Samsung Galaxy Note 3 : il survit au drop test, mais pas indemne

Par Mathieu Freitas

samsung

Si vous êtes parmi les heureux possesseurs du Galaxy Note 3 sorti très récemment, nous ne pouvons que vous conseiller de ne pas poursuivre la lecture de ce billet. Nos confrères d'Android Authority ont eux aussi mis la main sur la dernière phablette de Samsung, et le traitement qu'ils lui ont réservé fait peine à voir. Ou plutôt son résultat. Vous l'aurez compris, c'est l'heure du fameux drop test, ou le « test de la chute » en français.

La principale critique au sujet des flagships du Coréen tenaient jusqu'ici dans leur design plastique, pas toujours agréable au toucher ou à l'oeil mais surtout relativement fragile. Pour sa troisième génération de Galaxy Note, le constructeur a décidé de revoir un peu sa copie et propose un dos en simili cuir assez réussi. L'autre avantage, c'est qu'il devrait permettre d'amortir un peu les chutes. En revanche, le terminal est toujours cerclé de plastique et sa grande taille le rend nécessairement plus sensible aux chutes, malgré le traitement Gorilla Glass 3 mis en oeuvre. Comment s'en sort-il à l'issu des trois phases - dos, côté et face - que comprend le test ? La réponse en images :

Hormi son écran fissuré, force est d'admettre que le Galaxy Note 3 s'en sort relativement bien grâce aux quelques points évoquées plus haut. Du moins, il semble toujours fonctionner parfaitement. De quoi laisser amplement le temps à ses possesseurs d'économiser afin de remplacer son écran Super AMOLED plutôt onéreux...

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close