Fragmentation d’Android : Android 9.0 Pie dépasse les 20 %

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
android 10 q

13 mois après son lancement officiel, Android 9.0 Pie anime un peu plus d’un produit sous Android sur cinq, contre un sur dix en mai dernier. Selon Google, Pie est aujourd’hui la version la plus répandue dans le monde.

La fragmentation des systèmes d’exploitation est un sujet récurrent dans nos colonnes, parce qu’il s’agit d’un problème qui touche tous les systèmes d’exploitation. Windows en était un exemple flagrant avant l'arrivée de Windows 10 (qui pouvait être installé à partir de Windows 7 et Windows 8). iOS est le meilleur élève (mais ce n’est pas bien difficile quand une seule entreprise maitrise toute la chaîne de valeur). Et Android est le moins bon.

Une part importante de la stratégie de chaque constructeur

La fragmentation est essentiellement liée à la mise à jour des terminaux du parc installé. Les chiffres montrent si les constructeurs investissent dans le support technique et à quelle vitesse ils déploient ces mises à jour. D’expérience, nous savons que la politique de mise à jour des constructeurs peut varier du désintérêt le plus total (notamment sur le segment ultra low cost) à un suivi scrupuleux (comme Essential Products).

Rappelons qu’une mise à jour d’un système d’exploitation n’est pas qu’une question esthétique. Il s’agit surtout d’appliquer des patchs de sécurité (pour prévenir tout vol de données personnelles, par exemple), de supprimer des bugs (et donc d’améliorer l’expérience), d’ajouter de nouvelles fonctionnalités et de garantir la compatibilité avec les applications les plus courantes.

En voie d'amélioration

Depuis deux ans et demi, Google a pris le problème très au sérieux. Nous savons par exemple que les constructeurs ont une date limite au-delà de laquelle une version d’Android ne peut plus animer un nouveau smartphone s’il veut être certifié par Google. Et le délai de conformité est de plus en plus court. Par exemple, les constructeurs ne pourront plus obtenir de certification pour leur nouveau modèle avec Android 9.0 Pie à partir du 1er février 2020.

Nous savons aussi que le Google a initié plusieurs projets (Treble et Mainline),  pour réorganiser le système Android afin de le rendre plus simple à mettre à jour. Grâce à eux, certains composants du système d’exploitation peuvent être mis à jour via le Play Store (c’est d’ailleurs l’une des raisons de l’importance de sa présence dans un téléphone). En outre, comme Android est plus modulaire, les constructeurs n’ont plus besoin de toucher à certaines parties d’Android pour développer et mettre à jour leurs interfaces.

Android 9.0 Pie déjà en tête des versions les plus utilisées

Si Google n’a pas mis à jour les chiffres de la fragmentation de son OS depuis mai dernier, la firme a toutefois publié un article sur le blog d’Android avec quelques informations actualisées, notamment sur l’effet positif de Treble. Android 9.0 Pie était, fin août, la version la plus utilisée dans le monde, animant 22,6 % du parc installé.

Android 9.0 Pie

Rappelons que Pie animait 10,4 % du parc au 7 mai 2019. La progression en trois mois est donc assez forte. De cette information en découle une autre : Oreo, qui atteignait 28,3 % du parc, doit donc désormais être en dessous des 22,6 %, alors que nous pensions que cette version d’Android dépasserait les 30 %. Selon Google, c’est l’effet Treble qui accélère l'arrivée de la nouvelle version.

Des constructeurs plus prompts à adopter la nouvelle version

Autre indicateur intéressant de l’effet positif de l’organisation modulaire d’Android, une quinzaine de constructeurs se seraient engagés, selon Google, à émettre une mise à jour stable d’Android 10 avant la fin de l’année. Xiaomi, OnePlus, Essential, HMD Global (Nokia), Asus, LG, Motorola, Oppo, Realme, Sharp, Sony, Vivo, Transsion (Tecno, Infinix et Itel) et même Samsung font partie de la liste. Samsung qui, il y a encore deux ans, attendait plus de cinq mois avant de déployer une mise à jour. Cette année, la première pourrait arriver en quatre mois.

Dernière information à retenir sur l'effet positif de Treble, ce sont aujourd'hui 12 constructeurs tiers qui participent au programme beta d’Android 10, avec 18 smartphones. Ce sont de bonnes nouvelles. Mais ce sont surtout des promesses. Attendons qu’elles se réalisent.

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.