MediaTek présente un nouveau chipset : le Helio P65

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
mediatek chipset

À l’occasion du MWC Shanghai qui ouvre ses portes demain, MediaTek a officialisé un nouveau chipset : le Helio P65. Composé de huit cœurs, il pourra gérer les capteurs photo d’une définition jusqu’à celle de l’IMX586 de Sony.

Aujourd’hui, le MWC Shanghai 2019 ouvre ses portes pour trois jours. Ce salon est l’une des trois itérations internationales du Mobile World Congress organisées par le GSMA avec celle de Barcelone et celle de Los Angeles (qui a lieu en octobre). À l’occasion de ce salon, plusieurs marques asiatiques (notamment chinoises et taïwanaises) dévoileront leurs nouveautés de l’été (et de la rentrée). Mais, comme toujours, les smartphones ne sont pas les seuls attendus. Les composants qui équiperont ces smartphones le sont également.

Une version allégée du Helio P90 ?

C’est donc sans grande surprise que MediaTek a présenté hier un nouveau chipset appelé Helio P65 qui viendra compléter l’offre milieu de gamme du fondeur taïwanais qui comprend déjà le Helio P90 (lequel se positionne sur le segment premium). Ce dernier a d’ailleurs certainement servi de base à l’élaboration du P65 puisqu’il en reprend l’architecture avec deux cœurs puissants épaulés par six cœurs plus frugaux. Les premiers sont des Cortex-A75. Les autres sont des Cortex-A55. Leur fréquence maximale est de 2 GHz, comme pour le Helio P60.

MediaTek Helio P65

Le processeur graphique de ce nouveau chipset est un ARM Mali-G52. MediaTek revient donc sur des GPU ARM, abandonnés pour les Helio X30, Helio P90 et Helio P35. Il s’agit d’un processeur graphique plutôt low cost et économe en énergie. Nous aurions peut-être préféré un Mali-G76 pour plus de puissance. Le composant est d’ailleurs capable de gérer les affichages en Full HD+ et l’encodage en 2K à 30 images par seconde. C’est un signe qui ne trompe pas.

Autre signe, la mémoire. Il gère un seul emplacement de RAM (4 ou 8 Go) dont la fréquence peut monter jusqu’à 1,8 GHz. Il prend heureusement en charge le format LPDDR4X en plus du LPDDR3. Il gère également les supports de stockage au format eMMC 5.1.

Taillé pour le capteur photo IMX586 de Sony ?

Cependant, le Helio P65 n’est pas inintéressant. MediaTek a doté son chipset d’un coprocesseur pour le traitement des images capables de prendre en charge les capteurs photo de 48 mégapixels, comme l’IMX586 de Sony qui a tant de succès actuellement sur les segments premium et haut de gamme. En configuration double, le P65 peut gérer les blocs photo de 16+16 mégapixels. Et son logiciel intégré est en mesure de prendre en charge différents outils liés à l’image : reconnaissance faciale, effet bokeh (en configuration simple comme le Pixel 3 de Google ou en configuration double)

Le P65 est compatible CorePilot (pour l’activation hétérogène des cœurs) et NeuroPilot, pour la prise en charge de l’intelligence artificielle. Il est compatible Pump Express (chargement rapide de la batterie) et Tiny Sensor Hub, un coprocesseur dédié à la gestion des informations en provenance des capteurs environnementaux (accéléromètre, boussole, capteur de luminosité, etc.). Il est compatible LTE catégorie 4, 7 et 13. Il prend en charge le WiFi ac, le Bluetooth 5.0 et les signaux GPS Beidou, Galileo et Glonass. Il intègre un tuner FM.

Reste donc à savoir quand le chipset sera disponible. D’autres informations, dont la période de lancement, seront certainement diffusées durant le MWC de Shanghai.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer