promo red by sfr

LG annonce des batteries incurvées et souples pour suivre ses écrans flexibles

Par Mathieu Freitas

lg

L'avenir des appareils flexibles se dessine avec l'apparition des premiers écrans dotés d'une telle propriété. Ce n'est toutefois là qu'une première étape. Un appareil flexbile ne pourra l'être que si l'ensemble de ses composants le sont. LG nous présente ce qu'il nous réserve à l'avenir, côté batterie.

Avec les différentes annonces de ces derniers jours, LG semble nous tenir en haleine dans l'attente de son G Flex. Alors qu'il annonçait hier être en mesure de produire son premier écran OLED flexible en quantité de masse, c'est un autre composant, tout aussi important, pour lequel il annonce des avancées dans les années à venir : la batterie.

Il revient tout d'abord sur son « step design » déjà mis en oeuvre pour booster l'autonomie de son G2. Pour mémoire, il s'agit dans ce cas de deux batteries de tailles différentes posées l'une sur l'autre afin d'exploiter au maximum l'espace disponible. Comme le nom l'indique, cela permet d'obtenir des « marches » afin de suivre les courbes du capot arrondi de son smartphone au plus près. Il aurait ainsi augmenté la densité de sa batterie de 16 %, ce qui se traduirait par un gain d'autonomie de 3 heures en comparaison à l'utilisation d'une batterie rectangulaire classique. Il entend encore améliorer ce design en augmentant le nombre de modules empilés. Il s'apprêterait à produire des batteries à 3 et 4 marches, voire plus si besoin.

Alors que ce « step design » trouve parfaitement sa place dans les smartphones actuels, il ne sera pas suffisant pour l'avenir et les design flexibles qu'il nous réserve. Ou plutôt incurvés dans un premier temps. Ainsi, LG a mis au point sa première batterie incurvée. Pour ce faire, il a utilisé une technologie qu'il a appelée « Stack & Fold ». Celle-ci viserait à minimiser la pression exercée sur les différents composants de la batterie lorsqu'elle est pliée. Elle peut ainsi suivre les courbes du smartphone qu'elle équipe sans subir de dommages. Le premier modèle serait prêt à entrer en production ce mois-ci, sans doute afin d'équiper le G Flex prévu le mois prochain.

LG Cable Battery

Enfin, comme notre électronique semble vouer à se plier dans tous les sens, LG travaille également sur une solution adaptée à cet usage. Il s'agit d'une « batterie câble », soit une batterie prenant la forme de câbles souples et capables de résister à toutes les torsions possibles. Il est même possible d'en faire des noeuds. Seule inconvénient, et non des moindres, l'enveloppe de ces batteries est encore trop fine pour supporter des températures même moyennement élevées, limitant leur voltage et donc leur utilisation à des appareils peu gourmands comme les smartwatches par exemple. Nous ne sommes donc pas encore prêts de voir arriver les premiers smartphones véritablement flexibles...

Partagez cet article

  • LinkedIn

Touchez pour ajouter le site à vos favoris ou sur votre écran d’accueil.

close