OPPO Reno2

Résultats LG : baisse des profits de 15 % attendue au second trimestre 2019

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
lg

En fin de semaine dernière, Samsung et LG ont publié leurs résultats prévisionnels pour le second trimestre 2019. Les deux entreprises ont un point commun : leur profitabilité baisse. Mais la baisse de LG est plus modérée.

Hasard du calendrier, les deux géants coréens de l’électronique grand public, Samsung et LG, ont publié le même jour leurs résultats prévisionnels pour le second trimestre 2019. Nous avons d’ores et déjà évoqué ceux de Samsung dans nos colonnes. Le leader mondial de la téléphonie mobile a vu son chiffre d’affaires perdre quelques points (-4,24 %). Mais c’est surtout sa profitabilité qui chute. Le résultat d’exploitation baisserait de 56 % en moyenne (cela peut-être un petit plus ou un petit peu moins).

La faute en reviendrait majoritairement à la division composant du géant. Selon les analystes financiers, les problèmes de Huawei à concevoir des smartphones auraient entrainé une forte augmentation des stocks de mémoire flash chez Samsung (Huawei s’approvisionnant chez Samsung). Pour écouler les stocks, la firme coréenne aurait été obligée de brader ces composants, baissant ainsi drastiquement la marque.

Baisse aussi chez LG

En parallèle, LG a présenté des résultats dont l’évolution est moins inquiétante. En effet, même si la profitabilité de LG est également en berne, la baisse est plus modérée : - 15,4 %, le résultat d’exploitation s’établissant à 492 millions d’euros. En outre, le chiffre d’affaires est en hausse de 4,1 %. Il atteint 11,78 milliards d’euros. Cependant, il y a ici aussi une grande différence entre l’évolution des revenus et des bénéfices.

LG G8s
Le G8s ThinQ de LG, présenté au MWC, commence seulement à être vendu hors de Corée du Sud

LG n’entre pas encore dans le détail des chiffres, puisqu’il s’agit de résultats prévisionnels. Les chiffres définitifs sont attendus, comme chez Samsung, avant la fin du mois de juillet. Cependant, nous pouvons émettre quelques hypothèses. Rappelons tout d’abord que la situation de LG est très différente de celle de Samsung. D’abord, contrairement à Samsung, LG s’appuie sur un catalogue plus large. Audio et vidéo. Électroménager et climatiseurs, composants pour véhicules électriques, smartphones et équipements b-to-b (panneaux solaires, écrans pour points de vente, etc.).

La mobilité en cause ?

La première source de revenus de LG n’est pas les composants ou les smartphones comme chez Samsung, mais l’électroménager, suivi de l’audiovisuel (LG fait partie des trois premières marques de télévision). Ces deux divisions sont également celles qui offrent la meilleure marge. Et donc le plus de bénéfices. S’il y a une baisse dans le résultat d’exploitation, elle viendra donc logiquement de ces deux divisions. Cependant, nous pensons que la téléphonie mobile n’est pas étrangère à ce recul de la profitabilité.

D’abord parce que la firme a réduit les marchés où elle vend ses smartphones (comme en France par exemple). Ensuite la compétition est toujours aussi difficile, et les marges étaient meilleures l’année dernière. Enfin, LG est aussi fabricant de composants : les dalles OLED et les batteries font partie de ses spécialités. Il est possible que l’embargo de Huawei ait aussi touché LG, dans une moindre mesure que Samsung.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer