Apple travaillerait sur deux prototypes d’iPhone pliants avec Foxconn

Par Sylvain PICHOT

apple

Alors que les constructeurs s’orientent tout doucement vers des mobiles pliants et que cela semble être l’avenir de ce type d’appareil, Apple aurait fait passer des tests de durabilité à deux prototypes d’iPhone pliant.

Visuel avec un iphone d'Apple

Depuis toujours, les ingénieurs s’efforcent de trouver des solutions innovantes pour développer les nouvelles technologies au travers des objets du quotidien. Le smartphone étant devenu un élément indispensable pour beaucoup, il est grand temps de le faire évoluer. Si la quasi-totalité des modèles sont monolithiques, d’autres présentent des formats plus originaux à l’image des Samsung Galaxy Z Fold2 ou du Galaxy Z Flip ainsi que du Huawei Mate Xs, par exemple ou encore du Motorola Razr 2019. Mais ce marché est encore extrêmement marginal. Pourtant, les départements recherche et développement des plus grands planchent sur ce qui pourrait bien représenter l’avenir de ce secteur, les smartphones pliants.

Un iPhone pliant testé sur sa durabilité

Explorant aussi logiquement cette piste, Apple serait en train de développer deux modèles de prototypes qui viendrait de passer des tests de durabilité au sein de l’entreprise chinoise Foxconn, partenaire d’Apple depuis plusieurs années pour la fabrication de ses appareils nomades. C’est le site web taïwanais Economic Daily News qui rapporte cela dans ses colonnes. Selon lui, l’un des iPhone pliants qui aurait subit les tests disposeraient de deux écrans séparés par une charnière qui serait suffisamment petite et discrète pour donner l’impression d’avoir un seul écran qui se pli devant soi. Cela correspondrait à l’un des brevets déposés il y a plusieurs mois maintenant par Apple auprès des autorités compétentes.

Un second prototype en cours de test

Le second prototype serait un modèle similaire au Samsung Galaxy Z Flip ou le Motorola Razr 2019 et donc qui se replie sur lui-même dans le sens horizontal. Ce modèle serait configuré pour utiliser un écran OLED flexible de la marque Samsung. Ces informations paraissent relativement crédibles puisqu’un rapport apparu courant 2020 fait état d’une commande d’un « grand nombre » d’échantillons d’écrans pliables par Apple auprès du géant sud-coréen et plus particulièrement de sa division Display.

Le site Economic Daily News ne prévoit pas de commercialisation de tels appareils avant la fin de l’année 2022, voire 2023.

 

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close