image de couverture lesmobiles

Test : Samsung Galaxy S3 4G

Par La Rédac LesMobiles - 28 décembre 2012 à 0:0
Avis LesMobiles.com
À l'occasion du premier lancement commercial d'un réseau 4G en France, Samsung a décidé de nous proposer une version revue de son smartphone vedette avec le Galaxy S3 4G. Même s'il est globalement très proche de la version classique, ce nouveau modèle propose tout de même quelques améliorations notables.
Le Samsung Galaxy S3 est sans conteste LE smartphone Android de l'année 2012. Il suffit de jeter un coup d'œil à ses chiffres de ventes totalement surréalistes pour s'en convaincre. Le constructeur coréen devrait en effet annoncer 45 millions d'exemplaires vendus en à peine 6 mois. À date, il s'agit clairement du seul Android capable de tenir tête à l'iPhone dans ce domaine. Pour réaliser un tel carton, le Galaxy S3 n'a pas compté que sur son prestigieux nom, mais également sur une fiche technique en béton armé. Toutefois, la version française du modèle comportait au moins une lacune de taille : l'absence de compatibilité 4G. Certes, ce réseau n'est pas encore très répandu chez nous. Mais SFR vient de procéder au premier lancement commercial à Lyon et Montpellier (décembre 2012). Ce n'est qu'une question de temps avant que l'ensemble des grandes agglomérations nationales ne soient couvertes. Celles et ceux d'entre vous qui aiment garder leur smartphone plus de 12 mois pouvaient donc légitimement s'interroger sur la pérennité du Galaxy S3 dans un tel contexte. Samsung en avait visiblement conscience puisque le constructeur coréen s'est fendu d'une version 4G de son modèle phare.

Vous aurez compris que les caractéristiques sont quasiment identiques, à trois détails près. Le premier porte évidemment sur la compatibilité avec le réseau 4G, mais également avec le réseau DC-HSDPA (Dual Carrier) à 42,2 Mbps. Le second est à aller chercher du côté de la mémoire vive qui passe de 1 Go à 2 Go sur ce nouveau modèle. Enfin, le troisième tient à la couleur noire de cette version 4G. Pour le reste, on retrouve le grand écran Super Amoled HD de 4,8 pouces, pour une résolution de 1280 x 720 pixels, et recouvert d'une couche protectrice de verre Corning Gorilla Glass 2. Les dimensions de l'appareil ne changent pas avec 137 x 70,6 x 8,6 mm. Sous le capot, le même chipset quadruple cœur Samsung Exynos 4212 cadencé à 1,4 GHz est de la partie. Notez que le smartphone est livré directement avec Android 4.1 Jelly Bean. Pour mémoire le Galaxy S3 classique était sorti sous Android 4.0 Ice Cream Sandwich. Mais une mise à jour vers Android 4.1 est en cours de déploiement.

Samsung Galaxy S3 4G : smartphone sur sa boite



Le capteur photo autofocus de 8 mégapixels est lui aussi strictement identique, permettant de prendre des photos dans une résolution maximale de 3264 x 2448 pixels et capable de filmer dans une résolution Full HD de 1920 x 1080 pixels. L'appareil dispose également d'un capteur frontal de 2 mégapixels, filmant en HD 720p. Côté connectivités, outre la 4G évoquée plus haut, le smartphone se montre aussi compatible avec le Wi-Fi 802.11 a/b/g/n, le Wi-Fi hotspot, le Wi-Fi Direct, le DLNA, le Bluetooth 4.0 (AD2P), le GPS (A-GPS) et même le NFC. La sortie audio-vidéo est assurée par un connecteur MHL qui se confond avec le connecteur microUSB.

Vu le peu de différences entre la version 4G et la version classique du Galaxy S3, vous ne serez pas surpris d'apprendre que beaucoup de fonctions ne changent pas du tout. Plutôt que de vous proposer un test très court, portant seulement sur les trois changements notables évoqués plus haut, nous avons préféré vous fournir des liens directement vers les pages concernées du précédent test, plutôt que de vous laisser vous débrouiller tout seul à les rechercher.

Contenu du Pack

Le pack dans lequel est fourni le Galaxy S3 4G est lui aussi identique à celui (un peu chiche) du modèle classique :

• Une batterie 2100 mAh
• Un kit mains libres stéréo filaire
• Un câble microUSB
• Un chargeur secteur
• Le manuel de démarrage rapide

Vous aurez noté que le constructeur ne fournit pas de carte mémoire malgré la présence d'un port microSD. Toutefois, son smartphone embarquant déjà 16 Go de mémoire interne, nous ne saurions lui en tenir rigueur.




Design

Si les premiers articles de presse portant sur le Samsung Galaxy S3 n'ont pas forcément été tous élogieux, ce n'est pas tant la fiche technique de la bête qui était remise en cause, mais plutôt son design. Si nous trouvions la version blanche assez efficace, à défaut de transcendante, nous avions en revanche peu gouté à la coque version bleu sombre. Ce n'est pas tant la couleur qui nous a gênés que le fait que la robe en plastique simule une finition céramique. Quand on sait que le HTC One X est précisément en céramique et qu'on voit la qualité de fabrication d'un iPhone 5, on est en droit d'attendre un peu mieux de la part de Samsung.

Samsung Galaxy S3 4G : smartphone



Toutefois, pour être juste avec le Galaxy S3, sachez que le plastique qui le compose, appelé « Hyperglaz » par le constructeur est en fait du polycarbonate. Nous vous précisions à époque du premier test que « la qualité de fabrication du Galaxy S3 reste très bonne. Aucun jeu ne vient se faire sentir entre les différentes pièces de l'appareil. De plus, le plastique employé n'a vraiment rien de « cheap ». Conjugué aux 130 grammes sur la balance, l'appareil apparaît comme solide et ne donne en aucun cas l'impression de tenir un jouet ».

Samsung Galaxy S3 4G : smartphone prise en main



Le constat est strictement identique pour la version 4G de l'appareil que nous testons ici. Le seul changement notable entre les deux appareils vient de la couleur noire « Onyx ». Attention, notez que cette couleur n'est pas exclusive au modèle 4G. En revanche, chez nos opérateurs, on ne trouve pour l'instant que les moutures bleue ou blanche. Pour obtenir la noire, il faut passer par des distributeurs sur le web. Vous aurez compris qu'elle ne court pas les rues. À l'inverse, la version 4G du Galaxy S3 n'est pour l'instant disponible qu'en noir, toujours dans l'Hexagone. Si l'appareil vous intéresse, vous n'aurez donc pas le choix. C'est donc une affaire de goûts. De notre côté, bien que cette livrée noire soit d'un classicisme à toute épreuve, nous la trouvons plus élégante que les autres.

Samsung Galaxy S3 4G : smartphone vu de dos






OS : Prise en main et ergonomie

Étant donné que l'emplacement des boutons est strictement identique entre la version classique et cette version 4G, et que les dimensions et le poids de l'appareil ne changent pas non plus, l'ergonomie et la prise en main ne changent pas du tout. Voici un extrait de ce que nous en disions dans le premier test du Samsung Galaxy S3 :

« Avec un écran de 4,8 pouces, le constructeur ne pouvait assurément pas proposer un smartphone compact. Il s'en sort pourtant avec les honneurs en matière d'encombrement. Si le Galaxy S3 est incontestablement plus grand que son prédécesseur, il n'en reste pas moins parfaitement adapté à un usage mobile. Sa grande finesse (8,6 mm) et son poids très raisonnable (133 grammes) font qu'en termes de ressenti, ce smartphone ne paraît pas beaucoup plus grand que ceux de la génération précédentes qui embarquent des écrans de 4,3 pouces. Pour ce qui est de la prise en main, sans surprise, ceux qui ont des petites mimines devront le tenir à deux mains. En revanche, ceux qui ont des mains assez grandes pourront toujours le manipuler avec une seule d'entre elles pour la plupart des actions. Seules les actions qui nécessitent d'appuyer tout en haut de l'écran pourront poser problème. Car si le rayon d'action du pouce couvre sans problème toute la largeur, il n'en va pas de même pour la hauteur. »

Samsung Galaxy S3 4G : prise en main






Système d'exploitation (OS) + Interface utilisateur

Alors que le Samsung Galaxy S3 4G est livré avec la mise à jour Android 4.1 Jelly Bean, rappelons que son prédécesseur était sorti sous Android 4.0 Ice Cream Sandwich. Il ne s'agit toutefois pas d'un point décisif en faveur du Galaxy S3 4G puisque le déploiement de cette version d'Android est actuellement en cours de déploiement sur le Galaxy S3, et qu'à terme, tous les modèles de ce smartphone seront éligibles à Android 4.1 Jelly Bean. Nous allons tout de même nous attarder sur cette mise à jour dans la mesure où nous ne l'avons pas fait lors du test du Galaxy S3 classique puisque c'est Android 4.0 que nous avions alors passé en revue.

Avant de commencer, rappelons tout de même que le but principal de Google avec Jelly Bean est d'améliorer la fluidité et la réactivité des smartphones qui embarquent son système d'exploitation, notamment avec son fameux « Project Butter ». Le géant de la recherche sur Internet a aussi apporté quelques améliorations cosmétiques, mais ce n'est pas ici que vous les verrez tous. Car, comme toujours, Samsung a privilégié sa propre interface utilisateur TouchWiz à celle de Google. Le Galaxy S3 classique n'était déjà pas lent, mais il se montre encore plus réactif avec la mise à jour 4.1 Jelly Bean. On le remarque tout particulièrement dans la navigation au sein de l'interface. Les animations et les transitions sont également un peu plus léchées.

Samsung Galaxy S3 4G : interface utilisateur Samsung Galaxy S3 4G : menu Multimédia


Samsung Galaxy S3 4G : menu applis Samsung Galaxy S3 4G : mise à jour logicielle



On retrouve aussi tout de même quelques-uns des changements esthétiques et ergonomiques évoqués plus haut. À commencer par la zone de notifications. Cette dernière évolue assez sensiblement entre les versions 4.0 et 4.1. On y trouve désormais un raccourci pour gérer la luminosité, en plus des raccourcis déjà présents. Notez que cette modification avait déjà été proposée par le biais d'une mise à jour mineure, mais qui n'avait pas touché tous les utilisateurs. Avec Jelly Bean, tout le monde est servi cette fois. L'autre nouveauté notable de la barre des notifications vient du fait qu'on peut maintenant gérer la quantité d'informations affichées. En effet, il suffit désormais de faire un mouvement vers le haut ou vers le bas avec deux doigts sur ces notifications pour les déplier et afficher davantage d'informations ou au contraire les replier.

Désormais, les widgets changent aussi de taille automatiquement lorsque vous les positionnez. Ainsi, lorsque vous en placez un sur l'une des pages d'accueil mais que l'agencement des éléments sur la page en question ne permet pas de le poser directement, vous verrez comme par magie les icônes et les dossiers bouger par eux-mêmes pour faire de la place au nouveau venu. Notez qu'il faut toutefois choisir une page où il reste tout de même quelques espaces libres pour que cela fonctionne.

Samsung Galaxy S3 4G : barre des notifications Samsung Galaxy S3 4G : barre des notifications



Parmi les autres changements dans la version Jelly Bean pour le Galaxy S3, évoquons rapidement les dossiers graphiquement plus esthétiques, des paramètres ré-agencés, l'apparition de Google Now ou encore un mode qui permet de créer deux profils d'utilisations (Basic et Easy par défaut). Au final, le couple Android 4.1 Jelly Bean + l'interface utilisateur TouchWiz fonctionne bien et permet de profiter de quelques nouveautés intéressantes et surtout de davantage de fluidité. Toutefois, il ne révolutionne rien à l'usage.




OS : Réactivité de système d'exploitation et de l'interface utilisateur

Si l'intégration d'Android 4.1 Jelly Bean n'apparaît pas comme un point décisif du Galaxy S3 4G, le constructeur n'a en revanche pas manqué de revoir à la hausse une caractéristique technique en rapport direct avec la gestion de ce système d'exploitation, à savoir la mémoire vive. La version internationale du Galaxy S3, sorti en mai dernier chez nous, bénéficie de 1 Go de mémoire vive (RAM). Soit la même quantité que la grande majorité des smartphones haut de gamme actuels, de l'iPhone 5 au HTC One X en passant par le Sony Xperia T. Toutefois, des modèles embarquant 2 Go de mémoire vive commencent déjà à pointer le bout de leur nez, même s'ils se font encore rares. En France, le Google Nexus 4 usiné par LG et le Samsung Galaxy Note 2 se targuent déjà de cette RAM doublée. Pour donner toutes les chances à son smartphone vedette de durer dans le temps, Samsung n'a du coup pas hésité à revoir à la hausse la quantité de mémoire vive embarquée dans le S3 4G. Vous l'aurez compris, ce dernier propose 2 Go de RAM ! Pour le reste, le chipset quadruple cœur est, de son côté, identique puisqu'on retrouve le Samsung Exynos 4212 dont les cœurs sont chacun cadencés à 1,4 GHz.

Samsung Galaxy S3 4G : prise en main



Est-ce que cela change vraiment quelque chose en pratique ? Nous vous disions dans le test de la version classique du Galaxy S3 qu'il s'agissait d'un appareil à la fois fluide et réactif. Toutefois, nous ne manquions pas de souligner que comme tous les smartphones Android, il arrivait parfois qu'il se retrouve à court de mémoire vive disponible. Ce qui avait pour effet de produire des petits ralentissements et des microlags, heureusement relativement rares. Un état de fait qui nous avait tout de même un peu agacés vu la puissance de feu de l'appareil. Toutefois, cela n'empêchait pas le Galaxy S3 de rester le meilleur Android de ce point de vue. Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts. Le Nexus 4 est sorti, et a redéfini au passage les termes « fluidité » et « réactivité » pour un smartphone Android, se hissant même au niveau des derniers Windows Phone, et même de l'iPhone 5. Autant vous prévenir : même avec ses 2 Go de mémoire vive, le Galaxy S3 4G n'arrive pas à se hisser au niveau du Nexus 4.

Samsung Galaxy S3 4G : gestionnaire RAM Samsung Galaxy S3 4G : gestionnaire multi-tâches



Néanmoins, la différence n'est pas énorme entre les deux appareils. Le surplus de mémoire vive offre un vrai petit plus en termes de confort d'usage. Nous avons pour notre part utilisé de manière continue le Galaxy S3 depuis sa sortie il y a six mois. Aussi, nous sommes bien placés pour vous dire que sa version 4G gomme la plupart des défauts liés à la mémoire vive. Concrètement, il arrive rarement que vous ayez à vous en soucier. On peut utiliser l'appareil pendant des jours sans jamais remarquer la moindre saturation du côté de la RAM. Il faut vraiment ouvrir plusieurs applications gourmandes à la suite pour percevoir quelque chose. Toutefois, l'ensemble du système est globalement un brin moins fluide que le Nexus 4. Ce n'est pas pour autant qu'il est plus lent, mais simplement que les transitions et la navigation souffrent parfois de légers à-coups. Nous « chipotons » dans cette partie du test sur des petits défauts des Galaxy S3/S3 4G, mais nous vous répétons encore une fois qu'il s'agit clairement de l'un des smartphones Android les plus fluides du moment.

La navigation dans son interface est d'une fluidité remarquable la plupart du temps. L'ensemble est si réactif que c'est précisément ce qui met en exergue les petits temps de latence qui surviennent parfois. Si vous n'avez utilisé que des smartphones Android ces dernières années, vous ne les verrez même pas car le Galaxy S3 4G reste dans le top 3 des Android les plus fluides et réactifs du moment. Derrière le Nexus 4 (donc) et à égalité avec le Galaxy Note 2 chez le même constructeur. Nous n'allons pas vous assommer ici avec des benchmarks, mais sachez tout de même que sur certains d'entre eux, le Galaxy S3 4G se montre un peu meilleur que la version classique.




S-Voice et nouvelles fonctionnalités

La version 4G du Galaxy S3 propose bien sûr les mêmes fonctionnalités que celles que l'on trouvait sur la version classique, comme S Voice ou S Stay par exemple. Voici donc un récapitulatif de ces fonctionnalités que nous avions testées lors de notre test du Samsung Galaxy S3 :

S Voice
Samsung s'inspire ici très clairement du Siri de l'iPhone. Pour ce qui est des fonctions et des promesses, S Voice est au moins aussi bon que son principal concurrent, mais la reconnaissance vocale nous est apparue comme étant encore au stade presque embryonnaire. Surtout pour la langue française en fait. Car en anglais, les possibilités sont plus nombreuses, même si la reconnaissance reste un peu chaotique. Tout n'est pas à jeter dans la version actuelle de S Voice puisqu'il reconnaît tout de même quelques phrases comme « je veux prendre une photo » (il lance alors la fonction photo). Mais le constructeur a du pain sur la planche s'il veut en faire un service équivalent à Siri.

 Test Samsung Galaxy S3 : S Voice Samsung Galaxy S3 : S Voice



Smart Stay
Cette fonction au nom pas très évocateur propose de ne pas mettre le smartphone en veille tant que vous ne quittez pas l'écran. Elle peut se révéler très pratique pour celles et ceux qui lisent beaucoup d'articles longs sur le Web, ou qui s'adonnent régulièrement aux joies des livres numériques sur le smartphone. Toutefois, ce système perd en efficacité si vous vous trouvez dans un environnement sombre.

Samsung Galaxy S3 : Smart Stay



En vrac
En marge de ces deux fonctions, le constructeur en a introduit d'autres tout aussi pratiques à l'instar de « Appel Direct » qui permet de lancer un appel si le nom d'un contact est affiché à l'écran, dans le répertoire, ou même dans les SMS, et que vous le portez à l'oreille. Vous avez aussi désormais la possibilité de double taper sur le haut du smartphone pour que l'affichage revienne automatiquement en début de page. On retrouve également des gestes plus classiques comme le fait de couper la sonnerie de son smartphone en le retournant, de le secouer pour mettre à jour certaines fonctions.

Notre préférée reste celle qui consiste à mettre la main sur l'écran pour couper le son lorsque un lecteur multimédia est en marche. Dès que vous ôtez la main, le son se remet en marche. Le seul bémol de certaines de ces possibilités est qu'elles ne fonctionnent qu'avec les applis natives. Du coup, si vous utilisez une application tierce pour les SMS, comme Handcent SMS par exemple, le correspondant avec lequel vous êtes en train de chatter ne sera pas automatiquement appelé si vous portez le smartphone à votre oreille.

 Test Samsung Galaxy S3 : application Mouvement  Test Samsung Galaxy S3 : application Mouvement






L'écran

L'écran ne change pas d'un iota entre la version classique et la version 4G de l'appareil. Six mois se sont certes écoulés entre les deux appareils, mais aucun concurrent sérieux n'a fait mieux que l'afficheur du Galaxy S3 pour l'heure. Voici un extrait de ce que nous en disions dans le premier test du Samsung Galaxy S3 :

« En parvenant à augmenter à ce point la taille de l'écran sans pour autant faire exploser les dimensions de l'appareil, le constructeur a déjà réussi un premier tour de force. Mais qui aurait été inutile si l'écran en question s'était montré d'une qualité décevante. Toutefois, Samsung produisant lui-même ses afficheurs, nous n'avions pas de crainte particulière à cet égard. Le Galaxy S3 embarque un écran Super Amoled HD doté d'une résolution de 1280 x 720 pixels. Il s'agit de la meilleure résolution disponible à l'heure actuelle pour un smartphone, et cela devrait le rester pour un bon moment.

Concernant la technologie intrinsèque de l'afficheur, il s'agit de Super Amoled HD, soit la même techno que celle employée pour le Galaxy Note. Pour l'expliquer simplement, cette dernière version utilise une matrice PenTile qui « triche » en sous-divisant chaque pixel, ce qui n'est pas le cas de la version Plus. Concrètement, les puristes n'en sont pas fans car cela peut entraîner une finesse d'affichage amoindrie.
»




Capture photo/vidéo

Malgré ses six mois d'âge, le Samsung Galaxy S3 reste l'un des tous meilleurs smartphones en ce qui concerne la capture de photos et de vidéos. Dans ce domaine, seuls l'iPhone 5 et le Galaxy Note 2 font jeu égal. Pour être tout à fait complet, notez cependant que le Nokia 808 PureView est une tête au-dessus de ces appareils. Mais encore faut-il pouvoir composer avec son système d'exploitation Symbian pour le moins dépassé.

Samsung n'a rien changé sur la version 4G de son smartphone vedette avec un capteur 8 mégapixels et une ouverture à f2:6. Comme nous l'indiquions lors de notre test du Samsung Galaxy S3, « le smartphone se permet même de faire jeu égal avec l'iPhone 4S qui reste la référence du genre. Il dispose en effet d'un piqué équivalent à celui du smartphone d'Apple. Et il peut même se prévaloir de couleurs très fidèles. Elles peuvent apparaître comme fades pour certains utilisateurs. Mais elles se rapprochent en fait davantage des couleurs réelles, alors que d'autres smartphones ont tendance à les saturer un peu trop. »

Samsung Galaxy S3 : photo prise avec le smartphone



Samsung Galaxy S3 : photo prise avec le smartphone



Samsung Galaxy S3 : photo prise avec le smartphone



Côté vidéo, ce smartphone permet de filmer dans une résolution maximale Full HD de 1920 x 1080 pixels. La fluidité des productions vidéo de ce smartphone est excellente. Les 30 images par seconde promises par la fiche technique sont bien de la partie. Les traces de compression sont quasi-inexistantes, ce qui permet d'obtenir des vidéos aux détails nombreux et aux couleurs fidèles. Quant à la prise de son, elle est à l'avenant puisqu'il est enregistré en stéréo.




Lecture multimédia (photos/vidéos/son)

Le Samsung Galaxy S3 reste le meilleur smartphone multimédia (avec le Galaxy Note 2). Le Galaxy S3 4G est strictement identique de ce point de vue. Il propose donc des qualités identiques dans ce domaine à celles que nous vous avons déjà évoqué lors de notre test du Samsung Galaxy S3 :

« Le lecteur vidéo que l'on trouve dans le Galaxy S3 tutoie littéralement les sommets. Il s'est révélé capable de lire sans broncher toutes les vidéos que nous lui avons jeté à la figure. Il ingère facilement tous les formats les plus populaires qui circulent sur le Web, et notamment les fameux .mkv. Ce format là est aujourd'hui très usité pour les films en HD. Le Galaxy S3 lit donc sans coup férir les vidéos en Full HD. Par rapport au Galaxy S2, il a progressé dans la gestion des sous-titres. Il est désormais très rare de tomber sur une vidéo qui ne sera pas lue, ou dont les sous-titres passeront mal. Et même si cela devait arriver, le Google Play Store dispose de plusieurs applications gratuites capables de prendre le relais ponctuellement. Comme évoqué par ailleurs, le magnifique écran HD de 4,8 pouces fait de ce smartphone le compagnon rêvé pour celles et ceux qui veulent regarder des séries et des films, même avec des sous-titres, en situation de mobilité. »

Samsung Galaxy S3 : lecteur vidéo


Samsung Galaxy S3 : lecteur vidéo






Téléphonie mobile + conclusion

Avant de conclure ce test, intéressons-nous un peu aux nouvelles connectivités réseau de ce Galaxy S3 4G. Pourquoi « un peu » seulement ? Tout simplement parce que nous sommes basés en région parisienne et que la 4G n'a pas encore été déployée. À l'heure où nous publions ce test, le seul lancement commercial de France a été effectué à Lyon et Montpellier. Nous avons en revanche été en mesure de tester la compatibilité avec le réseau Dual Carrier de SFR. Pour mémoire, ce réseau promet de doubler la capacité du H+ « classique », en le passant théoriquement de 21 Mbps à 42 Mbps. Pour compliquer encore un peu les choses, sachez qu'Orange utilise aussi ce type de réseau, mais a décidé de ne pas lui donner de nom particulier et l'englobant simplement dans l'appellation « H+ ». Nous avons réalisé quelques mesures comme vous pourrez le constater sur les captures d'écran ci-dessous, mais elles n'ont qu'une valeur indicative. Selon l'heure de connexion et l'application utilisée, les résultats peuvent grandement varier car cela dépend aussi du nombre d'utilisateurs sur la même cellule.

Toutefois, en utilisation générale, nous avons tout de même constaté une amélioration significative pour le téléchargement de tous les fichiers un peu lourds, comme les pièces jointes aux e-mails, les vidéos ou certaines applications. De plus, même si vous n'habitez pas dans une zone couverte par la 4G, le fait d'opter pour un modèle compatible avec ce réseau est une assurance tout risque pour l'avenir.

Samsung Galaxy S3 4G : speedtest Samsung Galaxy S3 4G : speedtest


Samsung Galaxy S3 4G : speedtest upload Samsung Galaxy S3 4G : speedtest




Au final, vous ne serez sans doute pas surpris d'apprendre que la version 4G du Samsung Galaxy S3 reste l'un des tous meilleurs smartphones Android… si ce n'est LE meilleur. Il convient de ne pas prendre en considération le Galaxy Note 2 dans la mesure où ce dernier se classe dans sa propre catégorie. Mais pour le reste, le duel est serré entre le Nexus 4 et le Galaxy S3 4G. Toutefois, ce dernier se détache grâce à un meilleure écran et une qualité de capture photo / vidéo nettement au-dessus de son adversaire. Et sa compatibilité 4G finit de faire pencher la balance en sa faveur. Malgré tout, en plus de ses nombreuses autres qualités et de sa fluidité hors-norme, le Nexus 4 peut aussi s'adosser à un prix incroyablement bas pour un tel appareil, via la boutique en ligne Google Play du moins. Le choix entre les deux bombes Android du moment n'est pas donc pas évident, mais, comme évoqué un peu plus haut, si vous êtes exigeants en matière de photo mobile, c'est vers le Galaxy S3 4G qu'il faut se tourner en priorité. Pour l'heure, cet appareil est principalement disponible chez SFR et chez Bouygues Telecom. Gageons qu'à terme, il s'invitera dans le catalogue de tous les opérateurs. Il semble évident de prime abord que toute personne désirant s'acheter un Galaxy S3 doit plutôt viser la version 4G que le modèle classique.

Samsung Galaxy S3 4G : prise en main



Toutefois, tout n'est pas aussi simple puisque le prix vient une fois de plus s'inviter dans les débats. Si vous optez pour une offre avec abonnement chez un opérateur, la différence de prix entre les deux modèles n'a rien de flagrante. En revanche, si vous voulez vous procurer l'un ou l'autre hors abonnement, pour le coupler à un forfait venant de chez Sosh, B&You, Red ou encore Free Mobile, là c'est une autre histoire. Le Galaxy S3 4G étant tout récent, il s'affiche encore au même prix que la version classique à sa sortie, soit un peu plus de 600 euros. Mais cette dernière a vu son prix fondre comme neige au soleil puisqu'il est désormais possible de la trouver à moins de 450 euros. Une différence de tarif tout de même conséquente… pour l'instant.



Note : 96/100

Les plus :
• L'encombrement relativement réduit par rapport à la taille de l'écran
• La prise en main
• La réactivité et la fluidité de l'ensemble du système, améliorée avec les 2 Go de mémoire vive
• La taille de l'écran
• Son rendu absolument superbe et sa finesse d'affichage
• La qualité de fabrication globale
• Le lecteur vidéo au top
• Le lecteur audio parmi les meilleurs du genre
• Très bonne qualité en capture de photos / vidéos
• Le navigateur Web quasiment parfait

Les moins :
• Quelques (rares) à-coups subsistent dans l'interface
• La coque toujours entièrement en plastique, sans matériaux nobles

Test réalisé par Sofian Nouira
Date de publication : 26/12/2012.

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image guide Smartphones moins de 200 euros
image Guide trois smartphones xiaomi populaires