Sharp présente l’Aquos Zero2 au Japon

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
sharp

La semaine dernière, Sharp a dévoilé son line-up hivernal japonais. Parmi les produits annoncés se trouve l’Aquos Zero2. Ce bel objet, digne membre de la gamme Aquos, est équipé d’un écran doté d’un taux de rafraichissement de 240 Hz.

À l’image de Sony, Sharp est l’une de ces marques à l’image prestigieuse, mais qui n’a pas réussi à contrer, en téléphonie, l’ascension des marques chinoises. Aujourd’hui cantonné aux marchés asiatiques (même si la firme a annoncé officiellement son retour en Europe il y a un an), Sharp a même été obligé de se vendre à Foxconn, en 2016, pour assurer son avenir.

Deuxième modèle avec écran AMOLED maison

C’est au Japon, bien évidemment, que Sharp continue de dévoiler des terminaux ambitieux et très innovant. Nous en voulons pour preuve son tout prochain flagship : l’Aquos Zero2, successeur de l’Aquos Zero qui se distinguait de tous les autres mobiles de la marque par son écran, la première dalle OLED signée Sharp Display.

Sharp Aquos Zero2

L’Aquos Zero2 conserve bien évidemment la nature de la dalle : AMOLED. La dalle, toujours incurvée sur les deux côtés, est cependant assez différente. D’abord elle est plus grande : 6,4 pouces contre 6,2 pouces. Ensuite sa définition est revue à la baisse : de QHD+ à Full HD+ (2340 x 1080 pixels très exactement). Puis son encoche est plus petite (en firme de U).

Enfin, son taux de rafraichissement passe du 60 Hz assez classique à un extraordinaire 240 Hz. C’est deux fois plus que le ROG Phone II d’Asus. Et c’est 2,5 fois plus que le OnePlus 7T présenté la semaine dernière. Nous supposons d’ailleurs que Sharp a choisi de réduire la définition de son écran pour atteindre ce chiffre.

Fiche technique de porte-étendard

Pour le reste, l’Aquos Zero2 est un smartphone premium plus proche des flagships du début d’année que de ceux de la fin de l’année. Nous en voulons pour preuve l’identité du chipset : le Snapdragon 855 de Qualcomm, et non sa version « Plus ». Il est accompagné de 8 Go de mémoire vive et de 256 Go de stockage interne. Cette plate-forme sert à faire fonctionner Android 10.

Côté photo, l’Aquos Zero2 est équipé de trois capteurs : deux à l’arrière et un à l’avant. Le capteur principal est un modèle 12,2 mégapixels avec objectif ouvrant à f/1.7, stabilisateur optique et autofocus à détection de phase. Le second capteur est un modèle 20 mégapixels avec objectif très grand-angle (125°) ouvrant à f/2.4. Et la webcam est un modèle 8 mégapixels à focale fixe.

Lancement commercial en décembre

Le reste de la fiche technique comprend une batterie de 3130 mAh, un lecteur d’empreinte digitale intégré à l’écran, une connectivité complète et un châssis premium (verre et aluminium) certifié IP68. Deux coloris sont prévus : noir et blanc. Le lancement commercial aura lieu au Japon en décembre chez les opérateurs partenaires.

L’Aquos Zero2 a été officialisé la semaine dernière dans le cadre de la présentation de tous les terminaux de son line-up hivernal (au Japon, chaque constructeur dévoile quatre vagues de mobiles pour chaque campagne saisonnière des opérateurs locaux). L’Aquos Zero2 était accompagné de trois mobiles low cost appelés Sense3, Sense3 Plus et Sense3 Lite. Nous reviendrons sur ces derniers dans un second article.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.