image de couverture lesmobiles

Contrôle parental sur les mobiles

Par La Rédac LesMobiles - 01 février 2007 à 16:1
Philippe Bas, ministre délégué à la Sécurité Sociale, aux Personnes Agées, aux Personnes Handicapées et à la Famille, a réuni hier les représentants des opérateurs de téléphonie mobile membres de l'AFOM afin de dresser le bilan de la première année d'application de la Charte d'engagement sur les contenus multimédias mobiles.
Philippe Montagner, Président de l'Association Française des Opérateurs Mobiles (AFOM) et Jean-Marie Danjou, Délégué Général, ont présenté ce bilan, en présence notamment d'Isabelle Falque-Pierrotin, Présidente du Forum des droits sur l'internet, et de François Fondard, Président de l'Union Nationale des Associations Familiales.

Les premiers constats sont positifs:
• 50 millions de personnes possèdent un téléphone mobile en France ;
• 80% des 12 à 17 ans utilisent un téléphone mobile ; parmi eux, 23% consultent des sites Internet sur leur mobile ;
• les parents sont de plus en plus nombreux à activer un contrôle parental sur le téléphone mobile de leurs enfants mineurs ;
• la possibilité d'activer le contrôle parental est proposée systématiquement depuis novembre dernier, dans les points de vente, dès l'ouverture de la ligne ;
• il y a eu 150.000 activations de contrôle parental, à fin 2006 ;
• il y a eu 26 fois plus d'activations du contrôle parental entre octobre et décembre 2006.


Les enjeux du multimédia mobile et de la Charte signée en janvier 2006.

La Charte sur le multimédia mobile, signée le 10 janvier 2006 par les opérateurs de téléphonie mobile réunis au sein de l'AFOM, a permis d'anticiper ces évolutions pour mieux protéger les mineurs.
Cette Charte marque l'engagement des opérateurs à apporter aux parents les dispositifs techniques, les informations et les conseils permettant de décider quels sont les contenus et services multimédias accessibles par leurs enfants et quels sont ceux dont ils veulent bloquer l'accès. Elle marque également la volonté du Gouvernement d'encourager tous les moyens permettant de renforcer la protection des enfants. La France est en pointe dans ce domaine, par la loi sur la protection de l'enfance, l'engagement des fournisseurs d'accès à Internet et l'engagement des opérateurs de téléphonie mobile, initiés par Philippe BAS.

La proposition d'activer le contrôle parental dans les points de vente au moment de l'ouverture de la ligne téléphonique

Ce dispositif est en vigueur depuis novembre 2006. Il responsabilise les parents qui doivent décider d'activer ou non le contrôle parental sur le téléphone mobile de leur enfant.
Une très forte augmentation du nombre activé de contrôles parentaux s'en est suivie : 82 056 activations du contrôle parental en décembre 2006, contre 3 082 activations en octobre 2006, soit une multiplication par plus de 26 en deux mois.
A fin décembre 2006, 57% des activations totales de contrôle parental avaient été demandées sur ce seul mois – il est vrai – de très fortes ventes dans la téléphonie mobile.


Trois nouveaux opérateurs s'engagent : Auchan Telecom, Carrefour Mobile et Ten
Les trois nouveaux opérateurs de téléphonie mobile qui ont rejoint l'AFOM fin 2006 - Auchan Telecom, Carrefour Mobile et TEN - ont signé la Charte avec le Ministre et l'AFOM représentant les opérateurs déjà engagés depuis 1 an : Bouygues Telecom, Orange, SFR, Debitel, M6 Mobile, Omer Telecom (Breizh Telecom et Virgin Mobile) et Universal Mobile.
Application

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image guide Smartphones moins de 200 euros
image Guide trois smartphones xiaomi populaires