Orange menace de suspendre son accord avec Free Mobile

Par Stéphane Deschamps

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
free mobile

Orange a réfuté, hier, toute responsabilité concernant les problèmes rencontrés par Free Mobile, et a menacé de suspendre le contrat d'itinérance qui le lie au nouvel opérateur, si l'utilisation de son réseau par ce dernier devait affecter sa qualité de service.

Nouveau brouillage entre Orange et son partenaire Free Mobile ou coup de bluff pour dénigrer son nouveau concurrent ? D’après une dépêche de l'AFP, qui reprend les déclarations d'un porte-parole de l'opérateur leader, Orange « n'hésitera pas à suspendre » l'accord entre les deux opérateurs « si des incidents sur le réseau de Free Mobile devaient affecter (sa) qualité de service ».

Orange rejette ainsi une nouvelle toute responsabilité dans les pannes à répétition rencontrées par Free Mobile ces dernières semaines, dont la dernière a eu lieu mardi dernier (lire notre article « Free Mobile : nouvelle panne de réseau, Orange dément toute responsabilité ») empêchant de nombreux clients de pouvoir passer leurs appels, comme c'est souvent le cas entre 18H et 20H d'après de nombreux témoignages.

L'opérateur historique réagit ainsi notamment suite aux propos de Jean-Ludovic Silicani, le président de l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep), parus dans Le Figaro où il affirme que « la très grande majorité du trafic des abonnés de Free Mobile passe par le réseau d'Orange », et que « les pannes de Free Mobile étaient dues au contrat d'itinérance » ainsi qu'au fait que « les deux parties ont sous-estimé à la fois le nombre d'abonnés et la quantité de trafic passant par le réseau d'Orange ».

La faute aux forfaits à 2 euros ?

D'après le président de l'Arcep : « les offres à 2 euros de Free Mobile conduiraient les consommateurs à ressortir d'anciens téléphones utilisant le réseau 2G », alors que les téléphones mobiles récents, et notamment tous les smartphones, se connectent en 3G. Ainsi « près de la moitié des appels de Free Mobile sont en 2G, mais comme il ne dispose pas d'un tel réseau, ses clients utilisent celui d'Orange », ce qui entraîne l'encombrement du réseau.

Si Orange suspend son contrat d'itinérance avec Free Mobile, cela aurait des répercussions majeures pour les clients du nouvel opérateur, dont le réseau propre ne couvre qu'à peine 30% de la population. Rappelons que l'opérateur est notamment très peu présent sur Paris où il ne dispose que d'une dizaine d'antennes-relais. Mais Orange a également tout intérêt à conserver ce contrat avec Free Mobile dans la mesure où celui-ci devrait lui rapporter entre 1 et 1,5 milliard d'euros. Orange agiterait-il le chiffon rouge pour faire pression sur Free Mobile et revoir les recettes attendues de ce contrat à la hausse ?

Pour l'Arcep, les deux opérateurs peuvent s'entendre pour réaménager leur contrat d'itinérance sans son intervention. Mais si Orange et Free Mobile ne parviennent pas à se mettre d'accord, ils pourront saisir et l'Arcep tranchera. Question de volonté donc ...

illimité 100 Go

Appels illimités

SMS/MMS illimités

Internet illimité

Free Mobile

19,99 €

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.