OPPO Reno2

Free continue de perdre des abonnés

Par La rédaction

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
free mobile

le groupe Iliad, maison mère de Free, a présenté ses résultats pour le deuxième trimestre 2019. L'opérateur Free continue sa perte de clients dans le mobile ainsi que dans le fixe. Le chiffre d’affaires n’en souffre pas (+1,5%), mais le résultat net recule fortement (-60%).

Un deuxième trimestre en croissance, mais toujours moins d’abonnés

Après avoir reconnu des erreurs et annoncé le lancement du plan Odyssée 2024 pour relancer l’opérateur Free, Xavier Niel devra encore patienter pour inverser la courbe. Iliad affiche une hausse du chiffre d’affaires mais des baisses partout ailleurs.

Si la maison mère de Free affiche un chiffre d'affaires en hausse de 1,5% à 2,4 milliards d'euros en France, le résultat net, lui, est en chute libre à 91 millions d’euros (-60,4%). Les services Mobile approchent le milliard d‘euros à 997 millions, en hausse de 3,7%, mais les services Fixe (Freebox) baissent de 1,5% à 1,312 milliard d’euros. La vente d‘équipements progresse de 19% à 126 millions d’euros grâce à la vente du matériel Freebox Player Delta, et ce malgré les méventes de téléphones portables.

La montée en gamme passe par l’abandon des ventes privées sur VeePee (ex Vente-Privée.com). Adieu aux forfaits Free mobile ou Freebox Révolution à 0,99 €/mois ou 1,99 €/mois. Résultat, l’ARPU des offres mobiles augmente à 10,10 €/mois/abonné (+0,60 €), grâce à la fin des fortes promotions sur VeePee et à la perte d’abonnés 2h. L’ARPU des Freebox reste stable à 32,50 €/mois/abonnés.

Durant ce trimestre, Free a perdu des clients mobiles et Freebox au global, mais les pertes masquent les bons chiffres sur les forfaits 4G illimité et la Fibre.

Free Mobile a perdu 77 000 clients

Sur le mobile, Free continue de voir son nombre d'abonnés s'éroder. Les promotions agressives des concurrents ont entraîné la suppression de 147 000 abonnés au forfait 2h, passant à 5,386 millions d’abonnés. Mais Free a pu compter sur le forfait 4G illimité et sa série limitée à 50 ou 60 Go : 7,928 millions d‘abonnés, en hausse de 70 000. La consommation mensuelle moyenne de données par abonné a augmenté de 0,3 Go à 11,9 Go.

L’opérateur compte sur son déploiement en 700 MHz pour améliorer la couverture avec plus de 3000 sites couverts en 700 MHz durant le semestre. Free compte 15 400 sites mobile, lui permettant d’afficher 97% de la population couverte en 3G. Il espère atteindre 2000 nouveaux sites en 2019 et plus de 25 000 sites en 2024.

Xavier Niel a profité de la conférence de presse des résultats pour tacler les modalités de l’attribution des licences 5G. L’opérateur pourrait ne pas obtenir de fréquences à cause des conditions d’accès aux fréquences du New Deal Mobile et de peu de fréquences disponibles à la vente.

15 000 clients perdus sur la Freebox

Comme dans le mobile, Free est en perte d'abonnés sur le terrain des box. La Freebox est désormais présente dans 6,396 millions de foyers. La perte est due à la fin des abonnements Freebox ADSL via des ventes privées sur VeePee et de la migration vers la Fibre. L’opérateur revendique la première place en termes de recrutements Fibre d'avril à juin avec 172 000 nouveaux abonnés Freebox Fibre.

Free profite de ses partenariats dans les réseaux RIP et de son arrivée sur la zone AMII SFR pour atteindre 11,5 millions de prises FTTH éligibles à la Freebox Fibre, en hausse de 1 million de prises éligibles. L’opérateur veut atteindre un recrutement de 500 000 nouveaux abonnés par an avec un objectif de 2 millions en 2020 et 4,5 millions en 2024. Pour l’atteindre, Free compte obtenir 22 millions de prises raccordables d’ici 2022 et 30 millions en 2024.

A l’instar d’Altice France avec SFR FTTH, Iliad a décidé de filialiser sa division Fibre en zone moins denses : les contrats de cofinancement AMII (Orange et SFR) et RIP (Altitude, Axione, Covage, ...) ainsi que 1 million de prises déployées par Free Infrastructure seront mis dans une filiale, dont la majorité (51%) sera vendu au fond d’investissement français InfraVia pour 600 millions d’euros. Elle assurera le cofinancement et la construction de prises pour le compte de Free, ou à des opérateurs intéressés, dans ces zones.

illimité 100 Go

Appels illimités

SMS/MMS illimités

Internet illimité

Free Mobile

19,99 €

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer