image de couverture lesmobiles

Nouvelle-Zélande : 10 000 iPhone pour les contrôler tous et dans iOS les lier

Par La Rédac LesMobiles - 14 février 2013 à 17:50
Au pays du Seigneur des Anneaux, on ne fait pas comme tout le monde. Alors qu'Android est massivement utilisé et que BlackBerry a encore beaucoup de place sur le marché professionnel, la police locale va s'équiper chez Apple.

Ce n'est pas une décision prise à la légère : la police néo-zélandaise va acheter 10 000 iPhone pour ses employés et 3900 iPad. Comment Apple a-t-il été choisi ? 100 policiers ont testé trois smartphones pendant onze mois : un iPhone, un smartphone Android et un BlackBerry. Le rapport a montré qu'il leur était bien plus aisé de travailler avec l'appareil d'Apple. Du coup, la police locale a débloqué 4,3 millions de dollars pour équiper 6000 agents avec un iPhone et 3900 de plus avec un iPhone et un iPad. Chanceux.

Cela devrait coûter bonbon : 159 millions de dollars néo-zélandais en tout sur dix ans avec un investissement initial de 4,3 millions de ces mêmes dollars. D'après le communiqué, le bénéfice estimé sera de 305 millions de dollars sur la même période, ce qui fait que l'opération devrait être rentable. Comment ? Eh bien en équipant ainsi sa police, la Nouvelle-Zélande estime que les agents devront déjà consommer bien moins de carburant et de temps à faire des allers et retours entre le poste de police et le terrain. 

Tout est bien entendu intégré dans une logique de numérisation de la profession : la police compte développer plusieurs applications pour faciliter les démarches quotidiennes des agents. C'est aussi pourquoi elle a choisi iOS par rapport à Android : ils se sont aperçus qu'il était bien plus aisé de développer des applications professionnelles facilement adaptables à plusieurs formats d'appareil. 

Apple Apple iphone

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image Xiaomi Redmi Note
image Samsung Galaxy Z Flip4