Bouygues OPPO Reno + Forfait Bouygues Sensation 100 Go

Résultats Apple : un chiffre d’affaires en baisse de 5 %

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
apple

La semaine dernière, Apple a présenté ses résultats pour son deuxième trimestre fiscal, clos au 30 mars 2019. Comme attendu, le chiffre d’affaires est en baisse, tiré vers le bas par une chute de 17 % des revenus générés par les smartphones.

Au mois d'avril, une certaine inquiétude animait les marchés financiers. Car certains analystes affirmaient que le volume d’iPhone vendus entre janvier et mars 2019 pourrait baisser de plus de 20 % sur le premier trimestre calendaire (soit le deuxième trimestre fiscal de la firme). Ce qui aurait évidemment une incidence forte sur le chiffre d’affaires, la marge brute le résultat d’exploitation et naturellement la ligne qui intéresse tous les actionnaires et fonds de pension :  les bénéfices nets par action.

Apple Store New York

Baisse de 17,3 % des iPhone

La semaine dernière, Apple a donc publié ses résultats pour ce fameux trimestre angoissant. Et les chiffres sont d’une part à la hauteur des attentes (et des prévisions de la firme), mais ils sont aussi meilleurs dans certains segments. Le chiffre d’affaires d’Apple est donc de 58 milliards de dollars. Soit un recul de 5 %. Ce n’est évidemment pas une surprise. Et cette baisse, positionnée au milieu de la fourchette des prévisions indiquées par la firme il y a trois mois, reste modérée.

Les iPhone sont évidemment la principale cause de cette baisse. Le chiffre d’affaires des smartphones atteint 31 milliards de dollars, en baisse de 17,3 % (en volume, la baisse pourrait être plus forte encore compte tenu de la hausse du prix de vente moyen d'un smartphone d'Apple). Les iPad progressent de 21,6 %, certainement grâce aux nouvelles versions des iPad Pro (mais pas encore celles des iPad Air et Mini de mars). Les Mac reculent de 4,55 %.

Les accessoires et les services en forte hausse

Les accessoires (HomePod, Apple Watch, Apple TV, iPod, Beats, etc.) bondissent de 30 %. L’Apple Watch Series 4 est l’une des raisons de ce succès. Selon une étude de Counterpoint publiée la semaine dernière, elle est en première place des montres connectées les plus vendues dans le monde.

Enfin, les services (iTunes, Apple Music, Apple News+, Apple Pay, iBooks, App Store, etc.) enregistrent une croissance de 16,2 %. Les services confirment leur place de deuxième source de revenus de la firme en dépassant les 10 milliards de dollars de chiffre d’affaires trimestriel. Cela représente près de 20 % des revenus du groupe.

Baisse de 16 % des bénéfices

Les marchés en croissance sont les Amériques (qui génèrent 39 % de l’activité) et le Japon. L’Europe (qui reprend la seconde place dans le classement des zones les plus importantes), la Chine et la zone Asie Pacifique sont en recul.

La marge brute s’établit à 37,6 %, comme prévu (annoncé entre 37 % et 38 %). Nous sommes donc sous la barre des 38 %. Ce qui est relativement rare pour Apple. Le bénéfice net est de 11,5 milliards de dollars, en baisse de 16,36 %. C’est certainement un chiffre que les analystes et les actionnaires n’ont pas apprécié.

Pour le troisième trimestre fiscal d’Apple, qui sera clos au 30 juin, la firme annonce un chiffre d’affaires compris entre 52,5 milliards de dollars et 54,5 milliards de dollars. Ce qui pourrait laisser croire qu’Apple ne connaitra pas de nouvelle baisse durant ce trimestre (la firme avait réalisé un chiffre d’affaires de 53,3 milliards de dollars sur son troisième trimestre fiscal 2018). Et la marge brute devrait rester stable.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer