Blackberry Passport Silver Edition

Meilleures offres
à venir

Aucune offre pour ce smartphone.

Meilleures offres
à venir

Aucune offre pour ce smartphone.

Aucune offre pour ce smartphone...
Top Blackberry
Caractéristiques
Image de couverture
Les plus
Ecran tactile 4,5" Compatible 4G E-mails en instantané
Avis lesmobiles.com
-
Avis utilisateur
Ecran
Taille de l'écran 4.5 pouces
Définition 1440 x 1440 pixels
Technologie d'affichage IPS LCD
Mémoire
Carte mémoire microSDHC
Performance
Processeur Qualcomm MSM8974AA Snapdragon 801
CPU Core 4
CPU speed 2260000000
RAM 3 Go
GPU Adreno 330
OS BlackBerry 10.3
Autonomie
Batterie 3450 mAh
Appareil photo
Capteur principal 13 mégapixels
Capteur frontal 2 mégapixels
Flash avec flash LED
Zoom numérique
Stabilisateur Oui
Capteur vidéo Full HD (1080p)
Réseau
Format SIM Nano-SIM
Connectivité
Bluetooth Oui, 4.0
Connecteur USB micro-USB
Version USB 2.0
Prise jack 3.5 mm Oui
Caractéristiques générales
Date de lancement 02/11/2015
Dimensions 128 x 90,3 x 9,3 mm
Poids 205g
DAS 0.33 W/kg
BlackBerry propose une version légèrement revisitée de son modèle Passport sorti début 2015. S'il reprend toutes les caractéristiques techniques de la version originale, le Passport Silver Edition est plus raffiné avec des formes plus arrondies (angles, appareil photo au dos) mais aussi plus solide grâce au cadre en acier renforcé qui déborde à l'avant et l'arrière. Ecran carré 4,5 pouces et définition 1440p Le BlackBerry Passport se distingue à travers son format atypique : un écran carré. Si sa forme n'est pas réellement une nouveauté chez BlackBerry, sa taille en est une : 4,5 pouces avec une définition 1440p pour une densité de 453 pixels par pouce. Il permet une meilleure navigation Web, offre plus de confort pour consulter et modifier des documents, et une visualisation améliorée des cartes. L'espace d'affichage permet ainsi aux utilisateurs de lire 60 caractères par ligne (contre 40 seulement sur les appareils tout tactile lorsqu'ils sont orientés en mode portrait). Tactile, le clavier physique nouvelle génération vous permet d'effectuer de nombreuses fonctions directement sur les touches. Sensible au toucher, le clavier vous permet de faire défiler des pages Web, de cliquer pour saisir du texte ou de déplacer le curseur d'un glissement de doigt. Capteur photo 13 mégapixels Tout comme la version originale du BlackBerry Passport, cette version Silver Edition est animé par un processeur Snapdragon 801 cadencé à 2,2 GHz et accompagné de 3 Go de mémoire vive (RAM). Côté photo, nous retrouvons un capteur photo 13 mégapixels avec Autofocus, flash LED, mise au point tactile et en continu et OIS, ainsi qu'un capteur photo de 2 mégapixels en façade. Sans oublier la possibilité d'enregistrer des vidéos HD 1080p à 60 fps pour le capteur arrière et en HD 720p pour le capteur avant. Du nouveau pour le bureau et le divertissement dans BlackBerry 10.3 Ecran carré, clavier physique tactile et nouveau système d'exploitation BlackBerry 10.3. L'une des nouveautés de cette nouvelle version de l'OS réside dans le fait qu'il est possible de télécharger des jeux et applications, non pas depuis BlackBerry World, mais depuis l'Amazon Appstore. Le BlackBerry Hub permet de gérer l’ensemble de vos conversations - e-mails, messages sociaux, BBM, SMS et notifications se trouvent tous au même endroit et sont toujours disponibles par un simple glissement de doigt. Avec la fonction Instant Actions, vous pouvez rapidement supprimer ou archiver plusieurs messages.Vous pouvez même accepter des invitations à des réunions sans ouvrir l’invitation. Autre nouveauté, celle-ci inclut également BlackBerry Assistant pour dicter des commandes à la voix ou par écrit ainsi que BlackBerry Blend pour retrouver le contenu et les notifications du smartphone sur ordinateur ou tablette (compatible Mac OS X 10.7 et plus, Windows 7 et plus et Android 4.4 et plus).
Avis des internautes sur le Blackberry Passport Silver Edition
P
Philazerty
il y a 6 ans
Commençons par le début : je connais IOS avec un Ipad que j'ai depuis pas mal d'années, et je connais surtout Android, dont je me suis servi pendant 5 ans ... Mais les fautes de frappe du tactile, et le souvenir des bons vieux Curves de BB m'ont fait craquer après avoir écumé tous les tests de la Toile pour être sûr que je ne faisais pas une énorme bêtise en passant d'un HTC One M7 (une merveille) à cet énorme truc ! Verdict, après deux mois d'utilisation (je suis étudiant, j'ai une voiture, je suis connecté à pas mal de réseaux sociaux, donc les applis BB, ça faisait peur) : Points forts : - tout d'abord, cet écran totalement grand. Le confort d'utilisation change la vie, et les 16/9 vous sembleront ultra étriqués ensuite. - Ensuite, le clavier. Je craignais l'absence de la touche "alt" des vieux BB, très pratique par ailleurs. En fait, on s'habitue très vite à la présence de la ponctuation en bas de l'écran. Touches larges, confort garanti. Je peux à nouveau écrire un message sans forcément regarder mon clavier, à toute vitesse, comme au bon vieux temps, et avec bien moins de fautes de frappe que sur tactile ! Le système tactile sensitif gagne vraiment du temps dans la sélection des suggestions. Un vrai plus. Quant au défilement pages web, ça reste plus un luxe pour éviter de cliquer sur un lien involontairement. - Blackberry 10. Sans rire, pour l'avoir essayé trois jours avec un Q10 il y a longtemps, j'étais terrorisé de passer d'Android à BB10. En fait, le Q10 était frustrant à cause de son petit écran. Problème résolu avec le Passport. BB10 est conçu pour maximiser la navigation dans l'OS par gestes, par glissés, et pas par clicks comme sur Android et IOS. Quelques jours à s'y habituer, et on comprend le bonheur de ne plus être obligé de se tordre la main pour aller cliquer aux quatre coins inatteignables d'un écran. La fluidité est fantastique. Comme sur BB7, vous faites toutes les opérations en moins d'étapes que sur les autres OS. - Le plus gros point fort : le Blackberry Hub. C'est une idée de génie. Vous recevez tous vos messages au même endroit, plus besoin d'aller chercher telle ou telle appli pour attendre un rafraîchissement de votre compte, et constater que vous êtes à la bourre sur vos mails et autre (je crois cependant qu'on peut demander un rafraîchissement permanent sur Android, et peut-être IOS, mais ça demande donc de laisser la 3g - 4g allumée, donc adieu batterie). Ensuite, sur le côté, on a les catégories de messages, on peut cliquer sur une d'entre elles, par exemple "gmail", pour n'avoir affichée que sa boîte gmail. Le gain de temps par rapport aux applis disséminées sur un écran d’accueil est considérable. Mais ce n'est pas tout : si vous recevez par exemple un message sur Linkedin, au lieu d'ouvrir l'appli, rafraîchir et sélectionner vos messages privés comme sur Android, vous pouvez ouvrir et répondre directement au message reçu via le Hub, comme si vous écriviez un vulgaire texto. Le Hub se charge tout seul d'envoyer ça à Linkedin (idem pour les autres, comme les mails etc). Le gain de temps est considérable. Au lieu de faire 12 opérations pour répondre au message, vous n'en faites pas plus que pour un SMS. Faites gaffe, le Hub du Blackberry PRIV, qui tourne sur Android, est dénué de la gestuelle de BB10. J'ai essayé les deux, il n'y a pas photo, c'est le jour et la nuit. Le "vrai" hub du Passport est plus complet, plus fluide (allez cliquer en haut à gauche de votre immense écran tactile de 5.4 pouces, vous allez rigoler). Franchement, le Hub du Priv ressemble à une appli google qui auarit piqué l'idée de centralisation des messages, et c'est tout, dans tout le reste. Ensuite, peut-être me trompé-je ... Faut dire que le Priv est bien plus beau comme objet, mais c'est un autre débat (un autre prix, un autre usage etc aussi). - le design : classe, pro, solide. La face avant est moins belle que le Passport normal, mais les tranches de ce dernier, qui étaient franchement dépassées, sont ici bien plus soignées (petit effet métal des Mac, sur le côté). Ensuite, l'aspect métal fait (et est, il y en a un peu) autrement plus solide que le Passport normal, c'est rassurant, on se dit qu'on va le garder de longues années. Déjà tombé plusieurs fois, le mien n'a qu'une trace minuscule. J'ai eu un One M7 (en métal donc) pendant 4 ans, il aurait pris plus cher pour le même choc, et pourtant, Dieu sait que c'était du titane ce HTC. Ensuite, question de goûts. La finition est bonne, quoique le mien ait une toute petite différence entre deux lignes séparant deux parties (pas totalement symétriques, mais ne se remarque que si l'on passe des heures à reluquer son téléphone !). - la célèbre LED rouge pour les notifs ... HTC (et d'autres) l'avait pâlement copiée, mais avec un loupiotte qui ne se voyait que dans le noir complet. Celle-ci remplit son rôle, as usual chez Blackberry. Un vrai bonheur. - la batterie : utilisation très intensive : un jour. Impossible que vous soyez à 0 le soir. Utilisation normale (sans jeux) : presque deux jours (le "presque" compte). En tout cas rien à voir avec les autres qui sacrifient la batterie pour les jeux ... Ainsi, vous pouvez laisser la 3g-4g allumée en permanence (très pratique pour les mails et autres services connectés) Je tenais un jour avec mes Android, 3g-4g éteinte les 9/10e du temps. Ensuite points moyens : - le réseau : top à tous les niveaux, sauf un : les mms, qui ne partent parfois pas pour des raisons assez inexplicables, alors que vous êtes connectés. Je me suis servi du tel avec Free et Virgin mobile, le problème s'est répété. Ensuite, il suffit parfois de supprimer le mms, de le recommencer et de le renvoyer, et tout rentre dans l'ordre, mais ce n'est pas tip top. Le reste, comme les communications, est irréprochable. Le glissé pour répondre est intelligemment conçu, plus de téléphone décroché involontairement. - l'appareil photo : les photos sont dans un format un peu carré (4/3, mais j'ai un doute) franchement dépassé (dépassé, mais pas idiot non plus remarquez). Les vidéos, elles, sont en 16/9, et presque de meilleures qualités que les photos. Mise au point lente, comme les tests l'avaient remarqué. La qualité demeure assez bonne. - les applis. Il est assez simple de trouver sur internet (ça m'a pris 3/4 d'heure, pour trouver le bon lien) un tuto pour télécharger le graal : Snap, une appli qui vous permet de télécharger les applis Google play sur votre BB. En revanche, celles-ci ne sont pas toujours bien optimisées, et pas vraiment mises à jour : donc plus lentes sur sur un appareil Android (pour rafraîchir notamment), plus moches aussi. Ensuite, l'avantage de tout ça est la fin de la notif la plus agaçante d'Android, que j'ai fort bien connue : celle qui vous demande de télécharger les quotidiennes mises à jour dont vous n'avez rien à cirer. Avec BB, le service est délaissé certes, mais du coup, on vous fiche la paix avec ça ! Quelques applis, comme Snpachat ou Instagram, ne se remettent pas qu'on ait pas les "Services Google Play" installés, et refusent donc de tourner ; mais franchement, qui achète un téléphone pro de ce genre pour ces applis ?.. Pas moi en tout cas, j'ai regardé par curiosité, je trouvais Snap trop miraculeux pour être sans exceptions. Je craignais l'appli GPS : j'ai eu raison et tort : la native de BB n'est pas fonctionnelle, mais Waze est sur l'Amazon store (dont toutes les applis sont dispos sans Snap) et marche aussi bien (et même mieux, avec bien moins de bugs) que sur Android. Même Maps est là, et marche. Mais avec Waze, vous pouvez oublier Maps, sauf pour la marche à pieds ... Pour les transports, via Snap, on prend ViaNavigo, et tout marche comme sur des roulettes (enfin pour les Parisiens-Banlieusards). Pour les jeux, tout ne marche pas, mais je me contente d'un pauvre (et sympa) Brickbreaker quand le métro devient long. Si votre téléphone est aussi une GameBoy, mieux vaut retourner sur ses Toy-Phones ;) Ensuite, l'avantage, c'est qu'on arrête rapidement ses addictions à des jeux débiles. - Blackberry Blend : se servir de son téléphone avec son ordi (en cours c'est évidemment top héhé), comme pour les textos par exemple, voilà un excellente idée ! Mais une fois sur deux, le mien galère pour détecter mon tél, notamment quand on veut les connecter via la wifi. Peut-être est-ce de ma faute, m'enfin bon, ça n'est pas aussi facile que ça en avait l'air. Quand ça marche, c'est brillant, tout de même. - L'image (abstraite) : avoir ce BB suscite évidemment beaucoup de curiosité. Un verre avec une fille qui vous sort "je n'ai pas l'habitude de sortir avec mon ordinateur" vous fera autant rire que rougir ; en revanche, les mecs pâlissent de jalousie c'est assez drôle. Les gens sont souvent surpris que BB fasse encore des téléphones ... schnirf ! Points faibles : - le multimédia : forme de l'écran oblige, le confort de lecture de vidéos est évidemment sacrifié à côté d'un écran 16/9e. On n'en meurt pas, certes ... - le confort de prise en main physique : petites mains, se méfier. J'ai de grandes paluches, donc je n'ai aucun souci à le tenir à une main, à m'en servir à une main (sauf pour écrire, mais ça : qui écrit à une main sur Android franchement ??). Mais 200 grammes + grande largeur, je conseille aux plus petites paluches qui hésitent à tester une prise en main dans une boutique genre fnac qui mettent au moins le Passport normal (même largeur, un poil moins haut) à disposition. On ne peut pas tout avoir. Le Passport n'est donc clairement pas fait pour ceux qui regrettent le bon temps où un téléphone était très compact, et se glissait partout. Mes poches de pantalon n'ont aucun souci avec le Passport, en revanche, dans les poches de veste, il fait bien pencher sur le côté où il se trouve ... Bref, j'ai vraiment eu le vertige en passant d'Android 5.0 à Blackberry 10.3. Finalement, aucun regret. Le seul regret : la prise en main moins agréable (physiquement), qu'un 16/9e, et à la limite, le design des applis pas mis à jour (mais ça c'est mon côté esthète de la rétine, hein). Pour le reste, et surtout BB10, et ce fichu Hub, on sent qu'on a le téléphone le plus pratique qui existe. Tout y est : grand écran, grand clavier complet, OS fluide, messaging ultra efficace (Hub), batterie qui tient ... Quelle tristesse que BB coule et laisse tomber cet OS. Je le détestais BB10 après avoir essayé le Q10 pendant 3 jours; Mais quand vous le faites tourner sur un écran comme celui-là, vous ne regrettez pas une seconde vos android (et encore une fois, j'avais un haut de gamme : ça fait trois générations de flagships que HTC essaie désespérément de retrouver le génie du M7). Ce téléphone se résume en un mot : efficacité.