image de couverture lesmobiles

Test : Nokia 2650

Par La Rédac LesMobiles - 18 octobre 2004 à 0:0
Avis LesMobiles.com
Le Nokia 2650 est un téléphone bi-bande d'entrée de gamme au look peu commun. Il s'agit du deuxième téléphone à clapet proposé par le leader mondial après le 7200. Le 2650 est certainement le téléphone le moins cher commercialisé par Nokia à ce jour.
Le constructeur finlandais tente ainsi d'accroître ses parts de marché sur un segment qu'il avait négligé (et sur lequel Sagem devient également très actif). Le 2650 s'adresse en particulier aux jeunes qui cherchent un téléphone à clapet à un prix abordable.

Un téléphone à l'aspect matelassé
Le pack du Nokia 2650 contient le strict minimum : le téléphone, le chargeur et la notice. Notons donc qu'aucun kit piéton n'était fourni avec l'exemplaire mis à notre disposition pour ce test (!).

L'aspect extérieur du téléphone est plutôt sobre et compact (85*46*23 mm / 96 grammes). Pas d'écran externe, pas d'antenne ni de touches fonctionnelles sur les côtés.



Trois détails ont retenu notre attention :
- le mécanisme qui assure la jonction entre la partie supérieure et la partie inférieure du téléphone.



- La fente située sur le côté droit qui loge la carte SIM. Ce système est calqué sur celui des cartes mémoires utilisées par les smartphones. Nous avons apprécié ce système qui n'oblige pas l'utilisateur à retirer sa batterie pour changer de carte SIM.



- Le taquet qui permet d'enlever très facilement la façade arrière.



Le 2650 emprunte également le système de diodes électroluminescentes placées sur le contour du téléphone. Ce système se déclenche lorsqu'un appel arrive ou pour vous signaler un appel auquel vous n'auriez pas pu répondre.


Clapet ouvert, le 2650 fait apparaître son aspect matelassé. Le design est plutôt innovant, car la partie supérieure et la partie inférieure semblent ne faire qu'une. Si les lignes du téléphone sont résolument modernes, les avis sont au final assez partagés : on aime ou on n'aime pas.
Quoi qu'il en soit le clavier s'avère plutôt réussi avec ses touches précises. Dommage toutefois qu'aucune touche centrale de navigation ne soit présente afin de valider les actions de l'utilisateur. Le clavier s'illumine en blanc lorsque le rabat est ouvert et permet une lecture optimale des touches.



L'écran, quant à lui, n'a rien d'exceptionnel mais reste de qualité. Capable d'afficher 4096 couleurs et une résolution de 128*128 pixels, il pêche dans ses dimensions : 27*27 mm seulement. De plus le fait que la partie supérieure et la partie inférieure ne fasse qu'une laisse une impression de taille disproportionnée entre l'écran et le reste du téléphone.

Menu et navigation
Concernant le menu, on retrouve toute la simplicité d'un téléphone Nokia (interface utilisateur Nokia série 40). On retrouve ainsi 11 menus regroupant de nombreuses fonctions :

• Messages : pour envoyer des SMS, MMS ou e-mail. Il vous sera possible d'envoyer des SMS longs (jusqu'à 6 SMS concaténés). Un compteur situé dans le coin supérieur droit de l'écran vous indique le nombre de caractères disponibles et le nombre de SMS facturés pour rédiger votre message. Le 2650 peut envoyer et recevoir des MMS d'une taille maximale de 100 Ko (dépend du service réseau). A noter la présence d'une mémoire de 50 SMS.

• Journal : permet de consulter les numéros correspondant aux appels en absence, aux appels reçus et aux appels émis ainsi que la durée approximative de vos appels.



• Contacts : vous pouvez enregistrer des noms et des numéros de téléphone (contacts) dans la mémoire du téléphone et dans celle de la carte SIM. Les contacts enregistrés dans la mémoire du téléphone utilisent la mémoire partagée.

La mémoire totale du téléphone culmine à un petit 1 Mo dont 451,3 Ko de libre.
La mémoire partagée déjà occupée (552,5 Ko) est utilisée par plusieurs fonctions : Applications (151,1 Ko), contacts, galerie (401,4 Ko), MMS, organiseur et SMS.



Parmi les options possibles lors de l'enregistrement d'un contact, vous pouvez associer plusieurs numéros par nom ainsi qu'un e-mail, une adresse web, une adresse postale, des notes ainsi qu'une photo. Celle-ci s'affiche lorsque vous recevez un appel provenant du numéro de téléphone. Cette fonction sympathique est cependant limitée du fait que le 2650 ne possède pas d'appareil photo ni de port infrarouge pour transférer ses photos.
Vous pouvez également regrouper vos contacts en groupes d'appel : famille, VIP, amis, travail, autre).


• Paramètres : vous pouvez régler divers paramètres du téléphone
- modes : général, silencieux, réunion, extérieur, messager
- tonalité : volume, vibreur
- paramètre d'affichage : fond d'écran, couleur des menus, logo opérateur, affichage du menu (liste ou icônes), délai de l'écran de veille
- heure et date
- raccourcis personnels : pour définir les fonctions affichées en mode veille, ainsi que les fonctions accessibles en sélectionnant le menu 'aller à'.
- connectivité : connexion GPRS (Classe 4) 3+1
- paramètres d'appel : renvoi d'appel, rappel automatique…
- paramètres du téléphone : langue, mémoire, verrou automatique du clavier…
- paramètre de sécurité
- restaurer la configuration d'origine

• Galerie : ce menu sert à gérer les images et les sonneries enregistrées sur le téléphone. Les fichiers JPEG et BMP sont pris en charge ainsi que les fichiers MIDI pour les sonneries. Le 2650 embarque 21 sonneries polyphoniques 4 tons de qualité moyenne et dont le volume sonore est un peu trop faible.



• Organiseur : ce menu permet d'utiliser les fonctions de réveil et d'agenda.
- le réveil ne peut être programmé que pour une alarme. Celui-ci fonctionne même si le téléphone est éteint.
- l'agenda gère l'affichage par semaine ou par mois. Vous pouvez rédiger et enregistrer des notes pour chaque jour.

• Applications : Dans ce menu, vous pouvez utiliser et gérer les jeux et applications Java installés sur le téléphone. Le 2650 supporte MIDP Java 1.0. Il embarque trois jeux : Water Rapids, Bounce et Soccer.



• Suppléments :
- calculatrice
- chronomètre
- compte à rebours

• Services : ce menu contient un navigateur WAP 1.2.1 et XHTML.

• Aller à : ce menu vous permet de créer des raccourcis

• Services SIM : services liés à votre opérateur.

Un téléphone à la portée de tous
Si le 2650 ne va pas révolutionner la téléphonie mobile, il a toutefois le mérite de proposer un téléphone mobile à clapet simple d'utilisation, un look futuriste, les fonctions essentielles et un prix très abordable.
Destiné aux réseaux GSM 900 et GSM 1800, le Nokia 2650 prend en charge les fonctions de navigation Internet mobile, les MMS ainsi que les jeux et applications Java. Son point faible ? La connectivité : pas de port infrarouge ni de câble data.

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image guide Smartphones moins de 200 euros
image Guide trois smartphones xiaomi populaires