image de couverture lesmobiles

Test : Nokia Lumia 720

Par La Rédac LesMobiles - 17 mai 2013 à 0:0
Avis LesMobiles.com
Nokia sur tous les secteurs ? C'est ce qu'il semble, oui. Le constructeur a parié gros sur Windows Phone 8. Après deux entrées de gamme de très bonne facture, il sort en France le Lumia 720, petit frère du 920. Encore une réussite ?
Si vous avez lu nos tests des Lumia 620 et 520, vous avez pu voir que les deux modèles les plus entrée de gamme sous Windows Phone 8 proposés par Nokia nous avaient séduits. Le Lumia 920, en revanche, était clairement sur un secteur où la concurrence n'est pas la même : en face, Galaxy S, HTC One et iPhone ont des arguments, notamment logiciels, contre lesquels Nokia avait du mal à lutter.

Nokia Lumia 720



A 369 € en prix de vente conseillé, le Lumia 720 se positionne donc clairement sur le secteur du milieu de gamme. En termes de prix, il est à peine plus haut que le prix moyen si l'on cumule toutes les gammes, les smartphones allant aujourd'hui de 99 à un peu plus de 700 €. Du coup, quand viendra l'heure de conclure, il faudra comparer ce qui est comparable : le Lumia 720 est en concurrence aujourd'hui avec le Nexus 4, l'iPhone 4, le HTC One S que l'on a pu voir à 279€ nu ou encore, le HTC 8X que l'on trouve parfois pour guère plus. Avec l'arrivée des nouveaux modèles, il n'est pas à exclure non plus que les smartphones haut de gamme de l'an passé se vendent à des prix milieu de gamme cette année. Bref, autant sur l'entrée de gamme, Nokia a de la place pour proposer des modèles de qualité, autant sur le milieu de gamme, la concurrence est plus rude.

En évoquant rapidement le côté technique, on pourrait s'apercevoir d'emblée que, face aux modèles cités, le Lumia 720 est un cran au-dessous. Comme le 620 et le 520, son écran de 4,3 pouces IPS LCD est défini en 480 x 800 pixels pour 217 pixels par pouce. Cela commence à être peu en théorie, nous verrons ce qu'il en est en pratique. Cet écran s'incruste dans un smartphone de 127,9 x 67,5 x 9 mm, ce qui en fait un appareil plutôt compact et léger avec ses 128 grammes.

A l'intérieur, on retrouve un processeur Qualcomm Snapdragon S4 Plus Krait double cœur cadencé à 1 GHz épaulé par un processeur graphique Adreno 305 et 512 Mo de mémoire vive (RAM). C'est à peu près ce que l'on retrouve sur les deux modèles inférieurs également. Vous aurez 8 Go de stockage extensibles par microSD jusqu'à 64 Go. L'appareil photo est assez peu conventionnel puisqu'il est équipé d'un capteur de 6,7 mégapixels avec flash à LED, permettant d'enregistrer des vidéos en HD 720p à 30 FPS. La webcam est, elle de 1,3 mégapixels. Avec une batterie de 2000 mAh, Nokia promet entre 13 et 20 heures de longévité, nous verrons ce qu'il en est réellement.

Contenu de la boîte

Nokia Lumia 720 contenu



Lumia 620, 520, 720, les boîtes Nokia se suivent et se ressemblent. Il n'y a quasiment aucune différence entre les modèles, si ce n'est que le 620 était proposé à son lancement avec une coque en plus par plusieurs opérateurs. La question ne se pose pas ici : le 720 est unibody.

• Un Nokia Lumia 720
• Un câble microUSB
• Un chargeur secteur
• Un kit mains-libres filaire
• Plein de papiers




Design

Peut-on dire que le style des Lumia est banal aujourd'hui ? On pourrait : Nokia a voulu avant tout donner à ses modèles une image. L'idée derrière la conception des smartphones Lumia est que l'on puisse reconnaître d'emblée un engin de cette gamme, comme on reconnaît un iPhone ou comme on reconnaissait les fameux 3310. Tout cela a un inconvénient : on a l'impression que tous les smartphones se suivent et se ressemblent.

Nokia Lumia 720



Nokia Lumia 720 : face arrière (dos)



Le Lumia 620 était pourtant un poil plus arrondi et ventru que ses frères : qu'à cela ne tienne, Nokia revient avec ce 720 aux premiers amours, à savoir les formes du 920. Encore plus que pour le 520, on peut dire que ce modèle est un petit 920. Les codes sont repris, du corps unibody aux bords carrés et aux côtés biseautés. Nous avons reçu le modèle noir et les fans d'unicité seront ravis : tout est noir. Boutons, logos à l'arrière, face avant : seul le logo Nokia à l'avant et les boutons de commande de Windows Phone sont gris pâle. Cela donne une impression d'homogénéité fort plaisante, comparable à ce que l'on retrouve dans le haut de gamme sur le Sony Xperia Z.

Les boutons physiques sont tous sur le côté droit de l'appareil : volume, puis power, puis, en bas, l'appareil photo. Le déclencheur à deux positions est placé ici pour qu'il puisse tomber sous votre main droite quand vous prenez le smartphone à l'horizontale : très pratique. Comme le Lumia 620, le 720 est un smartphone NFC : on présume que les petits points à l'arrière de la coque composent la partie extérieure de l'antenne. Si l'on se met bien à la lumière, on pourra distinguer sous l'objectif le fournisseur du capteur : Carl Zeiss, qui a souvent travaillé avec Nokia, depuis l'époque feature phone.

Nokia Lumia 720



Nokia Lumia 720 : tranche supérieure



Nokia Lumia 720 : côté



Nokia Lumia 720 : côté



Nokia Lumia 720 : tranche inférieure






Prise en main et ergonomie

3,8 pouces pour l'écran du Lumia 620, 4 pouces pour celui du Lumia 520, 4,3 pouces pour celui du Lumia 720 : c'est sûr, Nokia n'a pas souhaité déterminer ses gammes de smartphones en fonction de la taille des appareils. Ce sera une bonne chose pour certains puisque vous pourrez avoir des smartphones entrée de gamme qui ne sont pas ridiculement petits ou des smartphones haut de gamme qui ne sont pas ridiculement gros. Cela dit, dans le cas de ce 720, on est dans la moyenne : 4,3 pouces, c'est comme le Galaxy S2 en 2011.

Nokia Lumia 720 : prise en main



Nokia Lumia 720 : prise en main



D'ailleurs puisqu'on a évoqué le vieux fer de lance de Samsung, nous pourrions dire sans mal que les proportions sont à peu près similaires. Le 720 a des bords assez larges et un espace plutôt grand sur le bas de l'appareil, réservé aux boutons de fonction – comme le Galaxy S2 avait son bouton carré à cet endroit. Cela dit, la comparaison s'arrête là puisque l'appareil de Nokia semble bien plus qualitatif : le plastique utilisé est doux et très plaisant au toucher. Les finitions sont exemplaires, aucune rainure n'a été laissée au hasard et il n'y a pas de jeu entre les différentes parties de la coque.

Les emplacements microSD et microSIM ne sont pas gênants à l'usage : ils sont parfaitement intégrés au corps de la bête et s'extraient non pas avec un bout d'ongle mais avec un petit outil fin et pointu à enfoncer dans le trou prévu à son effet. Du coup, on le fera une fois et on oubliera complètement leur existence : cela dit, pensez à le mettre dans votre porte-monnaie pour le jour où vous voudriez changer... vous n'y arriverez pas sans (ou il vous faudra un trombone). Les boutons tombent bien sous les doigts et comme toujours sur les Lumia, le déclencheur physique à deux niveaux de pression pour l'appareil photo est très appréciable : il vous permet de sortir le smartphone de veille en déclenchant la bonne application.




L’écran

Nous fûmes par deux fois enchantés par les prestations des Windows Phone au niveau de la dalle : pour leur prix, les Lumia 520 et 620 pouvaient parader la tête haute devant les smartphones Android équivalents. La qualité de l'affichage sur ces modèles était particulièrement en avance sur la concurrence et même sur l'entrée de gamme, Nokia n'avait pas sacrifié ce composant essentiel. Là, en arrivant sur le milieu de gamme, cela commence pourtant à être léger.

Microsoft n’a pas manqué de faire remarquer lors de sa conférence de presse pour présenter la Surface : le style de Windows 8 et de Windows Phone 8 ne demande pas une grande densité de pixels pour être correctement affiché. Grosso-modo, ce sont des carrés, et des pixels carrés pour afficher des carrés, voilà quelque chose de pertinent. Cela dit, à 217 pixels par pouce et une définition de 800x480 pixels, l'écran du 720 est bien en-deçà des standards. Le HTC One S, par exemple, a un écran de 960x540 pixels. Le Nexus 4 est, lui, en HD 720p, soit 1280x720 pixels. Pour à peu près les mêmes surfaces, on a donc une définition bien plus importante chez la concurrence.

Nokia Lumia 720 écran



Et cela se ressent à l'usage : contrairement aux écrans de 3,8 et 4 pouces des 620 et 520, le 720 commence à être tiré vers le bas à cause de sa résolution. Les pages web, notamment, où sont affichées le plus de texte, sont bien moins nettes. A l'oeil nu, les tuiles de l'interface ne sont pas aussi affinées que sur les deux autres modèles. C'est dommage ! On ne comprend pas très bien pourquoi Nokia n'a pas ajusté ses standards en fonction de l'offre : au-delà de ces questions, la colorimétrie, la luminosité et le contraste sont très bons. C'est bien par rapport au reste que le 720 déçoit : là où les deux petits frères mettaient quelques kilomètres d'avance à la concurrence sous Android, le 720 peine à la rattraper... sans parler donc, de la dépasser.

Nokia Lumia 720 : écran



Nokia Lumia 720 : écran



Nokia Lumia 720 : écran






Système d’exploitation (OS) + Interface utilisateur : Windows Phone 8

Windows Phone 8 est inlassablement égal à lui-même. Pour le meilleur et pour le pire ! Le meilleur, parce que sa simplicité, son homogénéité ou certaines excellentes idées en font un système mature et suffisant pour la plupart des usages. Le pire, parce que depuis sa sortie il y a à peu près 6 mois, les défauts rédhibitoires et signalés depuis les premiers jours de commercialisation sont toujours là. Petit panorama des splendeurs et misères de Windows Phone 8.

Nokia Lumia 720 lancement Nokia Lumia 720 menu



On retrouve sur ce système qui commence à être bien connu, au niveau de l'interface, la lecture à la verticale et à l’horizontale. Un coup de main à prendre pour un débutant sur Windows Phone 8 : certaines options sont en bas de l’écran, sur le logo « ... » comme sur Android, mais d'autres se trouvent à gauche ou à droite. Contrairement à Android, il n'y a pas, à proprement parler, de fonction « menu » sur l'appareil, la plupart des fonctionnalités seront donc sur l'écran lui-même. Les touches physiques permettent de revenir à l'écran d'accueil, à la fenêtre précédente ou de faire une recherche.

Simplicité infinie pour l'écran d'accueil de Windows Phone 8 : les vignettes dynamiques sont à gauche, les applications à droite. Deux écrans, et c'est tout. Vous le savez, les vignettes sont le point fort de Windows Phone par rapport aux autres systèmes d'exploitation : elles permettent d'avoir des informations avant d'entrer dans les applications auxquelles elles se réfèrent. Pour faire simple, la météo sera d'actualité sur la vignette dédiée, le calendrier sera au bon jour, vous verrez si vous avez manqué des appels ou combien de mails vous avez reçu sur l'un de vos comptes. On regrette pourtant que l'usage ne soit pas mieux intégré : en pratique, vous irez quand même dans l'application à chaque fois, rien que pour avoir une précision sur la nature de la notification.

Nokia Lumia 720 contacts Nokia Lumia 720 flux



Nokia Lumia 720 apps Nokia Lumia 720 apps



Windows Phone 8 est un système dynamique et ces mouvements se retrouvent dans la gestion des flux sociaux, des appels ou des SMS, par exemple : vous ajoutez tous vos comptes directement dans l'interface et vous utilisez les menus du système pour poster des tweets ou des mises à jour Facebook. Dans vos contacts apparaîtront les actualités de vos amis, leurs partages et les derniers faits et gestes qu'ils ont posé sur les réseaux sociaux. Comme partout dans le système, vous retrouverez sur un écran une liste fixe et sur un ou plusieurs autres, des informations dynamiques qui se mettent à jour toutes seules.

Nokia Lumia 720 restauration Nokia Lumia 720 office



Nokia Lumia 720 Office Nokia Lumia 720 Office


Office, bien présent, mais peu utile



Sur Windows Phone tout est donc centralisé et bien centralisé. En quelques panneaux de configuration, vous pourrez retrouver vos contacts Gmail dans votre répertoire, associés à leur profil Twitter quand ils en ont un, tout cela avec les interventions Facebook. De même, les fonctionnalités push sont particulièrement bien gérées, même pour les services qui ne sont pas administrés par Microsoft : Gmail ira par exemple récupérer ses mails aussi vite qu'un smartphone Android. On regrettera bien entendu les Google Apps que Google refuse de porter sur WP8 pour l'instant... mais qui sait jusqu'à quand le Goliath pourra ignorer le petit David ?

Ce qui n'est pas le cas de Microsoft sur Android, notez : l'application Outlook.com est quasiment la même sur Android que sur Windows Phone désormais. Une bonne chose, puisque le modèle comme la copie sont d'une qualité exemplaire. Clair, design et fonctionnel, le client Outlook est parfaitement adapté à ce qu'on lui demande de faire : envoyer et recevoir des courriels.

Mais non, Windows Phone 8, après tant de temps, tu n'as toujours pas changé : tes défauts sont les mêmes qu'au premier jour. Il sera encore difficile pour nous de les pardonner : Microsoft est au courant et ne fait rien pour améliorer les choses. .Même les problèmes plus mineurs n'ont pas été corrigés, ce qui devient de plus en plus inadmissible pour les clients, actuels ou futurs. Reprenons par exemple la fameuse impossibilité de configurer un réseau Wi-Fi avant de faire la configuration du smartphone... invraisemblable, surtout que vous serez amenés à télécharger pas mal de choses lors de votre première connexion aux différents comptes.

Nokia Lumia 720 Appel Nokia Lumia 720 agenda


L’agenda en vue globale… illisible



De même, nous avons une nouvelle fois essayé de restaurer une sauvegarde précédente de notre compte, stockée dans les nuages grâce à l'identifiant Outlook. Rien à faire, certaines applications refusent de se télécharger et apparaissent sous un code d'erreur qui nous empêche non seulement de les réinstaller, mais également de les effacer... seule solution : réinstaller toutes les applications que l'on avait sur le précédent modèle en espérant tomber sur la bonne pour effacer cette ligne buguée dans le menu...

Refrain incessant également : il n'y a pas de centre de notifications sur Windows Phone 8. Inacceptable, les notifications apparaissent puis disparaissent dans les limbes. Il n'y a toujours pas d'endroit où elles sont stockées et centralisées, comme sur iOS ou Android. Windows Phone 8 pourrait donc apparaître comme un système contre-productif : vous pourriez, bien plus que sur les autres systèmes, manquer des événements importants.

Nokia Lumia 720 store Nokia Lumia 720 store


Chaque application connue a son fake...



On relève toujours les mêmes gênes au quotidien : il faut par exemple redémarrer le smartphone pour un rien, comme changer de langue, et attendre 5 bonnes minutes pour qu'il installe un patch. Les détracteurs riront de cette mauvaise habitude prise par Microsoft sur à peu près tous ses systèmes, mobiles ou pas. Notez que ce sera la même chose pour installer un clavier : absurde. Il n'y a pas non plus d'accès rapide aux paramètres simples, comme le Wi-Fi : vous devrez à chaque fois aller dans les paramètres et dans l'onglet pour activer ou désactiver les fonctionnalités. Pour un système qui se dit « plus rapide dans ses actions » que tous les autres, c'est un peu paradoxal.

Certes, ces fonctionnalités pourront être plus ou moins ajoutées en installant des vignettes depuis le Microsoft Store, mais il demeure aujourd'hui encore désespérément vide. Un schéma est assez systématique : pour chaque application qui sort chez la concurrence, WP8 a un ou deux trains de retard. A la limite, nous ne tenions pas compte de ce désert pour les modèles entrée de gamme qui ne s'adressent pas forcément à des utilisateurs avancés ayant besoin de fonctionnalités précises. A ce prix-là, un Nexus 4 ou un HTC One S vous offrira des dizaines de possibilités en plus, notamment du côté de la productivité – même sans inclure Office de base qui est au fond très peu utile sur un petit écran tactile.




Applications Nokia

Comme toujours, Nokia a intégré à son smartphone un beau lot d'applications exclusives. C'est, sur Windows Phone 8, à peu près le seul moyen de se démarquer de la concurrence tant le système d'exploitation n'autorise pas la personnalisation de son interface. Du coup, voilà ce que le constructeur a trouvé : une suite applicative en partie installée à télécharger sur le Microsoft Store. D'ailleurs, à ce propos, n'oubliez pas d'y faire un tour directement et de taper « Nokia » dans la recherche : vous pourriez manquer très facilement les applications.

Nokia Lumia 720 applications Nokia Lumia 720 applications



Dans les applications exclusives, on trouve par exemple une suite logicielle complète dédiée au transport : de Nokia Cartes à Nokia Drive+ en passant par Nokia Transport ou Nokia Explore, tout est vraiment bien fichu et parfaitement ergonomique. Nokia Cartes est un logiciel de cartographie GPS où toutes les cartes sont téléchargeables gratuitement dans la mémoire de l’appareil : ainsi, plus besoin de data pour faire des recherches. A titre de comparaison, Google Maps n'inclut pas encore cette fonctionnalité : idéal pour les voyageurs. On trouve également désormais dans la suite une application de réalité augmentée : pointez l'appareil photo dans une direction et il vous indiquera ce qu'il y a à y faire. Restos, sorties, musées, cinémas... un vrai guide utilisant habilement le gyroscope et le capteur du smartphone.

Nokia Lumia 720 réalité augmentée



Nokia Lumia 720 maps



Nokia Lumia 720 drive Nokia Lumia 720 drive



Évoquons comme à chaque test de smartphone Nokia l'excellent PhotoBeamer, qui vous permet d'afficher vos clichés sur n'importe quel écran disposant d'une connexion internet. Entrez une adresse sur le navigateur, scannez le QR code, et voilà, votre galerie apparaît sur l'écran distant. Toute une suite multimédia est intégrée aux applications Nokia, couvrant aussi bien le cinéma (bande-annonces) que la musique (Nokia Music) ou le jeu vidéo (Bejeweled). Quelques gadgets amusants, comme Cinémagraphe pour faire des gifs animés, Studio créatif pour illustrer vos photos vous permettront de vous amuser quelques heures.

Nokia Lumia 720 adresse Nokia Lumia 720 adresse



Comme Nokia a prévu de faire fonctionner toutes ses applications sur tous ses modèles, vu qu'elles fonctionnaient parfaitement sur un Lumia 520 ou 620, elles ne peuvent que fonctionner encore mieux sur un 720. Aucun défaut à signaler de ce côté-là.




OS : Réactivité du système d’exploitation et de l’interface utilisateur

Aucune mauvaise surprise du côté de Windows Phone 8 : le contrat avec Nokia est parfaitement rempli. La fluidité du système est exemplaire et jamais nous n'avons été embêtés par des ralentissements. Le constructeur a fait un travail d'optimisation fort bon et nous n'aurions à regretter qu'une chose : 512 Mo de RAM, sur du milieu de gamme, cela commence à faire peu.

Comment cela se traduit-il en pratique ? Eh bien certaines applications vont mettre quelques secondes à se charger. Souvent, quand on ouvre Facebook ou Twitter, il faudra patienter jusqu'à 2 ou 3 secondes pour que les flux soient chargés. C'est dommage, car sur un modèle équivalent sur Android, comme ceux déjà cités, l'ouverture des applications est bien plus rapide, transparente pour l'utilisateur. Là, on s'aperçoit qu'on attend et ce n'est jamais plaisant.

Nokia Lumia 720 navigateur Nokia Lumia 720 navigateur



Du côté des réseaux et du GPS, rien à signaler : contrat rempli. L'accroche est bonne, la 3G est bien captée et le GPS ne met pas plus de 3 secondes à vous repérer précisément sur un plan. Nous l'avons testé sur la route plusieurs fois et il a toujours très bien fait son travail de guide. On pourra regretter que le modèle français ne soit pas 4G comme celui proposé aux États-Unis : cela aurait été un plus non négligeable par rapport à la concurrence de l'an passé qui ne proposait pas de 4G dans le milieu de gamme. Reste que le navigateur, Internet Explorer, est bien optimisé – il ne vous faudra pas plus de 2 secondes pour charger une page classique en 3G, un peu plus pour les pages lourdes.

Du côté de la charge, c'est du tout bon également : le temps affiché par le constructeur est respecté en moyenne. Si nous considérons une utilisation « normale », en 3G, avec quelques mails et de la consultation de réseau sociaux (et il faut reconnaître que l'on utilise moins un smartphone WP8 qu'un smartphone Android), nous pouvons tenir sans problème une journée et demi, voire deux jours pour les plus économes.




Téléphonie et qualité d’écoute

Pas de concession sur ce modèle et l'on retrouve donc bien évidemment la voix HD qui nous avait impressionnés sur le reste de la gamme, 520 exclu qui est donc le seul à ne pas profiter de cette intéressante avancée technologique. A grand trait, la voix HD est une évolution comparable pour la transmission audio à ce qu'a été la HD pour les écrans. Le saut qualitatif est bluffant, les voix sont claires et l'on a l'impression, sur les réseaux compatibles bien entendu, que notre interlocuteur est juste à côté de nous. Ce fut donc un plaisir de retrouver cette fonctionnalité sur le Lumia 720 : Nokia se démarque ainsi de la concurrence sur Android qui ne propose pas toujours cette option, même sur des smartphones plus onéreux.

Nokia Lumia 720 appel Nokia Lumia 720 sms



Les contacts et SMS sont gérés par agrégation de flux : vous retrouverez dans un seul menu tous vos contacts provenant de Gmail, Outlook, Facebook ou encore Twitter. Faites bien attention quand vous les ajoutez en revanche : cela peut vite devenir très difficile de naviguer dans une liste composée de noms, d'emails ou de contacts sans numéro. On aurait aimé que Windows Phone se charge de faire un recoupement plus intelligent ou nous autorise à n'afficher que les contacts ayant un numéro renseigné.

Nokia Lumia 720 historique Nokia Lumia 720 Home



Les Salons, bonne idée qui se développera à mesure que les smartphones WP8 vont prendre des parts de marché vont vous permettre de partager des messages, photos et fichiers à plusieurs. Seul problème : il faut que tous les participants aient un Windows Phone.




Capture photo et vidéo

Si vous cherchez dans la gamme Nokia Lumia un photophone mais que vous ne voulez pas un smartphone aussi gros que le 920, nous n'allons pas y aller par quatre chemins : c'est le 720 qu'il vous faut. Le 620 était correct et nous avait surpris du côté de la capture vidéo, mais son capteur de 5 mégapixels ne permettait pas non plus d'avoir un bon piqué. Le Lumia 720 pallie très largement ce défaut avec un capteur de 6,7 megapixels, pas énorme mais suffisant. L'engin est signé Carl Zeiss et pourra ouvrir jusqu'à F1.9, ce qui permettra de faire aussi bien de très jolis portraits que des panoramas.

Nokia Lumia 720 test photo


Nokia Lumia 720 test photo


Nokia Lumia 720 test photo


Nokia Lumia 720 test photo


Nokia Lumia 720 test photo



Les couleurs sont fidèles et les détails ne manquent pas : globalement, le capteur est très impressionnant pour un appareil de cette gamme. Même en faible lumière avec un éclairage étrange, comme vous pouvez le voir sur le cliché du métro, l'appareil parvient à faire la mise au point et la distorsion des couleurs due à l'extrême luminosité n'est qu'à peine perceptible. On est clairement au-dessus d'un Lumia 620 et a fortiori d'un Lumia 520 : le résultat est largement au niveau de ce que propose la concurrence avec 8 mégapixels.

La capture vidéo est aussi un excellent point : sur Android, la concurrence haut de gamme tente à peine d'améliorer la capture du son (on l'a vu sur l'excellent HTC One), mais ce n'est clairement pas démocratisé sur le milieu de gamme. Bonne surprise réitérée donc, car même si le 720 ne pourra pas prendre de vidéos en 1080p Full HD, la qualité globale des vidéos en 720p HD sera très bonne, voire excellente. Avis aux amateurs de captures de vidéos lors de concerts, par exemple.

Du côté des applications, ce n'est malheureusement pas aussi fourni que sur Android. Bien sûr, vous aurez au minimum un petit studio de montage (qui manquera d'un peu de RAM, lui aussi, pour fonctionner de manière transparente) et quelques effets, mais on est loin des folies d'un Samsung ou d'un HTC en la matière. L'application qui vous permet de créer des gifs animés est assez intuitive et plutôt complète. Malheureusement, côté réseaux sociaux photographiques Windows Phone est un désert : pas de Vine, pas d'Instagram, pas de 500px...

Nokia Lumia 720 photo intelligente






Lecture multimédia (photos/vidéos/son)

Sur les trois derniers Lumia, de l'entrée au milieu de gamme, notre barème de test n'a pas changé. Dur, inflexible, qualitatif : aujourd'hui, il faut qu'un smartphone puisse décoder nativement un fichier 1080p Full HD high-profile pour remplir toutes les exigences. Nous faisons alors une première tentative dans deux formats plus ou moins exotiques (h.264, .mkv et .avi en MPEG4) : sur Android, même le milieu de gamme arrive plutôt bien à décoder cela, avec des lecteurs alternatifs comme MX Player.

Sur Windows Phone 8, comme d'habitude, cela ne passe pas. Pourquoi ? Microsoft vend du contenu multimédia sur une plateforme de téléchargement de Vidéo et de Musique à la demande : du coup, ils tendent à fermer les moyens d'accès alternatifs pour que le client aille piocher dans cette librairie officielle. C'est un peu la stratégie d'Apple mais poussée à son paroxysme : si l'on fait une recherche sur le Store, on s'aperçoit qu'aucun lecteur vidéo alternatif n'est disponible. Sur Android et iOS, ils sont légion et fonctionnent tous plus ou moins bien.

Nous sommes, cette fois, allés un peu plus loin dans nos efforts pour essayer de voir ce qui correspondrait le mieux au lecteur par défaut de Windows Phone... et c'est bien le h.264 en .mp4. Il faudra donc systématiquement passer les vidéos dans une moulinette pour pouvoir changer le conteneur et les lire sur le smartphone. Pénible, mais nécessaire.

Nokia Lumia 720 vidéo



La galerie photo est un paradigme de simplicité et d'ergonomie : les albums sont affichés les uns à la suite des autres, vous pouvez zoomer et dézoomer sur les clichés avec des mouvements tactiles de pincement. Sur l'écran de droite, vous pourrez retrouver les flux sociaux agencés intelligemment pour l'occasion : ils ne vous présenteront que les messages qui contiennent des images. Bien entendu, vous pourrez depuis cette application centralisante partager vos clichés avec vos contacts ou les poster sur votre mur/fil Twitter.

Nokia Lumia 720 Galerie Nokia Lumia 720 Galerie



Nokia Lumia 720 galerie



Nokia Musique et l'application Musique+Vidéo seront vos deux lecteurs par défaut pour tout ce qui concerne le son sans image sur Windows Phone 8. L'application de Nokia apporte quelques subtilités bienvenues : les « Radios » vous permettront d’écouter en streaming des stations composées par le constructeur. La liberté n'est pas grande, mais on ne peut que reconnaître que l'on retrouve des tas de choses à écouter : des sélections coup de cœur, des TOP, ou encore, les nouveautés du moment. Le streaming – limité aux morceaux choisis, encore une fois - est correct. Notez enfin que la musique pourra être sélectionnée par genres et que vous pourrez acheter des morceaux pour les conserver sur votre smartphone : tout cela n'est pas qu'altruisme.

Nokia Lumia 720 musique Nokia Lumia 720 musique



Comme à peu près toute la ludothèque de Windows Phone 8 tournait sur le Lumia 520, vous pouvez être sûrs qu'elle tournera aussi sur le Lumia 720. Cela dit, autant sur des modèles entrée de gamme, vous auriez peut-être eu des jeux similaires sur WP8 et Android, autant sur du milieu de gamme, un HTC One S ou un iPhone d'il y a deux ans s'en sortiront très nettement mieux. Windows Phone 8 n'est pas encore, malheureusement, le digne successeur de la Xbox...

Test Nokia Lumia 720 Asphalt


Test Nokia Lumia 720 Asphalt






Conclusion

Avec ce Lumia 720, Nokia s'attaque à un secteur chargé de la téléphonie mobile dite « intelligente ». Chargé, puisque ce secteur de prix est aux confluents de deux tendances : on y trouve les modèles milieu/haut de gamme de l'an passé et tout le milieu de gamme de cette année. Du coup, on n'est clairement plus sur un secteur où Nokia est seul à proposer une prestation qualitative de haut niveau : les modèles que nous avons cités dans ce test à titre de comparaison sont tous d'excellente facture. Voilà donc une conclusion difficile à faire à tous égards.

Si l'on prend le Nokia 720 en lui-même, de manière objective, c'est un produit parfaitement maîtrisé par la société et qui est dans la continuité directe des 520 et 620. Un assemblage de qualité, un très bon design, un cahier des charges adapté au prix demandé, ni trop ambitieux ni trop cheap, bref : vous aurez un excellent smartphone Windows Phone 8 entre les mains. Mais, puisqu'il y a toujours un mais, à l'heure du choix, vous serez amenés à confronter cet engin à un iPhone 4, un HTC One S, un HTC 8X ou un Nexus 4. Et là, le fossé technologique se creuse : tous ces smartphones ont un meilleur écran et de meilleures caractéristiques techniques, même les plus anciens.

En plus, ce que l'on pouvait reprocher à Windows Phone 8 sans trop insister sur l'entrée de gamme est nettement plus gênant quand on évoque le milieu de gamme. Vous aurez, sur iOS ou Android, des smartphones équipés d'écosystèmes matures et disposant d'une offre logicielle infiniment supérieure à celle que propose le système de Microsoft. Plus de logiciels productifs et bien fichus, plus de fonctionnalités pour vous simplifier la communication (comme un centre de notifications), plus d'ouverture sur la lecture multimédia (Google Music, pour ne citer que lui), infiniment plus de jeux (notamment sur iOS) : difficile, à l'heure de la comparaison, de trouver des avantages à Windows Phone. Nokia rend une bonne copie, quand la concurrence est déjà dans le très bon ou l'excellent, ce qui n'était absolument pas le cas dans l'entrée de gamme. Dès lors, si votre budget ne vous permet pas d'aller vers un 920 et que vous tenez à Windows Phone 8 : foncez. Sinon, dans cette gamme, il y a matière à réfléchir.



Note : 75/100

Les plus :
• Un excellent milieu de gamme : Nokia ne faiblit pas
• Un petit clone abordable du Lumia 920 autant dans le design que dans les finitions
• Windows Phone 8 toujours plaisant à utiliser
• Les applications Nokia
• La synchronisation en push des services Outlook, Google, Yahoo Mail etc.
• Le bon appareil photo d'appoint
• L'excellent clavier : aucun lag, une belle ergonomie
• Un prix honnête, même sans réduction éventuelle

Les moins :
• Les éternels défauts de Windows Phone 8, toujours pas corrigés : bugs, absences de fonctions ou fonctions mal pensées...
• Pas de 4G sur la version française
• L'écran : la définition n'est même pas comparable au milieu/haut de gamme de l'an passé sur Android
• Les applications plutôt lentes à s'ouvrir : on pardonne sur de l'entrée de gamme, pas à ce prix-là
• Très peu d'ouverture côté multimédia : encore une fois, ça passe sur de l'entrée de gamme, difficile à tolérer sur du milieu de gamme...
• L’offre vidéoludique de WP8, à pleurer
• La concurrence excellente sur cette gamme de prix, qui exigeait une copie parfaite

Test réalisé par Julien Cadot
Date de publication : 17/05/2013.

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image guide Smartphones moins de 200 euros
image Guide trois smartphones xiaomi populaires