Le directeur du design d’Apple, Jony Ive, annonce son départ

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

Directeur du design d’Apple à l’origine de l’esthétique de produits iconiques dont l’iMac, l’iPod et l’iPhone, Jonathan Ive a annoncé son départ de la firme de Cupertino. Il continuera de travailler pour cette dernière en tant que prestataire.

C’est une nouvelle épreuve qui s’annonce pour Apple : son directeur du design, Jony Ive, est sur le départ. L’information a été officialisée hier par Apple dans un communiqué de presse et par l’intéressé dans la presse internationale, dont le Financial Times à qui il a accordé une interview. Le départ de Jony Ive sera progressif et s’étendra de la fin d’année 2019 au début d’année 2020. À nos confrères, il explique que « cela semblait être le moment le plus naturel et le plus simple pour faire ce changement ».

D'employeur à client

Le designer ne sera cependant pas très loin d’Apple. Jony Ive annonce en effet le lancement de son propre studio de design appelé LoveFrom. Son premier client sera Apple, information confirmée par la firme de Cupertino. Il aidera donc ses anciennes équipes à développer de nouveaux projets et de futurs produits, notamment dans le domaine des wearables et de la santé. Apple ne sera pas son seul client et le design de produits technologiques son seul domaine de prédilection.

Jony Ive
Jony Ive et Tim Cook au lancement des iPhone XS, XS Max et XR

Jony Ive ne sera pas remplacé. Ses deux adjoints, Evans Hankey, chargé du design industriel, et Alan Dye, chargé des interfaces, seront placés sous la direction de Jeff Willians, le directeur général d’Apple. Ce dernier a piloté le développement de l’Apple Watch et aura en charge de gérer quotidiennement les équipes de designers, lesquelles seront pratiquement identiques hormis les quelques talents qui suivront Jony Ive dans sa nouvelle aventure.

Encore une epreuve à surmonter pour Apple

Même s’il estime que son départ est intervient à un moment naturel et simple, ce n’est en réalité pas tout à fait le cas. D’abord, Apple doit encore se remettre du départ d’Angela Ahrendts, ancienne vice-présidente en charge du « retail » (grosso modo les Apple Store), partie en avril dernier. Ensuite, Apple traverse sa première grande crise commerciale avec une forte baisse des ventes de l’iPhone sur le premier trimestre 2019 (et certainement sur le deuxième également). Enfin, les tensions entre la Chine et les États-Unis ont un effet négatif sur le chiffre d’affaires généré dans l’Empire du Milieu. Ce nouveau départ inquiète donc les analystes financiers.

Peu de designers industriels peuvent se targuer d’être aussi influents que Jony Ive, Sir Jonathan Paul Ive de son vrai nom. Si sa carrière a duré 30 ans chez Apple, avec des hauts et des bas, son influence a commencé en 1998 avec les nouveaux iMac (ceux avec la coque en plastique transparente et les souris circulaires). Il est à l’origine de plusieurs produits qui ont marqué leur époque, l’iPod, l’iPhone et l’iPad notamment. Il est considéré comme l’un des derniers des représentants de la vision de Steve Jobs. Une vision largement altérée par l’évolution des marchés, notamment au sujet de la taille des écrans des iPhone.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer