Les premiers smartphones Tizen sous processeur Exynos 4 ?

Par Samir Azzemou

Partager

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • RSS
samsung tizen 2 1 magnolia

Un petit bout de code péché dans les versions de développement de Tizen indique que l’OS supportera au départ les chipsets Exynos 4, des processeurs de génération précédente. Faut-il y voir une stratégie commerciale volumique ou une volonté de ne pas phagocyter la gamme Galaxy ?

Samsung l’a promis : les premiers smartphones sous Tizen (version 2.1 Nectarine) verront le jour avant la fin de l’année. Si nous n’avons encore que très peu d’informations au sujet de cette gamme, deux modèles ont d’ores et déjà été identifiés grâce à quelques indiscrétions, Redwood et Melius, le premier ayant même fait l’objet d’une séance photo volée fin mai. Nous y apprenions que l’écran du Redwood proposerait une définition d’affichage égale au 720p.

Au même moment, Samsung a posté sur le serveur dédié aux développeurs une nouvelle version du SDK de Tizen, laquelle a bien sûr été décortiquée. De ce code, une information, publiée par Techtastic.org, a pu émerger : le SDK référence les chipsets Exynos 4 de Samsung. L’un d’entre eux est même explicitement nommé : le 4412, un processeur quad-core basé sur l’architecture Cortex A9 dont la fréquence est comprise entre 1,4 et 1,6 GHz. Notez que la famille Exynos 4 comprend également le 4212, un dual-core basé sur la même architecture. Vous retrouvez le 4212 dans le Galaxy Note, tandis que le 4412 anime le Galaxy S3 ou encore le Galaxy Note 2. La famille Exynos 4 est donc assez vieille (le dual-core est sorti en 2011 et le quad-core en 2012). Cependant, cette gamme intègre depuis peu un nouveau membre appelé 4412 Prime. Il s'agit d'un quad-core plus performant que le 4412 classique et disposant 2 Go de RAM. Ce dernier pourrait être l’une des solutions de Samsung pour équiper ces mobiles sous Tizen.

Bien sûr, même le 4412 Prime ne rivalise pas avec les Exynos 5 Quad. Mais il s’agirait peut-être d’une double stratégie visant à baisser le coût de fabrication pour baisser le prix de vente et distribuer plus de smartphones sous Tizen. Ainsi, Samsung testerait la viabilité de son investissement dans cet OS alternatif. Parallèlement, le constructeur coréen protègerait sa gamme Android, laquelle lui rapporte beaucoup d’argent. Voilà pourquoi Samsung dédierait ces dernières générations d’Exynos à ses flagships Android et utiliserait une génération précédente pour Tizen, quitte à changer d’avis si Tizen rencontre un réel succès commercial.
 

comments powered by Disqus

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.