image de couverture lesmobiles

Test : Nokia Lumia 620

Par La Rédac LesMobiles - 09 mars 2013 à 0:0
Avis LesMobiles.com
Nokia s’est lancé corps et âme dans la construction de smartphones sous Windows Phone 8. Si le haut de gamme attire toute l’attention des médias, c’est oublier que le milieu de gamme n’a pas été mis de côté : le Lumia 620 est là pour nous le rappeler.
Le petit frère du Lumia 920 est l’un des premiers smartphones entrée/milieu de gamme sous Windows Phone 8. Sa promesse ? Permettre à tous les clients de profiter du nouveau système d’exploitation mobile de Microsoft pour 250 € ou moins avec ou sans forfait. C’est d’ailleurs souvent comme cela qu’un système prend de l’ampleur : en proposant des appareils moins chers, un constructeur peut toucher un public plus vaste. Reste qu’il faut que le smartphone tienne tout de même la route pour s’insérer dans un marché déjà largement occupé par Android.

Nokia Lumia 620 face



A priori, avec ses multiples coques aux couleurs chatoyantes – pour ne pas dire acidulées -, ce Lumia 620 s’adresse à un public jeune. Cela dit, si vous aimez la sobriété et que le jaune ou le bleu fluo ne sont pas dans votre définition du bon goût, il sera tout à fait possible de mettre une coque blanche plus neutre. Nokia a clairement pensé à tout et n’a pas voulu limiter le champ de séduction de son smartphone : c’est un premier bon point.

Côté technique, il n’y a pas à tergiverser : le Lumia 620 est loin d’être à la ramasse. On trouve un smartphone compact embarquant un écran de 3,8 pouces défini en 480 x 800 pixels. Pour vous donner une idée, c’est la même définition que l’on retrouve sur les « grands » d’entrée de gamme comme le Galaxy Grand ou le Cink King : vous aurez donc un taux de pixels par pouce largement supérieur ici. Nous y reviendrons. Le processeur est un Snapdragon S4 Plus dual-core Krait cadencé à 1 GHz épaulé par 512 Mo de RAM et un processeur graphique Adreno 305.

Côté stockage et multimédia, on retrouve 8 Go de mémoire interne extensible par carte micro SD jusqu’à 64 Go. Pour enregistrer des clichés là-dessus, vous aurez un appareil photo au capteur de 5 mégapixels avec Flash à LED. Il peut en outre prendre des vidéos en 720p HD à 30 fps. Sur la face avant, vous retrouverez une webcam de 0,3 mégapixel, faible mais suffisante pour faire de la vidéoconférence plutôt confortablement. Notez enfin que la coque n’est pas simplement un bout de plastique : elle contient tout l’attirail nécessaire pour faire fonctionner le NFC. Si le service se développe un jour en France, vous serez parés.

Contenu de la boîte

La boîte est très banale et ne contient que le strict minimum pour faire tourner l’appareil. Notez que certains opérateurs ou sites marchands vous permettront d’avoir une coque de couleur supplémentaire gratuitement.

• Un Nokia Lumia 620
• Un câble microUSB
• Un chargeur secteur
• Un kit mains-libres filaire
• Une batterie amovible
• Plein de papiers

Nokia Lumia 620 boite






Design

Si vous trouviez le Lumia 920 trop gros et trop carré, vous aurez le plaisir d’avoir exactement l’inverse avec ce Lumia 620 : un smartphone compact aux bords arrondis. Le design est remarquablement neutre : on aurait du mal à lui trouver des défauts objectifs. En plus, laisser le choix de la coque à l’utilisateur enlève toutes les critiques que l’on aurait pu faire à propos des tons fluo de Windows Phone 8. On a donc d’emblée l’idée qui resurgira dans ce test : Nokia a souhaité faire un smartphone qui conviendrait à tout le monde ou presque.

Nokia Lumia 620 face



Nokia Lumia 620 dos



Et milieu de gamme ne signifie pas absence de détails. Si les smartphones bicolores ne sont pas à votre goût, vous aurez du mal à reprocher quoi que ce soit à ce Lumia 620. Les designers de Nokia ont mis des rappels du noir de la face avant un peu partout : les boutons sur les côtés, le logo et l’appareil sur le dos. Du coup, on a l’agréable impression d’une homogénéité esthétique qui manque parfois quand on change de coque sur certains modèles. Là, tout semble à sa place et les détails ne jurent pas avec le tout.

Vous retrouverez tous les boutons sur un côté de l’appareil et les différents ports sous la coque et même, sous la batterie. Si vous êtes comme nous et que vous avez tendance à passer l’étape « lecture du manuel », il faudra chercher un peu comment séparer l’ensemble : ce n’est pas naturel, mais au moins, cela semble robuste. N’essayez pas d’entrer votre SIM ou votre carte microSD dans le trou supérieur : il est réservé au connecteur qui relie la partie NFC du smartphone à l’ensemble. Sur la face avant, vous retrouverez les trois boutons de Windows Phone, à savoir la touche « retour », la touche « Accueil » et la touche « rechercher ». Classique donc, mais efficace.

Nokia Lumia 620 côté



Nokia Lumia 620 côté



Nokia Lumia 620 côté



Nokia Lumia 620 côté



Nokia Lumia 620 détail






Prise en main et ergonomie

Si vous avez lu l’introduction de ce test, vous savez que le smartphone dispose d’un écran de 3,8 pouces. Cela en fait donc un modèle qui tient parfaitement en main et qui peut être utilisé avec votre main droite ou votre main gauche seule. Avec des mensurations de 115,4 x 61,1 x 11 mm pour un poids de 127 grammes, votre pouce pourra sans problème parcourir toute la diagonale du smartphone et atteindre les touches de fonction sans se contorsionner. Les gauchers auront peut-être plus de mal à atteindre les touches de fonction, surtout que le bouton « power » est au milieu de la tranche droite et non sur le haut de l’appareil.

Au-delà de ces remarques, la prise en main est très bonne et malgré notre habitude des écrans énormes, nous n’avons pas été gênés lors de nos tests. Tout l’écran est accessible avec le pouce, les boutons de contrôle sont suffisamment bien placés pour répondre rapidement. Nous n’avons pas besoin de plier nos doigts outre mesure pour atteindre les commandes essentielles, et c’est à peu près tout ce qui compte.

Du côté des finitions et des connectiques, on va retrouver le port micro-USB au bas de l’appareil, position classique qui a fait ses preuves. Le port mini-jack est, lui, en haut du Lumia 620, encore une fois peu de prise de risque et donc peu de risque d’être déçu. La coque est entièrement détachable comme nous l’avons déjà noté, ce qui peut parfois donner l’impression d’un léger flottement entre les différentes parties du smartphone. Il ne s’agit pas d’un défaut de conception majeur pour autant, car l’ensemble reste compact et robuste – tout au plus les deux parties sont parfois mal alignées.




L’écran

Nous sommes sur de l’entrée de gamme, mais nous sommes également sous Windows Phone 8. Quel que soit le prix de l’appareil, Microsoft conseille aux constructeurs un certain standing : même sur le Nokia 520 que nous avons vu au MWC, l’écran nous a parus fort agréable. Naturellement, ce Lumia 620, un poil au-dessus dans la gamme, n’a aucune raison de nous décevoir. Avec ses 3,8 pouces pour 800x480 pixels, on arrive à un taux de pixels par pouce de l’ordre de 246. Ce n’est clairement pas proche de ce que l’on retrouve dans le haut de gamme et le très haut de gamme mais c’est suffisant pour être plaisant à l’œil.

Comme Microsoft n’a pas manqué de le faire remarquer lors de sa conférence de presse pour présenter la Surface, le style de Windows 8 et de Windows Phone 8 ne demande pas une grande densité de pixels pour être correctement affiché. Et c’est vrai : tout est carré. Du coup, comme on trouve peu de courbes et peu d’arrondis, il n’y a pas d’effet de flou excessif sur l’interface. La dalle utilisée est donc parfaitement bien exploitée par le système d’exploitation et nous n’avons jamais regretté un écran plus haut de gamme, ce qui est tout de même une prouesse.

Nokia Lumia 620 écran



On notera peut-être des polices un poil pixélisées, mais rien de dramatique à l’usage. La colorimétrie est bonne, même si l’interface de Windows Phone 8 a tendance à être plutôt acidulée : difficile d’en vouloir au smartphone en lui-même. Pour finir cette partie sur une comparaison simple : sur des écrans entrée de gamme, un smartphone Windows Phone 8 comme ce Nokia Lumia 620 s’en sort globalement bien mieux qu’un smartphone Android, pour toutes les raisons évoquées ci-dessus.

Nokia Lumia 620 écran



Nokia Lumia 620 écran



Nokia Lumia 620 écran






Système d’exploitation (OS) + Interface utilisateur : Windows Phone 8

Ce qui est bien avec Windows Phone 8, pour les testeurs que nous sommes du moins, c’est que d’un appareil à l’autre, il n’y a à proprement parler aucun changement. Contrairement à Android que les constructeurs personnalisent tellement qu’il s’agit de versions complètement différentes selon les smartphones, Windows Phone 8 est inamovible. Microsoft a fait le choix de ne laisser que très peu de marge de manœuvre à ses partenaires, pour le meilleur (compatibilité accrue, stabilité, rapidité) et pour le pire (impossibilité de se démarquer, d’ajouter des fonctions…).

Nokia Lumia 620 lockscreen  Nokia Lumia 620 menu



Du coup, on retrouve sans surprise la fameuse interface qui se lit aussi bien à la verticale qu’à l’horizontale. Le coup de main à prendre pour un débutant sur Windows Phone 8 est bien de comprendre qu’il y a des options en bas de l’écran, mais aussi à gauche ou à droite. L’écran d’accueil, par exemple, se parcourt de bas en haut pour faire défiler les raccourcis et les vignettes dynamiques et de gauche à droite pour trouver l’intégralité des applications.

Le premier menu est donc dynamique (il affiche des informations contextuelles et des notifications), quand le second est fixe : ce ne sont que des icônes. Cette dualité se retrouve à peu près partout : dans les contacts par exemple, vous aurez le premier menu classique avec la liste de vos connaissances et le menu social qui vous permettra de voir ce qu’elles ont raconté sur les réseaux sociaux. L’idée derrière tout cela, c’est de pouvoir avoir accès à un maximum d’informations sans entrer dans les applications tierces.

Nokia Lumia 620 contacts Nokia Lumia 620 flux



Nokia Lumia 620 paramètres Nokia Lumia 620 paramètres



Et cela fonctionne plutôt bien ! Si les vignettes dynamiques sont trop petites pour afficher des informations pertinentes tout le temps, ce que l’on retrouve sur les écrans secondaires est souvent ce que l’on cherche. La centralisation des flux sociaux, SMS et autres appels sous la fiche des contacts est également une bonne idée. En somme, une fois que vous aurez tout connecté à votre compte Outlook.com, successeur du bon vieux Hotmail, vous aurez à peu près toutes vos informations dans des onglets contextuels bien pensés. Nous y reviendrons au moment d’évoquer la galerie.

Nokia Lumia 620 applications Nokia Lumia 620 applications



Nokia Lumia 620 Office Nokia Lumia 620 Office


Sobriété, jusque dans les paramètres



Nous avons également été agréablement surpris par la synchronisation des services tiers, comme ceux de Google. Une fois votre compte Gmail relié au smartphone, vous pourrez accéder à vos contacts, agendas, rendez-vous, et bien sûr, vos mails. Le push est parfaitement géré et, étonnamment, parfois plus rapidement que sur Android : nous avons mis deux smartphones sur le même Wi-Fi et le Lumia était systématiquement celui qui notifiait l’utilisateur en premier de l’arrivée de messages. Pour ceux qui pensaient ne pouvoir compter que sur Google pour cette fonctionnalité, c’est une très bonne nouvelle.

Evidemment, si tout ce qui est ergonomie du système et fonctionnalités de base est simple et fonctionnel, Windows Phone 8 n’est pas exempt de défauts. Par exemple, on retrouve des absurdités qui feront rires les plus critiques d’entre vous : il est nécessaire de redémarrer l’appareil pour changer de langue… et d’attendre parfois plus de 5 minutes que l’appareil configure tout cela lors du redémarrage. De même, dans la configuration du smartphone, on vous demande de synchroniser vos comptes… avant de vous proposer de vous connecter au Wi-Fi. Une hérésie si vous n’avez pas de connexion data en illimité !

Nokia Lumia 620 Allons-y Nokia Lumia 620 agenda

L’agenda en vue globale… illisible



De même, même si Windows Phone est un système fermé et bien ficelé, il n’est pas à l’abri des bugs. Une fonction, par exemple, vous permet de restaurer la sauvegarde d’un autre appareil Windows Phone 8, ce que nous avons fait, pour tester. Les paramètres se sont remis comme sur notre 8X, mais au moment de télécharger les applications, gros bug, le Lumia 620 a tout considéré comme des mises à jour… impossibles à mettre à jour. Sans pouvoir les désinstaller, il a fallu manuellement réinstaller chaque application depuis le Windows Store, au petit bonheur la chance, puisqu’on ne pouvait même pas lire leur titre. Travail de mémoire laborieux et pénible…

Nokia Lumia 620 bug Nokia Lumia 620 store


Un bug déplaisant lié aux mises à jour sur le Store… qui propose parfois de belles arnaques (ici, Twitter à 35 €)



Le plus gros défaut de Windows Phone 8 reste tout de même l’absence de centre de notifications. Nous l’avons noté dans tous nos tests et nous nous ne manquons pas de le rappeler quand il est question de mise à jour du système dans les actualités : c’est un manque fondamental sur un smartphone. En gros, si vous manquez un événement sur votre Lumia 620, il est quasi-impossible de le retrouver. Vous ne saurez tout simplement pas pourquoi il a sonné, la faute aux notifications qui ne sont enregistrées nulle part si elles ne sont pas apparentes sur les vignettes.

Insérez ici une capture d’écran du centre de notificat… ah non, on ne peut pas






Applications Nokia

Impossible de se démarquer sous Windows Phone 8 ? C’est vrai, si l’on parle du cœur du système en lui-même. Cela dit, les constructeurs ont le libre choix d’intégrer plus ou moins d’applications tierces pour se démarquer de la concurrence. Et ça, Nokia l’a très bien compris : le Finlandais propose sur Windows Phone 8 plus d’une vingtaine d’applications, déjà installées sur l’appareil ou à télécharger en plus à partir du Windows Store en tapant « Nokia » dans la recherche. Ne les oubliez pas, ces petites perles, car elles sont particulièrement bien fichues et pourraient justifier à elles seules l’achat d’un Nokia sous Windows Phone 8 plutôt que d’un autre smartphone. En même temps, vu les sommes colossales engagées et le racolage de développeur orchestré par Nokia, encore heureux que cela soit intéressant.

Nokia Lumia 620 applications Nokia Lumia 620 maps



Prenez la suite de Nokia dédiée au transport par exemple, de Nokia Cartes à Nokia Drive+ en passant par Nokia Transport ou Nokia Explore : tout est léché, ergonomique et très agréable à utiliser. Nokia Cartes se paie même le luxe d’être un logiciel de cartographie GPS où toutes les cartes sont téléchargeables gratuitement dans la mémoire de l’appareil : vous n’aurez pas besoin d’une connexion data pour les parcourir. La recherche de lieu est également disponible en mode hors-ligne, ce que Google Maps, au hasard, ne propose pas encore : un argument intéressant pour les voyageurs. Des plans de lieux publics sont également disponibles : Nokia en référence plus de 4600 à travers le monde.

Nokia Lumia 620 maps Nokia Lumia 620 maps


Nokia Lumia 620 drive Nokia Lumia 620 drive



Vous retrouverez également Nokia Care, une application vous permettant de trouver des informations sur votre smartphone et de sauvegarder son contenu facilement. Nokia Musique, que nous détaillerons plus tard mais qui fait bien ce que son nom indique. Nokia Trailers, pour découvrir des bandes-annonces de films à venir. Nokia Transport, qui centralise toutes les informations publiques des services de votre ville (si les horaires ne sont pas diffusés, vous ne les retrouverez pas). Sans oublier Nokia Lecture qui porte bien son nom, Nokia Phone Recycler qui est un jeu éducatif sur le recyclage des 3310, Nokia Finger Battle, un jeu multijoueur, Angry Birds Roost qui vous permet d’accéder au catalogue des oiseaux énervés, 2InstaWithLove qui vous incite à envoyer des mots d’amour aux développeurs d’Instagram pour qu’ils considèrent Windows Phone 8… bref.

Test Nokia Lumia 620 bug  Nokia Lumia 620 aide



En somme, vous aurez des tas d’applications exclusives sur un smartphone Nokia, sans compter certaines applications préchargées sur l’engin selon votre opérateur, pays de résidence ou distributeur. La qualité varie mais le fait est là : le constructeur chouchoute ses clients comme les développeurs avec qui il fait affaire pour proposer ces exclusivités et sur un Store Microsoft encore peu fourni, cela peut faire la différence.




OS : Réactivité du système d’exploitation et de l’interface utilisateur

Aucune surprise du côté d’un smartphone Windows Phone 8, ou plutôt que des bonnes : l’interface est parfaitement réactive. La fluidité du système est une priorité, et cela se voit. Entre les menus, les transitions sont rapides et nous n’avons noté aucun accrochage. Le système en lui-même demande peu de ressources pour bien tourner, vous vous en doutez, ce qui fait qu’il peut tourner de la même manière sur un smartphone d’entrée ou de milieu de gamme que sur un smartphone haut de gamme. C’est bien la force de Windows Phone 8, et c’est bien ce que nous retrouvons sur ce modèle.

Cela dit, même si l’ensemble est, au quotidien, un véritable plaisir à manipuler, ne cachons pas que certaines applications ou fonctionnalités peinent un peu à s’ouvrir. Quand nous avons testé le Lumia 920 ou le HTC 8X, les applications s’ouvraient instantanément. Ici, vous aurez bien souvent une courte page indiquant que le chargement de l’application est en cours. Tout cela est probablement dû à la RAM, un peu légère, qui aurait mérité d’être un poil boostée, même sur un petit modèle comme ce Lumia 620. Défaut inhérent à Windows Phone, on regrette également la lourdeur de certaines tâches : changer la langue par exemple vous demande de télécharger un pack de langue et de redémarrer votre smartphone. L’installation en elle-même est incroyablement longue et le téléphone est alors inutilisable. Sur Android, cela prend à peu près 10 secondes, sans redémarrage.

Nous avons utilisé le Lumia 620 comme notre smartphone principal pendant plus d’une semaine et nous n’avons pas été gênés par la rapidité du GPS au niveau de la localisation. Quelques secondes tout au plus pour vous trouver sur la carte si vous êtes à l’extérieur. Combinez cela à l’excellent Nokia Maps que nous avons déjà décrit et vous aurez une très bonne alternative à Google Maps, application de référence que Google ne souhaite pas porter sur Windows Phone pour l’instant.

Nokia Lumia 620 navigateur

Nokia Lumia 620 navigateur



Du côté de la navigation sur internet, le décrié Internet Explorer est parfaitement bien maîtrisé dans cette version mobile. Que ce soit en 3G ou en Wi-Fi, les pages s’affichent très vite et vous n’aurez pas le temps de pester avant de voir les résultats. Si vous êtes en couverture EDGE, dans les sous-sols du métropolitain au hasard, cela sera plus compliqué. Là où un smartphone Android arrive à charger quelques pages ou quelques informations, nous n’avons que très peu réussi à utiliser le Lumia 620 sous terre. Le problème peut aussi bien venir de la réception EDGE qui n’est pas excellente que d’une mauvaise optimisation des données envoyées ou reçues (trop lourdes pour un réseau peu véloce).




Téléphonie et qualité d’écoute

Difficile de savoir si Microsoft a imposé un standard très haut pour les fonctions de téléphonie en elles-mêmes, mais en tout cas, nous ne pouvons que constater que nous sommes à chaque fois agréablement surpris. Après la claque de la voix HD sur le 8X, nous ne pensions pas retrouver une qualité d’écoute comparable sur un smartphone au prix deux fois inférieur et pourtant, c’est le cas. Sur les réseaux compatibles, le Lumia 620 est un excellent élève, l’un des meilleurs, bien au-delà de ce que propose la concurrence sur Android. Les voix transmises et reçues sont bluffantes, même sans voix HD.

Nokia Lumia 620 appel Nokia Lumia 620 clavier



Les autres fonctions liées à la téléphonie sont, elles aussi, fort agréables à utiliser. Vos contacts pourront se synchroniser sans aucun problème avec Gmail, par exemple, ou bien entendu, votre compte Microsoft. L’application SMS/MMS est sommaire et bien fichue. Le clavier est toujours aussi agréable à utiliser, même si les informations qu’il fournit en « saisie automatique » pourraient gagner en pertinence. Bonne surprise : tous les SMS reçus sur le 8X et effacés lors de la remise à zéro du smartphone ont été retrouvés grâce à la sauvegarde faite sur le compte Outlook. Tout est transparent et de fait, plutôt bien fichu.

Nokia Lumia 620 historique Nokia Lumia 620 salons



Notez enfin que Microsoft tente de moderniser un petit peu la communication avec des « Salons » qui vous permettent de regrouper plusieurs contacts dans des sortes de communication à plusieurs. Le partage de photos est aussi possible. Seul bémol, mais justifié par la fonctionnalité, il faut que tout le monde ait un Windows Phone pour en profiter.




Capture photo et vidéo

Avec son capteur de 5 mégapixels, le Nokia Lumia 620 pourra très bien vous dépanner pour des clichés du quotidien sans pour autant être un remplaçant idéal pour un compact. Nous l’avons essayé lors d’un concert et il a eu beaucoup de mal à faire des clichés nets : nous ne lui en demandions pas tant, à vrai dire. La tendance actuelle sur les capteurs mobiles est pourtant à l’amélioration des clichés dans des mauvaises conditions de luminosité. C’est ce que Nokia avait mis en avant sur son Lumia 920, le modèle haut de gamme et nous ne sommes pas étonnés de ne pas retrouver l’excellence sur ce petit modèle. Mais tout de même, les clichés ne sont pas mauvais.

Nokia Lumia 620 test photo


Nokia Lumia 620 test photo


Nokia Lumia 620 test photo



Nokia a ajouté quelques applications amusantes du côté de la prise de photo. Si l’appareil en lui-même est très classique, le constructeur vous permet également de prendre des cinémagraphes ou, dans le langage d’Internet, des gifs animés. Vous pourrez alors capturer une courte séquence en vidéo et choisir à l’écran quelle partie de la vidéo vous souhaitez animer. Une fois cela fait, le logiciel convertira tout seul le film en fichier .gif. Avec ses quelques effets, c’est certes un peu gadget, mais cela reste amusant. Dans le même genre, vous retrouverez Panorama, une fonctionnalité qui dit à peu près tout d’elle-même dans son titre.

Nokia Lumia 620 bug Nokia Lumia 620 galerie


Nokia Lumia 620 gif



Nous avons également été assez impressionnés par Photo Beamer, un service encore exclusif aux Nokia. Le principe est simple : vous ouvrez l’application sur votre Lumia 620 et vous ouvrez le site www.photobeamer.com sur n’importe quel écran, smartphone compris. Avec votre Lumia 620, scannez le QR Code affiché et, magie, votre galerie apparaît instantanément sur le deuxième écran. Vous avez même la possibilité de passer d’une photo à l’autre en direct, avec un lag minime entre les deux périphériques. On a été bluffés par la rapidité d’exécution de la fonction : montrer des photos à vos amis, sur leur smartphone ou sur un grand écran n’aura jamais été aussi simple, il vous suffit d’avoir un navigateur web.

Nokia Lumia 620 bug Nokia Lumia 620 galerie



La capture vidéo nous a également beaucoup étonnés pour un modèle milieu de gamme à ce prix-là. Nous avons filmé une partie du même concert, au premier rang tant qu’à faire, donc devant les enceintes. Si le smartphone ne parvient pas à rendre un son correct, une fois transféré sur notre ordinateur, nous avons constaté qu’il n’y avait aucune distorsion du son. Les basses sont propres, mêmes très présentes et très fortes : au niveau logiciel, un travail énorme a dû être fait pour faire en sorte que la capture du son ne dépasse pas une certaine fréquence qui saturerait. On retrouve ces avancées dans le haut de gamme, certes, mais quand on se rappelle qu’il s’agit d’un produit vendu autour de 200 euros. La vidéo, elle, est un classique .mp4 en 1280x720 pixels au maximum.

Nokia Lumia 620 photo intelligente






Lecture multimédia (photos/vidéos/son)

Si vous connaissez un petit peu nos barèmes de test sur LesMobiles, vous devriez déjà vous dire que Windows Phone et entrée de gamme ne font pas bon ménage. Depuis qu’à peu près n’importe quel smartphone Android autour de 200 euros permet de lire du 1080p full HD high-profile avec le bon lecteur, nous sommes devenus très exigeants dans le domaine et nos échantillons de test sont des fichiers à la fois communs et lourds, bref, ceux qui constitueront la base de vos films de vacances.

Résultat, aucun ne passe. Eh oui, même si le smartphone aurait pu décoder du h.264 apparemment sans problème, les codecs ne sont pas installés. Il faut alors rappeler que Microsoft cherche à s’imposer comme un vendeur de contenu payant, tout comme Nokia qui propose un magasin multimédia de son côté. Malheureusement, la VOD n’est pas encore de la partie mais le duo a préféré laisser le champ libre pour les futurs acteurs que laisser à l’utilisateur la possibilité de regarder tout et n’importe quoi sur son appareil de manière native. Après quelques conversions dégradantes au niveau de la qualité, vous pourrez lire vos vidéos, bien entendu. Le plus ? C’est que Windows, à partir de 7, vous propose de le faire lors du transfert.

La galerie par défaut est jolie et banale, difficile à vrai dire de lui trouver des défauts – nous en avons déjà beaucoup parlé dans la précédente partie tant elle est liée aux fonctions de l’appareil photo. Vous retrouverez les photos en vrac dans un album nommé « Pellicule » pour faire rétro. Ces photos pourront être partagées avec certaines applications, des SMS à Twitter en passant par Gmail, les fameux « Salons » ou OneNote. Un deuxième écran vous permettra d’épingler vos photos favorites. Un troisième, comme dans la plupart des applications système, vous montrera les photos issues de vos flux sociaux. C’est assez bien pensé : on ne retrouve par exemple que les tweets ou les statuts Facebook contenant des images.

Nokia Lumia 620 Galerie Nokia Lumia 620 apps2


Les vignettes affichent les miniatures de vos clichés sur l’écran d’accueil



L’application « Musique+Vidéo » sera votre lecteur musical de référence sous Windows Phone. Cela dit, sur le Nokia Lumia 620, vous pourrez retrouver le fameux service Nokia Musique qui vous permettra aussi d’écouter vos morceaux. Qu’apporte-t-il en plus ? De nombreuses choses, à commencer par des « Radios », qui vous permettront d’écouter en streaming les hits du moment. On retrouve des sélections coup de cœur, des TOP 60 comme dans les années 90, ou encore, des nouveautés. Le streaming – limité aux morceaux choisis, mais en quantité - est correct. Vous pourrez découvrir de très nombreux artistes en vous laissant porter par les différents canaux, de la variété à la dance en passant par le jazz, le hip hop ou la musique classique.

Nokia Lumia 620 musique Nokia Lumia 620 musique



Evidemment, tout n’est pas altruiste : c’est ici aussi que vous pourrez dépenser vos deniers pour acheter des morceaux sur le Nokia Store. Si vous avez laissé l’application vous géolocaliser, elle pourra également vous donner la liste des concerts à proximité : une bonne idée plutôt rare. A vous de voir après si le catalogue vous intéresse et si la qualité des morceaux téléchargés vous convient.

Un mot sur les jeux vidéo enfin… si vous voulez jouer, achetez un smartphone Android. Ou un iPhone. Bref, un appareil qui a un catalogue de jeux complet et de qualité. Dire que Windows Phone 8 est en retard sur ce secteur est un euphémisme. Cela dit, les quelques petits jeux compatibles tourneront très bien sur ce 620 : ceux que nous avons testés ne nous ont pas posé de problème.

Nokia Lumia 620 jeux Nokia Lumia 620 jeux


Nokia Lumia 620 jeux


Nokia Lumia 620 photo jeux






Conclusion

Ce serait un euphémisme que de dire que ce Nokia Lumia 620 nous a emballés. Le milieu de gamme est un art difficile, il est ce produit, pardonnez l’expression, qui a le cul entre deux chaises : pas assez cher pour être au top, trop cher pour être en concurrence avec les smartphones premiers prix. Nokia ne tombe ni dans l’un, ni dans l’autre des deux pièges : le Nokia Lumia 620 ne coûte pas un bras puisqu’on le trouve aux alentours de 200 € et propose une prestation très proche de ce que l’on trouve dans le haut de gamme. De plus, son format compact est une bénédiction à l’heure où tous les smartphones semblent être touchés d’une crise de croissance aiguë.

Nokia est donc à peu près irréprochable sur sa copie, autant sur la forme que sur le fond. L’appareil est bien fini, les applications exclusives sont au moins pertinentes à défaut d’être toutes excellentes. Certaines brillent, comme Nokia Maps, d’autres vous permettront de vous amuser le temps d’une soirée, comme Cinémagraphe, le créateur de gifs animés. En testant ce modèle plus d’une semaine, nous n’avons eu à peu près que des bonnes surprises, de l’appareil photo au traitement de l’enregistrement du son, de la transmission de la voix lors des appels à l’autonomie plus que correcte, des fonctions de restauration du système à l’intégration de nombreux services en dehors de ceux de Microsoft… bref, c’est propre, rapide, ergonomique et bien pensé.

Rengaine que l’on aimerait ne plus avoir à entonner : les seuls éléments qui tirent ce Nokia Lumia 620 vers le bas sont finalement les défauts de Windows Phone 8. Le système est jeune et Microsoft n’a toujours pas décidé de réparer les erreurs de jeunesse. On retrouve certaines hérésies ergonomiques lors de la configuration de l’appareil, quelques bugs à l’installation des applications, un centre de notifications absent, un marché d’applications désespérément vide et qui n’arrive pas à saisir l’intérêt des plus grands développeurs. Tout pourrait s’arranger si Microsoft poussait réellement son bébé et gagnait suffisamment de part de marché pour créer un écosystème dynamique et novateur. Pour l’instant, depuis le HTC 8X testé dès la sortie du système, aucune doléance des utilisateurs n’a été accordée par Microsoft. Le système est bon, voire excellent pour les débutants, mais il reste encore aujourd’hui gangréné par des défauts qui, pour certains, pourraient être rédhibitoires.



Note : 85/100

Les plus :
• Un rapport qualité/prix imbattable sur le milieu de gamme
• Un smartphone compact et bien fini
• Windows Phone 8, globalement plaisant à utiliser au quotidien
• Le port microSD
• Les applications Nokia et notamment Nokia Maps
• La synchronisation en push des services Google
• Les fonctions de téléphonie : clavier pour les SMS, micro pour les appels : parfait
• La capture vidéo et notamment l’enregistrement sonore bluffant

Les moins :
• Les éternels défauts de Windows Phone 8
• L’appareil photo, un poil décevant
• Angry Birds : on vous fait croire que c’est installé par défaut, tout est en fait payant
• L’offre vidéoludique est bien pauvre

Test réalisé par Julien Cadot
Date de publication : 09/03/2012.

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image guide Smartphones moins de 200 euros
image Guide trois smartphones xiaomi populaires