image de couverture lesmobiles

Chrome et Opera bientôt indisponibles sous iOS ?

Par La Rédac LesMobiles - 05 avril 2013 à 17:47
Google vient d’annoncer qu’il abandonnait le moteur de rendu Webkit qui soutenait jusqu’à présent son navigateur Web. Mais Apple impose aux développeurs sur iOS d’utiliser Webkit. Ce entraînerait le retrait de son navigateur de l’Appstore.

L’annonce est passée presque inaperçue. L’équipe en charge du développement de Chromium, le navigateur open source de Google, abandonne le moteur de rendu Webkit pour se consacrer à son propre moteur, Blink. Par conséquent, Chrome, qui profite des avancées technologiques de Chromium, devrait également passer sous Blink, ainsi qu’Opera qui avait déjà abandonné son propre moteur pour Webkit et a annoncé suivre les évolutions technologiques de Chrome.

Pour justifier cet abandon, Google confie que Webkit était devenu très complexe, même trop lourd. En effet, Webkit est le moteur de rendu de nombreux navigateurs (notamment ceux par défaut d’une très large majorité de smartphones), dont deux des principaux : Chrome et Safari. Et les deux utilisent des routines différentes pour fonctionner. Mais Webkit doit intégrer l’intégralité des spécificités des deux navigateurs (et certainement celles des autres). D’où une abondance de lignes de codes qui ne servent pas pour Chrome. D’où la volonté de créer pour Chromium un nouveau moteur de rendu, basé sur Webkit et débarrassé des lignes de codes inutiles. Ce qui devrait avoir pour effet d’alléger le navigateur, de le rendre plus stable et de combler certaines brèches de sécurité. Sur le principe, il n’y a rien de mal à cela.

Or, si Google abandonne Webkit pour Blink, il semblerait logique qu’il le fasse pour toutes les déclinaisons de Chrome, même celle sous iOS. Or, dans la charte de l’Appstore, il est spécifié que les développeurs doivent utiliser Webkit pour leurs applications, sous peine de ne pas être acceptées. Ce qui risque donc de se passer pour Chrome (et Opera Mini). Seconde conséquence, si Google abandonne le développement de Webkit, il ne restera plus qu’Adobe et Apple pour maintenir le moteur de rendu. Investiront-ils assez chacun pour maintenir le moteur à son plus haut niveau ? Ou Apple décidera-t-il de changer lui aussi de moteur ? À suivre.

Avis des internautes

Aucun commentaire pour le moment, soyez le premier à réagir !

Les guides et comparatifs
image guide Smartphones moins de 200 euros
image Guide trois smartphones xiaomi populaires