 2018, 263 %, et pratiquement égale en 2017, 248 %.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer