Publicité ciblée : l'App Store et l'affaire Bob l'Eponge

Publicité ciblée : l'App Store et l'affaire Bob l'Eponge

Par La Rédac LesMobiles - 18 décembre 2012 à 14:30
Le brave Bob L'Eponge aurait-il succombé à la censure d'Apple ? C'est ce que l'on pourrait croire en voyant l'application retirée de l'App Store américain. L'histoire est pourtant plus complexe.
On le sait, Apple a parfois censuré des applications pour tout et n'importe quoi. On se souvient des histoires il y a quelques années qui opposaient certains magazines au géant pommesque sur fond de photos dénudées. La commission un brin puritaine du géant n'en est pas à son coup d'essai. Mais alors, qu'est-ce qui choque dans SpongeBob Diner Dash sur l'App Store ? La petite éponge sous acide aurait-elle une double-vie peu recommandable ? Des messages subliminaux seraient-ils cachés dans les paroles de Patrick l'étoile de mer ? Non.

Cette fois, le retrait de l'application est parfaitement légitime, comme l'explique le New York Times à travers l'un de ses blogs. Le problème vient de la manière dont elle collecte les données personnelles des utilisateurs : l'adresse e-mail est utilisée par l'application pour envoyer de la publicité ciblée. Or, il est stipulé dans la loi américaine que les services qui voudraient utiliser l'adresse d'un enfant de moins de 13 ans devraient impérativement tenter de prévenir les parents. Cela peut se faire notamment via une popup. Comme l'application de Nickelodeon ne respecte pas cette clause, elle a été pointée du doigt par une association de défense de l'enfance et a été retirée de l'App Store, par précaution.

Là où cela devient tricky comme disent nos amis américains, c'est que cette application n'est pas proprement destinée aux enfants. Alors certes, le public est sûrement majoritairement mineur, mais le développeur pourra contester la décision en affirmant qu'un joueur peut avoir n'importe quel âge. Demander de prévenir les parents de l'utilisation des données pour un tel jeu reviendrait à faire jurisprudence : tous les jeux avant le fameux PEGI16 devraient mentionner cette utilisation éventuelle des données lors de leur lancement. Evidemment, tout cela dans un monde idéal pour le publicitaire où l'on ne poserait pas la question morale de la publicité ciblée sur des enfants...

Apple

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image guide Smartphones moins de 200 euros
image Guide trois smartphones xiaomi populaires