Kazam : un nouvel entrant dans le monde des smartphones

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Viadeo
  • RSS
kazam

Deux anciens cadres exécutifs de HTC Europe viennent de dévoiler leur nouveau projet : Kazam. Leur but est de créer un concepteur de smartphones pour le marché européen. Une initiative un peu folle de nos jours, mais qui s’appuie sur un constat : l’utilisateur est abandonné une fois qu’il a acheté son mobile. Et Kazam souhaite changer cela.

Vouloir lancer un concepteur de smartphone de nos jours, voilà une idée ahurissante. Car avoir le courage de concurrencer des multinationales telles que Samsung, Apple, LG, Sony ou Nokia, sans parler des acteurs chinois comme ZTE ou Huawei, ce n’est pas donné à tout le monde. C’est pourtant le projet de Michael Coombes et James Atkins, deux anciens cadres dirigeants de HTC Europe, respectivement directeur commercial et directeur marketing. Leur nouvelle entreprise s’appelle Kazam et la stratégie pour s’imposer, même dans des marchés matures tels que la France, le Royaume-Uni ou l’Allemagne, c’est la relation client.

Interrogés par nos confrères de CNET, Michael Coombes et James Atkins précisent les contours de Kazam. Il s’agira d’un concepteur de smartphone dédié au marché européen. Grâce à une structure légère, les deux entrepreneurs espèrent avoir toute la réactivité possible pour commercialiser les bons produits au bon moment, ce qui a souvent manqué à HTC auparavant. Ils promettent des mobiles « au design stupéfiant, aux composants robustes, intuitifs à l’usage et s’appuyant sur un service client amélioré ». Et c’est ce dernier point sur lequel les deux partenaires insistent : « apporter une expérience mobile positive qui ne s’arrête pas une fois que le client a acheté le téléphone » et qui ne se contente pas d’implémenter des mises à jour de l’OS. Reste à savoir comment cela se concrétise.

Peu d’informations sur les smartphones en eux-mêmes, aussi bien sur le matériel que sur le logiciel (même si nous pensons qu’il s’agira d’Android), mais les deux partenaires indiquent que leur gamme apparaitra avant la fin de l’année. Face à une concurrence plus que considérable, nous souhaitons bonne chance à Kazam. Quand des marques telles que Huawei et ZTE, pourtant extrêmement puissante en Chine, connaissent des difficultés à donner de la visibilité à leurs marques, aussi bien auprès des consommateurs que des opérateurs, il faudra bien plus que de la chance pour y creuser un trou.

Partagez cet article

  • LinkedIn
comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins de mesure d’audience, pour vous offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux ainsi que des publicités ciblées et des services adaptés à vos centres d'intérêts. Pour en savoir plus.

Fermer